Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 6. Episodes 1 et 2.

31 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

France-2-2013-10-30-21-12-41.jpg

 

Fais pas ci, Fais pas ça // Saison 6. Episodes 1 et 2. Changeons tout / Mamie Blues.


La meilleure comédie française est de retour et cela m’a fait un bien fou. Pourquoi ? Tout simplement car ce retour était enthousiasmant et beaucoup plus plaisant que les débuts des deux saisons précédentes. Je ne les renie pas mais disons qu’ils nous avaient habitués à largement mieux l’an dernier. Bref, « Changeons Tout », comme son titre l’indique tente de changer la série. Quel plaisir de retrouver les Lepic et les Bouley tout de même. Dès la scène d’introduction avec le déménagement de Tiphaine et de Christophe on est plongé dans l’univers comique de la série, et surtout dans ce qu’elle sait faire de mieux dans le genre. Cela permet de confronter les deux familles et cela a toujours été ma tasse de thé. J’aime bien quand les deux familles font des choses ensemble, cela a toujours été la force de Fais pas ci, Fais pas ça. L’an dernier je me souviens des intrigues isolées de Fabienne et cela m’avait un peu déçu, tout cela car Valérie Bonneton avait voulu être un peu plus disponible pour faire d’autres choses (comme du cinéma par exemple). Cette année elle est de retour plein pot le turbo et cela fait énormément plaisir au téléspectateur et fan de série que je suis.

Ce retour avait ses faiblesses mais beaucoup de qualité. Disons que la faiblesse de ce premier épisode c’est Tatiana. C’était une intrigue bouche trou pas particulièrement passionnante. Certes elle fait une dépression car son mari a demandé le divorce (certainement que Anthony Kavanagh n’avait pas envie de revenir faire un tour dans Fais pas ci, Fais pas ça) mais voilà, cela ne valait pas de s’y intéresser autant. Surtout que cela amène une autre intrigue lourdingue : Elliott. Elliott, le visage rongé par l’acné (le pauvre mais les gros plans de Jérome Navarro n’aident pas) se retrouve donc dans une situation pas forcément très enviable. D’un côté il va être complètement séduit par le charme de Tatiana - et va même aller jusqu’à l’espionner la nuit pour monter le chapiteau - et d’un autre côté il va larguer sa petite amie en public histoire de bien l’humilier comme il se doit. C’était ridicule. Les deux épisodes n’ont vraiment pas su exploiter le potentiel d’Elliott même si au fond, je ne vois pas ce que Fais pas ci, Fais pas ça pourrait raconter d’autre autour de ce personnage. Il arrive à un âge où il faut parler des filles. Mais il est tellement lourd quand il parle de filles.
France-2-2013-10-30-22-02-38.jpgC’était donc la grosse faiblesse de ce début de saison. Cependant, le reste était réjouissant. A commencer par Renaud qui doit subir l’infâme Dumont, le numéro un chez Binet. Je dois avouer que cette partie du premier épisode était amusante, surtout qu’elle permet de mettre en avant le dernier gosse de la famille Lepic et c’est un petit prodige de la comédie. Entre le pipi au lit (qui va donner lieu à une scène d’anthologie avec Fabienne que l’on avait déjà pu voir dans un teaser en partie) et le « Allo, mon papa fait caca », on peut dire que le petit Lucas est abonné aux blagues de cabinet. J’ai beaucoup aimé l’association de Lucas avec son père, notamment car cela donne des scènes absurdes (l’imitation du dauphin et de la pintade, mention spéciale du jury) mais aussi à quelques très bons moments familiaux. Car il ne faut pas oublier que Fais pas ci, Fais pas ça est aussi une comédie familiale. Et elle reste fidèle à son univers. C’est en tout cas ce que nous prouvent ces deux épisodes. Dans le second épisode, Renaud va aider Denis à décrocher un emploi chez Boréal (le L’Oréal de Fais pas ci, Fais pas ça). Sauf que cela n’est pas aussi facile que l’on pourrait le croire.

L’utilisation de « Pretty Woman » était excellente lors des essayages (même si c’est un classique de comédies) et puis Denis nous prouve encore une fois qu’il peut être un vrai poissard (je sais que son boulot cela ne va pas être de la tarte et qu’à Boréal, ils cherchaient purement et simplement un pigeon). Cela permet d’intégrer Stéphane de Groodt au casting et j’adore ce mec. Actuellement dans Le Supplément tous les dimanches sur Canal +, il me fait rire avec sa chronique où il ressuscite les morts. Là il n’est pas aussi drôle, mais il reste efficace. Notamment car ce mec est hypnotique. En parlant de Denis, il va devoir se trouver un boulot qu’il va décrocher. Si le personnage ne sert pas à grand chose dans le premier épisode de la saison (notamment car il est attaché à l’intrigue de Tatiana et que c’était ridicule), il était bien mieux exploité dans le second. Par ailleurs, Fabienne dans le premier épisode se retrouve à faire face à quelques petits problèmes au cabinet du Maire. Elle n’arrive pas à se faire entendre. Entre quelques grossièretés bien placées (et je dois avouer que j’ai adoré). Valérie Bonneton nous fait un retour sur les chapeaux de roue.
France-2-2013-10-30-22-07-33.jpgCette actrice est absolument géniale. Elle me fait rire tout le temps et je dois avouer que je ne manque pas une occasion de rire à ses côtés. L’intrigue de la crèche était excellente mais je pense que j’ai préféré celle du « Mamie Blues » où elle voit apparaitre Mémé du Gers dans sa vie et cela va lui pourrir la vie. La pauvre Fabienne, alors qu’elle va devenir grand mère, elle n’arrive pas à se rendre compte que ce n’est pas une fatalité. C’était assez amusant d’ailleurs car cela permet aussi de créer quelque chose de complètement absurde mais de réussi dans ce registre. En tout cas, j’ai beaucoup ri, notamment à IKEA quand elle pique une vraie crise de nerfs en bonne et due forme. D’ailleurs, en parlant de IKEA, quel merveilleux terrain de jeu pour toutes les comédies. Je me suis souvenu d’un excellent épisode de Louie par exemple. Cela n’a rien à voir mais IKEA est un aussi un très bon terrain pour parler des relations de couple. On sait toujours qu’un couple ne résiste pas à la tentation de s’engueuler pour une table BORJE ou une lampe KVARNA.

Même si Fais pas ci, Fais pas ça choisie de ne pas trop forcer, cela permet de tester le couple Christophe et Tiphaine durant une scène. C’était intelligent et j’ai trouvé ça assez amusant (surtout de voir que Christophe mange des tonnes de pâtisseries suédoises, comme s’il s’enfilait des Maronsui’s - et le running gag n’est pas oublié non plus puisqu’il va même en manger durant ces deux épisodes -). Christophe et Tiphaine, on saluera l'utilisation de "Life on Mars" sur une très jolie scène. Je sais que certains n’aiment pas trop ce couple mais moi j’en suis fan. Je trouve que c’est l’une des plus belles réussites de la série. Ils sont tellement complémentaires et différents à la fois. L’ajout de cet enfant dans l’équation est une brillante idée mais je me demande vraiment comment cela va évoluer (surtout que je vois bien Tiphaine accoucher à la fin de la saison). Il y avait quelque chose d’autre que j’ai bien aimé également c’est Valérie. Elle en a marre d’être dans son boulot de merde qui ne lui plait plus et ne lui offre plus aucune gratitude. Du coup, elle cherche un moyen de se reconvertir. Pour cela elle va faire un test qui va l’emmener dans divers jobs (cuisinière aux côtés de Yves Camdeborde - qui va faire de la pub pour Masterchef -, masseuse de gars poilus, etc.) mais il faut qu’elle devienne… journaliste.
France-2-2013-10-30-21-17-00.jpgJe pense que les Bouley sont les personnages les plus instables professionnellement parlant de toute l’histoire des comédies. Je ne me souviens pas de quelqu’un qui change d’autant de boulot dans une série. Enfin, remarquez, dans Modern Family, Claire Dunphy a pas mal de fois changé de boulot elle aussi et étant donné que c’est à mon sens l’adaptation américaine non avouée de Fais pas ci, Fais pas ça… Enfin, Fais pas ci, Fais pas ça revient sur une intrigue introduite depuis pas mal de temps dans la série de façon très subtile : l’homosexualité de Charlotte. C’est un sujet qui n’est pas forcément introduit le plus finement possible dans « Mamie Blues » et pourtant, la série prépare le terrain depuis pas mal de temps maintenant. En effet, déjà l’an dernier elle parlait d’homosexualité, du fait que Charlotte aurait peut-être déjà vu « le loup » pour paraphraser Fabienne (et l’on a su qu’elle n’avait pas vu le loup) et cette année on réintroduit le sujet avec le débat sur le mariage pour tous qui déplait à Renaud ou encore le fait que Charlotte va voir des amies, amies avec un e. Et vim… le cliffangher de l’épisode 6.02 déballe tout. A la semaine prochaine…

Note : 7/10. En bref, deux épisodes réjouissants. Il y a quelques intrigues assez médiocres (Elliott, Tatiana) mais globalement c’était de bonne facture et drôle. Et cela change de l’an dernier.

Commenter cet article

sarah 03/11/2013 22:20


La bonne nouvelle, c'est la disparition officielle du couple Lenoir, gros raté pour moi de la saison 4. Tatiana a été géniale dans la saison 5, mais je suis d'accord avec toi, sa thérapie avec
Denis ne valait pas grand chose. Par contre, moi j'ai bien aimé le cynisme d'Eliott par rapport aux sentiments des ados dans le 2ème épisode, ça réquilibre un peu avec le côté trop fleur bleue du
couple Tiphaine/Christophe. J'ai bien aimé Soline et Eliott dans l'épisode 2. J'ai aussi été déçue par le traitement de la grossesse de Tiphaine. Tiphaine est enceinte et ça ne provoque aucune
réaction de la part des 4 parents. Moi aussi, je trouve ça totalement incohérent avec l'esprit de la série. Tout comme le fait de devenir grand parent ne touche que Fabienne. Grandmère à 44 ans,
à notre époque, mais ça doit être un choc! Malgré toute la sympathie qu'on peut avoir pour Marthe Villalonga, j'ai pas aimé le choix du fantôme. Mais finalement les questions ont été bien
traitées, Valérie Bonneton était très touchante, elle a été formidable. Renaud Lepic est juste content de sa descendance, pas de réactions des Bouley. Des réactions excessives, comiques de la
part des Bouley auraient bien venues. D'autant plus que Valérie en cuisine aurait dû être beaucoup plus drôle et Valérie masseuse n'avait aucun intérêt.


Bref, Du bon, du moins bon, mais depuis 3 saisons la série finit mieux qu'elle ne commence... J'attends ce que nous réserve Zabou et impatiemment le retour d'Isabelle Nanty:)

Marissa 01/11/2013 13:24


Globalement assez déçue aussi par ce retour. J'ai pas ri autant que les précédentes années (décue aussi par la saison 5 soit dit en passant) ils font trop a présent dans le côté "officiellement
drôle" alors qu'avant cetait beaucoup + subtil.


Japprécie toujours autant les personnages heureusement, ils restent très attachants. Mais bon c'est moins dans la finesse quoi..


 

julien 31/10/2013 19:04


je m'attendais à un choc frontal et pas à voir le renaud lepic sauter de joie dans le salon en parlant de sa joie à bientot etre grand pere! De toute facon peu importe, j'ai été globalement déçu
par l'ecriture...

delromainzika 31/10/2013 18:53


@julien : Il est fait référence au fait que les Lepic ne se réjouissent pas nécessairement de la grossesse de Tiphaine quand Renaud suggère d'avancer la date du mariage.

julien 31/10/2013 18:47


Globalement assez déçu par le début de cette saison, je n'ai pas rigolé une seule fois, et me suis pas mal ennuyé. Je n'aime pas du tout la direction que prend la série, on assiste trop à la vie
professionelle des adultes et moins au theme de la vie de famille. En plus on note des incohèrences énormes, voir les Lépic se rejouir de la grossesse de Typhaine est un non sens pour moi, je
m'attendais à tout le contraire et c'était bien plus logique vu la situation économique et sociale du jeune couple!


De plus Fabienne Lepic rencontre pour la premiere fois la mere  de Valérie Bouley au supermarché , c'est FAUX, elles ont eu une scene ensemble dans la saison 3, tres drole d'ailleurs! Les
nouveaux auteurs devraient se plonger un peu plus dans la bible de la série! (et oui je suis un grand fan)


Rien ne m'a fait rire, certaines scenes sont completement baclées comme celle de valerie avec ses nouvelles experiences de boulot, dialogues honteux!


Et puis les réferences à la politique, et la "pop culture" sont devenues un peu lourdes et trop appuyées!


assez étonné de l'audience, tres bonne, mais bon fr2 a mis le paquet avec des extraits diffusés dans les cinémas...


Bon, je l'ai dis que j'etais déçu?! ...