Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 9. Episode 3.

12 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

vlcsnap-2013-10-10-20h39m02s144.png

 

Esprits Criminels // Saison 9. Episode 3. Final Shot.


Pour le moment, je n'ai sincèrement rien à redire sur cette saison 9 de Criminal Minds qui débute sur les chapeaux de roues. Le double épisode d'introduction de la saison était efficace et permettait de plonger dans la psychologie compliquée d'un cinglé. Cette semaine, nous allons mettre en scène quelque chose de connu des américains : les tueries. Le coup du snipper fou est quelque chose de déjà connu de tous mais qui, quand il est bien traité, fonctionne très bien. Et c'est le cas cette semaine avec ce nouvel épisode de Criminal Minds. Le truc c'est que la série a déjà exploité ce filon à plusieurs reprises au fil des années mais je crois que cet épisode est mon préféré de tous ceux où elle a pu traiter du cas d'un snipper fou. C'est aussi l'un de mes épisodes préférés du genre depuis un épisode de CSI Miami qui mettait lui aussi un scène un tueur de ce genre là. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé la manière dont Reid explique comment les gens réagissent face à des coups de feu. Cette scène est à mon sens la meilleure de l'épisode. Je trouve que Criminal Minds est l'une des rares séries qui peut faire ce genre de choses. Et je suis un grand adepte.

"Final Shot" cherche donc à mettre en scène encore une fois le problème des armes aux Etats-Unis. J'aime bien que l'on tente de faire prendre conscience aux américains dans les séries que le port d'armes n'engage que de très mauvaises choses. La série parvient également à créer quelque chose d'assez intelligent autour des suspects. Mike Colter (Ringer, Hellcats) incarne un tueur plutôt convaincant. Même si l'on ne voit pas l'acteur très longtemps dans l'épisode. J'ai l'impression cependant que cette saison change un peu la direction de la série. Ce cas de la semaine était tout de même électrique. On était assez loin de ce que Criminal Minds nous délivre habituellement. L'occasion était donc rêvée d'inviter Eva LaRue (CSI Miami, c'est finalement raccord) dans le rôle de l'agent Tanya Mays qui va épauler notre équipe du FBI dans leur enquête. J'aime bien cette actrice et je dois avouer que je ne serais pas contre le fait qu'elle revienne de façon récurrente dans la série.
vlcsnap-2013-10-10-20h46m56s16.pngCe n'est pas une actrice brillante ou encore de la trempe de Jeanne Tripplehorn mais j'aime bien ce que Criminal Minds a fait avec elle. J'aime bien ce que la saison tente de faire avec J.J et Morgan également. Je ne pense pas que cela soit pour les rapprocher physiquement mais ce que je trouve d'assez amusant finalement c'est le fait que l'on a presque l'impression de redécouvrir les deux personnages. En espérant que cela prenne plus d'ampleur par la suite car les personnages de Criminal Minds n'ont jamais vraiment été aussi bien utilisé. Finalement, cet épisode cherche avant tout à parler d'un fait de société interprété à la sauce Criminal Minds. Une très bonne idée. Ensuite il y a quelque chose d'assez plaisant qui est fait autour des personnages et de la mécanique qui était presque différente. Je n'ai pas eu la même sensation devant cet épisode que devant la plupart des épisodes de Criminal Minds. Lorsque Reid fait son petit speech par exemple. Cela m'a énormément rappelé les premières saisons de la série à l'époque de Gideon.

Note : 7/10. En bref, un épisode étrange et électrisant.

Commenter cet article