Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Faking It. Saison 1. BILAN.

12 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

main.jpg

 

Faking It // Saison 1. 8 épisodes.
BILAN


Après le premier épisode de Faking It, je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m’attendre de la part de Faking It. Entre le côté revival de Awkward et cette peur de revoir tant de potentiel gâché, je me suis dit que j’aurais peut-être du mal à aller au bout de la première saison de Faking It. J’ai donc repoussé l’échéance de la première saison des semaines et des semaines et puis, maintenant que tous les épisodes ont été diffusé, j’ai entrepris une véritable opération de binge-watching. La bonne nouvelle c’est que j’ai globalement aimé cette première saison de Faking It, la mauvaise c’est qu’il va falloir probablement attendre un an avant de voir la suite. Mais avant tout, reprenons les choses dans le bon sens. En effet, Faking It raconte l’histoire de deux amies qui, en voulant devenir populaire vous faire croire qu’elles sont lesbiennes. Forcément, un couple de lesbienne cela arrive les convoitises. La série n’y va pas de main morte et s’amuser à rendre ces deux femmes réellement attirantes aux yeux des autres élèves du lycée. C’est alors qu’elles vont devenir une vraie attraction pour les garçons de l’école, surtout quand Karma va tomber amoureuse de Liam et va plus ou moins tout tenter afin de l’amener dans ses filets. Sauf qu’elle ne peut pas faire ça à Amy non plus. Leur première tentative solo était donc complètement ratée mais j’ai trouvé assez amusante la situation.

C’était tout ce que l’on peut attendre de la part d’une comédie bon enfant comme Faking It. Le but est de parler de choses librement et de s’amuser aussi avec la sexualité des adolescents. Car après tout, c’est un peu ça dont il est question (je me demande même si le PTA a déposé une requête auprès de MTV afin que la série soit retirée de son antenne ou je ne sais trop quoi d’autre. Peu importe, de toute façon la série ne cherche pas vraiment à creuser quoi que ce soit et préfère donc avant tout s’amuser avec les personnages. Plus le temps passe et plus les relations se dessinent. Nous avons donc celle de Karma et Liam qui évoluent rapidement et qui, après une première tentative ratée mais se transformer en seconde tentative ratée quand le coup du plan à trois va être proposé. Cela va forcément faire plaisir à Liam mais Amy et Karma ne sont pas nécessairement à l’aise avec l’idée. La scène était beaucoup plus touchante que drôle et incongrue. Surtout que l’on se rend compte de l’implication émotionnelle qu’il y a derrière. Karma ne veut pas partager Liam mais Amy est amoureuse de Karma et n’a pas envie de la partager non plus. Petit à petit les personnages nous réservent donc de plus en plus de surprises et j’ai trouvé ça assez mignon de la part de la série.
tumblr_n44y80SHWv1r5hmrco1_1280.pngJe dirais même que c’est une excellente surprise que je n’attendais pas du tout. On a donc des personnages particulièrement intéressants qui s’éloignent petit à petit des clichés dont peut faire preuve par exemple Awkward. Cette dernière m’a beaucoup déçu au fil des épisodes et même si l’on n’est pour le moment qu’à la première saison de Faking It, je dois avouer qu’elle a tout son charme. La série a vraiment de quoi plaire et faire plaisir au téléspectateur. J’aime beaucoup la manière dont les personnages sont mis à contribution de l’histoire et comment ceux-ci parviennent à développer une certaine mécanique. Celle du couple d’Amy et Karma qui va vivre des hauts et des bas. C’est ça qui rythme réellement les épisodes et que l’on a envie de suivre. Le reste est presque superflu même si les personnages sont tous plus ou moins intéressants et charismatiques. J’ai notamment beaucoup aimé Shane incarné par Michael J. Willett (United States of Tara). Cet acteur est tout simplement excellent. Même si son rôle est plus ou moins celui qu’il pouvait déjà avoir dans la dramédie de Showtime mais en version brun, c’était plutôt cocasse de le voir évoluer au rythme des jérémiades et des secrets de chacun. Après tout, c’est la commère par excellence.

Faking It n’hésite pas non plus à montrer les crocs. La série s’amuse avec les séries à laquelle elle aurait peut-être pu être comparé. Notamment Glee. Il y avait une petite réplique cinglante envoyée envers la série de Ryan Murphy car cette dernière serait tout simplement trop lisse. C’est vrai que Faking It est beaucoup plus piquante et ose donc pas mal de choses. Notamment dans la relation entre Amy et Karma. Faking It ne cherche pas à faire dans la demi-mesure ou à préserver le petit coeur de tout le monde. Bien au contraire, il faut que le téléspectateur soit chambouler. Il y a donc de grosses ficelles à droite et à gauche mais l’ambiance de la série est tellement agréable que l’on n’a pas envie de la quitter. Le premier épisode était donc un aperçu qui ne donnait pas vraiment le ton de la saison. C’était un pilote décevant qui se rapprochait beaucoup trop de la série qui la précède sur MTV. Mais la suite s’est plutôt bien libérée de cette inspiration afin de faire ses propres choix et une histoire beaucoup plus touchante. Le méli-mélo dramatique entre Amy et Karma parvient même à faire monter les larmes du téléspectateur que je suis. Inattendue mais réussie, Faking It est certainement la petite surprise du printemps.

Note : 7/10. En bref, une comédie pleine de charme.

Commenter cet article

Fandango 15/06/2014 00:18


Faking It est pour moi, la série du mois de Mai !


Autant j'ai été rapidement déçu par Awkward, Faking It doit aller beaucoup plus loin que cette daube, émotionnellement c'est génial, je rigole, je suis touché, je pleure pour les personnages
surtout dans le season finale pour Karma, je m'attendais vraiment pas du tout à la fin avec Amy et Liam qui couchent ensemble, le tout sera de savoir s'ils vont assumer cette relation d'une nuit
dans la saison 2 et comment la pauvre Karma va réagir, parce que en l'état actuel des choses, nos personnages sont vraiment au plus mal, j'adore Karmy, leur relation au niveau purement amicale
est touchante, les sentiments d'Amy pour Karma remet tout en cause, j'ai vraiment été touché quand les 2 se sont dit "je t'aime" mais que pour Karma c'est pas de cette manière qu'elle aime, Shane
et Paulo sont mignons aussi. Lauren, la petite peste n'en fait pas trop, elle sait faire preuve d'empahie aussi, les acteurs sont pas mauvais et franchement, les intrigues et l'évolution des
relations entre les perso est vraiment bien.


8 épisodes pour une saison c'est vraiment trop court et en plus qui plus est 20 min l'épisode, et au moment ça devenait intéressant avec les révélations des secrets, ça va être dur d'attendre 1
an, ça va me manquer.