Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 6. Episodes 5 et 6.

14 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

189_817a0b87c8b4a5b09390d4c2ae24ca96_m.jpg

 

Fais pas ci, Fais pas ça // Saison 6. Episodes 5 et 6. Tricher n’est pas jouer / Un mariage et quelques emmerdements.


Tout commence avec « Tricher n’est pas jouer », un épisode pas nécessairement si classique que ça de Fais pas ci, Fais pas ça. Même si les personnages font des trucs que l’on peut voir les personnages faire régulièrement, au final c’était efficace. Mais ce que je retiens avant tout dans cet épisode c’est la grande scène de paintball à la fin de l’épisode. C’était une très bonne idée. Cela permet de faire des choses avec toute la famille. Je trouve ça assez touchant. Dans ce nouvel épisode, Valérie Bouley prépare Salomé à passer un entretien pour entrer dans l’Ecole de la nouvelle source, un établissement pilote. Et puis Denis commence à craquer de son côté. Surtout quand Elliott commence à mal lui parler. D’ailleurs, Elliott est toujours relou cette saison. Je ne sais pas vraiment quoi attendre de cette saison avec Elliott. Pour le moment Fais pas ci, Fais pas ça n’a pas su donner un sens à l’histoire du personnage et je dois avouer que cela me fait peur pour la suite. Il reste encore deux épisodes et tout peut encore arriver. Mais le gros de ces deux épisodes ce n’est pas celui-ci qui était plutôt bon et rigolo mais plutôt le suivant.

« Un mariage et quelques emmerdements » est certainement l’un des meilleurs épisodes de Fais pas ci, Fais pas ça. D’ailleurs, l’une des forces de cet épisode est à la fois de jouer la carte de la nostalgie (en faisant revenir tout un tas de personnages excellents comme Isabelle Nanty, André Manoukian ou encore la soeur de Valérie). C’est tout ce que j’aime. Et puis il y la famille Lepic, complètement coincée qui ne va pas savoir s’amuser lors d’une séquence Patrick Sébasiten-esque sur « Tourner les serviettes ». Cet épisode est bourré de répliques amusantes, de scènes cocasses et de personnages au sommet de leur art. On sent que les scénaristes se sont amusés avec cet épisode. En effet, Hélène Le Gal et Manon Dillys, les deux scénaristes de ce magnifique épisode exploitent l’univers du mariage de Tiphaine et Christophe de façon magnifique. La confrontation entre les deux familles est tout de même assez efficace, surtout que les Lepic que l’on connait ont su s’approprier la philosophie des Bouley contrairement à ceux qui ne les connaissent pas encore.
4515307-1.jpgCe mariage aurait pu être complètement raté (notamment à cause des nombreuses choses que l’épisode tente de raconter, du changement de lieu mais tout fonctionne. J’ai vraiment été surpris que toutes les scènes soient aussi efficaces d’ailleurs. Je m’attendais à ce que le film ne soit pas aussi drôle que prévu et que l’on ait quelque chose d’un tantinet lourd. Finalement, la démission de Denis et la perte du château où devait se tenir la grande cérémonie va permettre de monter en épingle un épisode rutilant et énergique. Trouver un nouveau lieu (et quel lieu tout de même), trouver une nouvelle manière de mettre le lieu en scène (on permet à Tatiana d’avoir quelques répliques et notamment une sur Christine Boutin que cette dernière n’a semble t-il pas du tout apprécié vu son tweet incendiaire envers la série). L’autre bonne idée était la soeur de Valérie. En effet, elle va l’accueillir alors qu’elle est en froid avec elle depuis des années. Là aussi cela fonctionne très bien.

Je ne pouvais donc pas rêver mieux de la part de Fais pas ci, Fais pas ça qu’un épisode de mariage aussi réussi. Le côté bancal des personnages parvient à délivrer quelque chose de même touchant. Le mariage en lui-même de Tiphaine et Christophe m’a touché. J’ai lâché une petite larme car finalement cette série sait très bien ce qu’elle doit faire. Parfois elle a pu connaitre des bas, mais ce que l’épisode tente de nous faire comprendre c’est que la série peut aussi nous faire vivre de vrais moments de famille. Cet épisode en fait partie. L’abandon du format mockumentary était en partie une erreur mais cet épisode nous prouve à quel point la série utilise le registre (sans le montrer au travers de la réalisation). Ces deux épisodes étaient donc différents mais les meilleurs que la série ait pu nous offrir pour le moment. Surtout « Un mariage et quelques emmerdements », l’une des plus grandes réussites de la série (et accessoirement française de l’année, je pense que personne ne pourra le nier).

Note : 7/10 et 10/10. En bref, deux épisodes différents mais un brillant.

Commenter cet article

robin 14/11/2013 20:38


LA meilleur comédie !

julien 14/11/2013 19:11


l'episode du mariage de typhaine m'a fait penser aux noces d'or des lepic et à leur fete dans le jardin qui etait juste parfaite!


Pour ma part j'ai trouvé que l'episode etait tres rythmé au debut et puis dès que la ceremonie a commencé et que la fete a débuté, un coup de mou s'est opéré et tout n'etait pas maitrisé mais bon
c'est la french touch! mention spéciale à Eva Darlan, et isabelle nanty, drolissime!


la serie reuni toujours ses 4 millions de fideles apres 6 ans, ca mérite le respect!