Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Extant. Saison 1. Pilot.

11 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Extant

vlcsnap-2014-07-10-18h51m28s160.jpg

 

Extant // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après Under the Dome l’an dernier, CBS retente l’expérience de la série que personne n’attendait et qui va bien évidemment débarquer sur les écrans américains dans l’espoir de séduire le peuple. Afin de pouvoir nous séduire, Mickey Fisher (Summer Nuts), le créateur de Extant a réussi à rassembler un casting de rêve avec dans le rôle titre Halle Berry entourée de Goran Visnjic (Urgences), Camrym Manheim (The Practice, Person of Interest) ou encore Annie Wersching (24). Autant dire que ce n’est pas une petite série dont personne n’avait entendu parlé et dont personne n’avait envie d’entendre parler. Bien au contraire. Je n’ai vu aucune promo de la série et je pense que j’ai bien fais. Je ne savais pas du tout quoi attendre de la part de cette série si ce n’est ce que j’ai pu lire du pitch. Autant dire qu’il ne nous révèle pas grand chose si ce n’est les grandes lignes de la série. Ce pilote va forcément un peu plus loin et tout cela se fait de façon intelligente. Plusieurs choses vont se dérouler dans ce même épisode, des choses étranges (notamment le cliffangher qui donne forcément envie de comprendre ce qui s’est réellement passé dans l’espace). Le fait que l’héroïne soit enceinte après être revenue d’une année dans l’espace sans personne, je dois avouer que c’est étrange.

Après avoir passé un an dans l'espace, où elle a vécu une expérience intense, l'astronaute Molly Watts tente de reprendre une vie normale auprès de sa famille composée de son mari, John, un scientifique surdoué, et Ethan, leur fils, un petit garçon pas comme les autres. En effet, celui-ci n'est pas le fruit naturel de leur union, vu que Molly est stérile : il a été conçu par son père comme le premier prototype d'une future lignée de "Humanichs", des "robots humains". Mais le retour de Molly va justement avoir des conséquences dramatiques sur la planète entière et sur le destin de l'humanité...
vlcsnap-2014-07-10-18h54m48s119.jpgJe pense que l’on peut déjà s’attendre à une sorte de remake beaucoup plus doux et dosé d’Alien. En effet, dans Alien on avait déjà pu voir une héroïne tomber enceinte et accoucher d’un monstre. Ici c’est plus ou moins la même chose qui nous attend je suppose. En tout cas, c’est ce sur quoi j’ai envie de parier pour le moment. Halle Berry (Catwoman) est plutôt convaincante dans ce rôle même si l’on sent un peu qu’il y a une volonté de se rapprocher par moment de Gravity (la coupe de cheveu, le côté ultra serein et épuré, etc.). Ce n’est pas une mauvaise idée, l’esthétique du film d’Alfonso Cuaron est merveilleuse et je pense que c’est plutôt flatteur pour ce dernier de retrouver une ambiance assez similaire dans une série. Ce que nous allons par ailleurs apprendre c’est que le fils de Molly est en fait un androïde que le mari de Molly tente d’éduquer comme un homme. Au fond là aussi il y a une vraie réflexion de fond et il y a énormément de choses à dire. Je n’ai cependant pas envie que Extant s’éparpille il va donc falloir faire attention à ce que la série recentre le tout sur ses personnages et ses intrigues de façon posé afin d’éviter un truc complètement éparpillé qui ne ressemblerait alors à rien.

Steven Spielberg est associé à ce projet en tant que producteur (comme pour Under the Dome). Si je dois avouer que je ne sais pas trop quelle a été son influence (s’il en a eu une), il pourrait tout de même un jour se pencher sur le cas des séries d’un peu plus près et pourquoi pas mettre en scène un pilote. Extant prouve aussi qu’elle a les moyens de ce qu’elle veut mettre en scène. Il y a donc des effets spéciaux justes et bons pour ce que l’on peut attendre d’une production télévisée de ce genre là. Sans compter qu’il y a aussi toute les petites histoires à côté qui transformer le tout en quelque chose de beaucoup plus important et surtout grand que l’on aurait pu le penser. Le but n’est pas que de raconter l’histoire de Molly enceinte et comment elle est tombée enceinte. Il y aussi le fils androïde (et je suppose que de ce point de vue là, il y aura des surprises). Il y a aussi un contraste étonnant qui se rapproche énormément d’un film d’horreur ultra esthétique. Car le tout est à la fois violent et relaxé. Le contraste fonctionne très bien et l’on ne pouvait pas attendre moins de la part de cette série.

Note : 6.5/10. En bref, un premier épisode intriguant et intéressant. J’ai bien envie de voir la suite. Mon degré de surprise doit forcément être en lien avec le peu d’images que j’ai vu de cette série avant d’en voir le premier épisode.

Commenter cet article