Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Falco. Saison 1. Episodes 3 et 4.

28 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-28-07h46m52s248.png

 

Falco // Saison 1. Episodes 3 et 4. Zones d'ombre / Rencontres assassines.

 

Si vous n'avez pas été totalement convaincu par les deux premiers épisodes de Falco, ces deux nouveaux pourraient bien vous séduire. En effet, bien plus équilibrés et surtout beaucoup plus prenants, ces deux épisodes étaient à la hauteur de mes attentes. Ma plus grande surprise dans Falco a été de découvrir Sagamore Stévenin. Je ne m'attendais pas du tout à ce que l'acteur soit aussi bon dans ce rôle et pourtant, depuis le premier épisode il n'arrête pas de me surprendre. Entre le personnage à fleur de peau qui, dans un bar, se rend compte qu'il n'a pas la relation de père avec sa fille qu'il aurait aimé avoir, ou encore le petit blagueur qui va s'amuser avec Romain en lui demandant s'il n'a pas un ami imaginaire. C'est ce genre de choses que j'aime bien dans cette série et qui la rend encore plus sympathique et attachante. Peut être parce que ces deux épisodes exploitent bien mieux le personnage qu'ils étaient bien mieux. La série mêle toujours bien l'action et les émotions. C'est ce qui fait même la force de Falco. Je savais déjà que j'allais aimer la série avant de la regarder, mais je n'aurais jamais pensé que j'allais l'aimer autant.

Du coup, "Zones d'ombre" est pour le moment mon épisode préféré de Falco. Il puise quelque chose de remarquablement bon chez son héros. Il y a de très bons moments comme ceux que Falco peut partager avec son (ex) femme, ou encore sa fille. Sans parler de sa rivaliter avec le nouveau mari de son (ex) femme. Il y a quelque chose de mignon comme tout finalement chez Falco. C'est un personnage brisé qui ne comprend pas vraiment ce qui lui est arrivé et qui ne pense pas mérité d'avoir tout perdu. Si l'on aurait pu croire que la série n'allait garder les raccords vers le passé que quelques minutes dans le premier épisode, elle joue astucieusement en balançant au fil des épisodes quelques éléments plus désuets (l'annuaire téléphonique, le fait que Falco ne sait pas se servir d'un téléphone portable, ...). Sans parler du running gag autour de sa manière de s'habiller et le fait qu'il pourrait faire un tabac dans les clubs gays de Paris. Au fond, il ferait même un tabac sans être habillé comme dans les années 90. Mais Falco est sous pression dans cet épisode, sa fille est de retour d'Inde et il doit tenter de reprendre une relation complice avec elle. Ce qui n'est pas facile étant donné que sa fille ne le connait pas.
vlcsnap-2013-06-28-07h52m35s100.pngvlcsnap-2013-06-28-07h13m34s243.pngLa plus belle scène de l'épisode est sa dernière, cette scène de retrouvailles au beau milieu d'un boulevard très fréquenté de Paris. C'était à la fois mignon, léger et touchant. C'est vraiment quelque chose que je n'attendais pas du tout. Forcément, les doutes que Falco peut avoir sur la place qu'il peut tenir dans la vie de cette jeune femme qui ne le connait pas est assez intéressant. Petit à petit, Falco va également s'ouvrir à sa psychiatre. Ce n'était pas simple au premier abord mais c'est plutôt réussi. On ne s'ennui pas. Par ailleurs, du point de vue policier, cet épisode était assez rythmé. Sans être ce que j'ai pu voir de plus original, ce qu'il n'est pas déplaisant de voir c'est Falco courir, sauter, finir épuisé, ou encore avoir un coup d'avance sur tout le monde. Finalement, Falco est aussi là pour nous prouver grossièrement que l'on peut être un excellent flic sans toute la technologie. Falco le rappelle même une fois dans cet épisode que "a quoi sert toute cette technologie si elle ne permet pas de découvrir qui est qui". Alors certes, il y a quelques facilités scénaristes mais on peut passer outre étant donné que l'on passe à côté de ça un très bon moment.

Puis vient "Rencontres assassines". Cet épisode était dans la veine du précédent. Mais ce que j'ai surtout apprécié dans cet épisode c'est le twist final sur la résolution de l'enquête que je n'attendais pas du tout. Le fait que la victime qui a failli mourir soit en réalité la grande instigatrice était malin. Mais au delà de ça, cette enquête sur un empoisonneur, permet de créer un sentiment de panique général (bien qu'il ne soit pas totalement palpable à cause du poids de certaines intrigues de la série). Tout n'est pas parfait non plus dans cet épisode mais il y a quelques jolis moments comme ceux que partagent Falco avec sa fille. La scène finale de l'épisode dans le garage était tellement touchante. J'ai hâte de voir comment tout cela va évoluer maintenant surtout qu'il y a de bonnes idées. Cependant, je m'attendais bel et bien à ce que Falco et Carole, son (ex) femme renouent des liens un jour ou l'autre. Et cela arrive dans cet épisode alors qu'elle va se permettre de l'embrasser. Le cliffangher donnera surement le ton des deux derniers épisodes de la saison. Mais j'ai hâte d'en voir plus.
vlcsnap-2013-06-28-07h51m48s142.pngvlcsnap-2013-06-28-07h58m50s3.pngFinalement, Falco est une série policière plus attachante que les autres. Elle me rappelle dans l'esprit Profilage, une toute autre série de TF1 que j'aime beaucoup. Et justement, en parlant de Falco, TF1 travaillerait actuellement sur l'écriture d'une seconde saison de 12 épisodes. Le renouvellement est de toute façon presque aquis étant donné que les audiences sont plutôt bonnes.

Note : 7/10 et 6/10. En bref, deux bons épisodes mêlant émotions et action avec une certaine malice.

Commenter cet article

yoeusley jean-yves 23/04/2016 10:01

Falco plu la ??? Plus aucune raison de rester sur tf1 le jeudi soir !!! voila

krizo 29/06/2013 14:07


Si le scénar est effectivement parfois facile, si le jeu de certains acteurs ne me convainc pas toujours ("Chevalier", personnage sympa mais acteur moyen ...), l'ensemble est effectivement
globalement de bonne qualité, distrayant, drôle, et plein d'émotions (j'ai versé ma petite larme !). On ne s'ennuie pas une seconde. Alors oui, je suis convaincue !