Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eternal Law. Saison 1. Pilot (UK).

6 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-01-06-21h03m06s185.png

 

Eternal Law // Saison 1. Episode 1. Pilot.


L'an dernier, The CW avait lancée un pilote de série sous le nom de code "Heavenly", racontant l'histoire d'un ange revenu sur Terre d'apparence humaine sous les traits d'une jeune femme afin d'aider son prochain. Eternal Law ce n'est pas exactement le même pitch, mais l'idée s'en rapproche fortement. Et d'ailleurs, j'ai beaucoup aimé. C'était décalé, fun, parfois même un peu bizarre. Mais c'est vraiment le genre de série originale que j'aime bien voir, et les anglais sont les seuls que je pouvais imaginer faire ce genre de trucs. Il y a même un air de The Fades en guise d'arrière goût. ITV1 lançait hier cette toute nouvelle production maison, une série racontant les aventures de deux anges avocats qui aident leur prochain. L'idée est de traiter le sujet avec pas mal de dérision (les deux héros ne sont pas là pour nous endormir), mais également avec beaucoup de légèreté et de synthétisme. On ne se prend pas la tête quand on regarde un épisode de cette série. Loin de là je dirais même. Eternal Law est donc une bien belle surprise anglaise, qui ne s'éparpille aucunement dans le côté enguirlandé et qui nous plonge dans un univers entre fantastique et judiciaire. Au poil.

Dans le but de mieux comprendre la condition humaine, deux anges sont envoyés en mission à York. Intégrés en tant qu'avocats, Zak Gist et Tom Greening tentent de montrer le bon chemin à leur prochain et apporter équilibre et harmonie au sein de la petite communauté. Mais leur tâche s'avère d'autant plus difficile que, leur plus vieil ennemi, Richard Pembroke, est déterminé à faire échouer leurs plans.
vlcsnap-2012-01-06-20h37m56s196.pngQuand j'ai lu le pitch de cette nouvelle série, je me suis dit, tout de suite que ce serait bizarre. Et au final, le rendu l'est bien. Mais c'est cohérent. L'arrivée des anges était un très bon passage de ce pilote, avec quelques petites répliques bien senties, et un ensemble qui sonne juste. C'est sans compter sur la présence d'un casting intéressant. Je ne connaissais pas vraiment les deux têtes d'affiche mais Samuel West (Zac Gist) et Ukweli Roach (Tom Greening) nous livrent une performance décontractée qui ne se prend pas la tête. Le comble c'est que Eternal Law est bien là pour nous divertir. Et à vous dire vrai, je n'aurais jamais pensé que ces deux acteurs pourraient vraiment avoir une aussi bonne cohésion d'équipe. Toute la partie judiciaire de la série est plutôt correcte, même si cela pourrait être bien mieux géré. Mais il y a des passages intéressants (l'attaque en plein tribunal est un de ces éléments). Et puis vient aussi la trame de la saison qui se dessine déjà et très rapidement. Les présentations avec leur vielle ennemi Richard Pembroke sont faites de façon originales. On ne peut pas dire que Eternal Law est une mauvaise série, loin de là.

Le pilote nous livre une bonne intrigue (qui n'est pas sans rappelé en quelque sorte Smallville ou même Superman pour faire plus classe), une ambiance très moderne avec notamment une bande son très bien maîtrisée et qui colle parfaitement avec ce que l'on nous raconte à l'écran. Petit à petit on nous plonge donc dans le vif du sujet, on tente de nous plonger dans une mythologie qui va bien plus loin que des affaires judiciaires. J'ai hâte de voir la suite, car étant quelqu'un qui aime à la fois les séries fantastiques et les séries judiciaires, je suis donc comblé de voir que les deux peuvent se combiner de cette façon. Et puis cela ne peut pas être mauvais à la vue de cette très bonne introduction des personnages, du contexte de travail de la série, mais également avec une première affaire suffisamment sympathique pour nous dire que l'on ne perd pas son temps. Non, sérieusement c'était vraiment bien bon, et j'en redemande 5 épisodes s'il vous plaît (oui, la saison 1 aura droit à 6 épisodes).

Note : 7.5/10. En bref, un très bon pilote pour une série prometteuse. Hâte de voir la suite. Je suis conquis.

Commenter cet article

delromainzika 07/01/2012 15:21


De rien :)

visiteur 07/01/2012 15:17


Merci, encore une série que je découvre grâce à ton blog.