Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eternal Law. Saison 1. Episode 2.

15 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-01-15-17h12m52s24.png

 

Eternal Law // Saison 1. Episode 2. Episode Two.


Après un pilote plus que prometteur avec de bons éléments et surtout une énergie que j'avais bien aimé, ce second épisode développe un peu plus la mythologie de la série mais malheureusement, j'ai été moins excité par cet épisode que le précédent. Le principe sur lequel fonctionne Eternal Law est assez intéressante et le développement aurait pu donc être plus passionnant. Le scénario est très modeste dans cet épisode certes, mais l'énergie vient à manquer vers le milieu de l'épisode quand il y a un assez gros vide. Ce nouvel épisode met en son centre une histoire de garde d'un enfant. Forcément, tous les bons sentiments sont là, et le segment de l'intrigue principale de l'épisode n'était pas excellent. Le combat des deux parents pour la garde de l'enfant aurait pu être plus fun, et surtout plus virulent. Malheureusement, la série ne va pas au bout de ce qu'elle veut bien nous raconter. L'épisode permet également de développer un peu plus les relations de nos deux anges (et notamment amoureuses).

Je ne déteste pas la façon dont c'est fait. C'est d'ailleurs très anglais comme série grâce à la manière dont les épisodes sont écrits. La série ne manque pas de sympathie, ni même de réalisme puisque les deux anges sont très bien introduits dans notre monde et l'ensemble reste cohérent. Il y a juste quelques scènes en tribunal qui manque de forme, d'envergure. Je pense que cela vient du fait que la série veut raconter pas mal de choses sur ses personnages, leur quête ou encore leur ennemi commun. Bien sûr qu'il y a des trucs qui pourraient être bien mieux à ce niveau là, car la mythologie de la série n'est pas suffisamment développée à mon goût mais cela reste quand même de bonne facture. On ne peut pas bouder son plaisir. Le problème vient du dialogue judiciaire, pas forcément des plus convainquant. Je dirais même très décevant. Peut être que, dans le fond, Eternal Law n'est pas la série qui peut parler au mieux du judiciaire. Les anglais sont pourtant forts mais pas toujours ici (sauf pour Garrow's Law ou encore Accused, deux contre exemples).
vlcsnap-2012-01-15-17h18m03s73.pngCôté mythologie donc, Tom et Zak sont toujours face à face avec leur nemesis. Mais ce dernier est encore trop gentil à mon goût. Ce que j'aimerais que cette série face c'est qu'elle débride totalement le mythe de l'ange et qu'elle en face quelque chose de presque diabolique. Il faut qu'ils traversent en dehors des clous et j'espère que les scénaristes vont très vite osés (car bon, on a que 6 épisodes à se mettre sous la dent pour cette première saison). Il faut donc aller vite et être très efficace. Malheureusement, Eternal Law ne l'est pas totalement et après un bon pilote le côté manichéen de l'affaire de la semaine ressort un peu trop et se noie par la même occasion dans d'autres intrigues bien plus passionnantes mais en second plan (notamment les relations avec les diverses femmes du cast comme Mrs Sheringham par exemple incarnée par une Orla Brady en forme - que j'ai vu hier dans le dernier épisode de Fringe - ou encore Hannah). Aller, on attend de voir ce que le troisième épisode après le rodage (le and) donne.

Note : 4.5/10. En bref, déception d'un côté, intéressant de l'autre. La série perd quelques uns de ses moyens.

Commenter cet article