Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eureka. Saison 4. Partie 1. BILAN.

3 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Eureka-season-4-1.jpg

 

Eureka // Saison 4. Episodes 1 à 10. Partie 1.
BILAN


Je reprochais à la saison 3 d'avoir fait trainer trop en longueur son intrigue et donc d'avoir égarer le but même de sa saison. Elle n'était pas mauvaise mais du coup, décevante. J'ai récemment attaqué la saison 4 et comme d'habitude avec beaucoup de retour je viens vous en parler. La première partie de la saison 4 de Eureka est une petite réussite grâce à un nouveau souffle apporté par James Callis, que tous les fans de Battlestar Galactica reconnaitrons comme le Dr Gaius Baltar. Il incarne dans Eureka le Dr Trevor Grant, un personnage haut en couleur mais aussi assez intéressant dans son ensemble. Afin de donner un coup de pouce à cette toute nouvelle saison, on décide dès le premier épisode de propulser quelques uns de nos personnages préférés (les plus importants) dans le passé à cause d'une machine à remonter le temps défaillante. Forcément ils vont se retrouver dans les années 40 et revenir sauf que quelques choses auront changés puisque Grant sera également du voyage.
Eureka-Season-4.jpgJ'ai beaucoup aimé cette idée de changer "Eureka" à proprement parler en insufflant une réalité alternative. Un peu à l'instar de ce qu'à fait Fringe cette année avec la saison 4 (la disparition de Peter), les éléments sont petits à petit mis en évidence par les divers protagonistes de la série, tout en renouant au final avec le Eureka que l'on connait. Dans un premier temps, j'ai bien aimé que l'on fasse enfin évoluer la relation entre Carter et Allison. Les deux vont échanger un baiser dans les années 40, et cette dernière va toujours se retrouver dans la même situation dans le présent. Elle va même succomber aux charmes de Grant. On voit que les scénaristes retardent encore et encore le potentiel couple que formerait Carter et Allison. C'est dommage car à faire trop attendre les fans, forcément ils vont se brûler les doigts. Mais j'attends de voir ce que cela pourrait donner par la suite. Je suis certain que la seconde partie de la saison va enfin les précipiter dans les bras l'un de l'autre (le 4.09 est presque la réponse logique à ma question, notamment ses dernières secondes).

Le saut dans le passé a permis de changer la dynamique et d'offrir de nouvelles situations pour les personnages. En effet, Fargo est le directeur de Global Dynamics (ce qui permet de faire face au départ de Frances Fisher la saison dernière). Fargo est un personnage amusant et cette année il va se révéler un peu plus fun. L'intérêt est donc porté sur sa nouvelle positon dans l'entreprise et ce n'est pas mauvais. Le scénario gère assez bien le tout et nous offre de petits moments funs et décalés comme le personnage nous offre depuis les débuts de la série. Henry quant à lui est marié. Pas de quoi faire un fromage de cette nouvelle aventure pour le personnage puisqu'elle n'est que de courte durée mais j'ai assez aimé. Cela ajoute encore une fois du piment et de l'humour. Eureka ne manque pas de bonnes petites répliques et d'un humour potache qui séduira les fans de la première heure de la série.
Eureka-Season-4-Cast.jpgCe n'est pas tout, Zane n'est plus du tout amoureux de Jo, ce qui va compliquer la relation entre les deux personnages. On évite de les mettre ensemble et de perdre le côté catchy de leurs disputes et du coup, on revient à ce que l'on connait depuis les débuts de la série. Classique mais là aussi, bon choix. Jo hérite de la place de chef de la sécurité de Global Dynamics, et là, j'ai trouvé que c'était une très mauvaise idée. Elle est bien plus drôle quand elle est en duo avec Carter à sillonner les routes d'Eureka. Carter était donc en roue libre, et bien trop seul à mon avis durant la saison. Heureusement que les divers personnages vont interagir avec lui plus facilement parce que sinon, on se serait bien ennuyé. Quelques interventions de vieux personnages vont aussi nous divertir comme Zoe qui sera de retour dans deux épisodes, Stark qui sera lui de retour pour un épisode en tant que boulet pour Carter (assez drôle comme intervention) ou encore l'excellent Jaime Ray Newman.

Côté épisodes, l'ensemble tient la route. Les diverses intrigues stand-alone n'ennuient pas, ce qui est une très bonne chose. Je ne nie pas que l'an dernier il y a eu quelques grosses faibles de ce point de vue là. Sauf que cette année, les stand-alone sont pour la plupart développés en amont d'une intrigue très feuilletonnante menée par Grant. Ce dernier a été un ajout de taille, et surtout un risque pour la série. Il fallait que cela passe et ce fût le cas. Enfin, un petit mot sur l'épisode "O Little Town…", le fameux spécial de Noël. J'ai beaucoup aimé. Outre le fait que l'on a eu droit à un générique spécialement dédié, on en apprend un peu plus sur Jo (qui est le père Noël mystère), mais on tente de faire évoluer la magie de Noël avec panache, humour (les chants de Carter, excellent) et émotion. Le tout dans une intrigue stand-alone racontée qui ne démérite pas (le fait que Eureka rétrécisse). Au final, cette première partie de saison est plus que convaincante. J'ai hâte de voir la suite.

Note : 6.5/10. En bref, une bonne première partie de saison qui permet d'être confiant pour la suite de la saison. De nouveaux enjeux sont développés avec tous les bons ingrédients de la série, ce qui permet d'oublier l'échec de la saison 3.

Commenter cet article