Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Falling Skies. Saison 4. Episode 4.

18 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-14-22h28m11s64.jpg

 

Falling Skies // Saison 4. Episode 4. Evolve or Die.


Falling Skies est une série qui a beau être décevante et écrite comme un torchon, elle sait aussi parfois ici et là faire de bons trucs. C’était le cas de l’épisode précédent par exemple qui avait su me séduire en partie grâce à une maitrise d’une partie de son histoire qui parvenait enfin à son conclusion. Cependant, j’ai eu l’impression que toutes les bonnes choses avaient une fin. L’épisode n’était pas totalement raté mais il n’était pas toujours excitant. Le problème reste bien évidemment les longueurs de la série qui nous emmènent ici et là sans parvenir à trouver un juste milieu. Nous avons donc Chinatown, une partie de la série que je déteste au plus haut moins. Non seulement car ce n’est pas intéressant mais aussi car la série n’a jamais vraiment su exploiter le filon de la bonne façon. Anne va découvrir que Lexi a rencontre l’Espheni et forcément, Lexi a maintenant énormément de pouvoir et elle est en plus de ça très dangereuse. Si l’idée n’est pas bête de créer une sorte de monstre (pour le moment gentil) chez Lexi, je trouve que c’est vraiment pas charismatique pour un clou. Les actrices de la série sont toutes plus ou moins mauvaises et c’est la plus grosse faiblesse de Falling Skies dans cet épisode. Ils ne parviennent donc pas à exploiter les femmes de la série de façon intelligente alors qu’il y a énormément de choses à faire ailleurs.

Je parle bien évidemment de la survie de Tom et de son petit groupe avec Hal, Pope, Weaver et les autres. J’aime bien ce quatuor. C’est une bande qui fonctionne mais Falling Skies ne sait pas toujours bien s’en servir. Dans cet épisode Tom va nous emmener dans un endroit sûr, Cochise va emmener Tom et Weaver où Matt est détenu et Hal est alors en charge de tout ça. J’aime bien la place de Hal quand il est aux commandes. C’est quelqu’un est clairement amené à grandir et à évoluer dans la série. En tout cas je ne serais pas contre le fait qu’il remplace son père. Cela a toujours été l’un de mes personnages préférés, à la fois car c’est quelqu’un de dynamique mais aussi car il est charismatique et que l’on a tout de suite envie de lui faire confiance. Sans compter qu’il en a déjà bavé par le passé, on se souvient tous de cette histoire de parasite plus tôt dans la série. Tom retrouve donc son fils Matt et Weaver va aussi retrouver sa fille mais il n’est pas aussi heureux. En effet, elle a été transformée en une sorte de créature qui va empoisonner Cochise. La manière dont l’histoire déroule le tout fonctionne donc plutôt bien et l’on a envie d’en voir beaucoup plus. Le seul souci c’est que finalement cette école communiste n’a servi à pas grand chose.
vlcsnap-2014-07-14-22h35m28s87.jpgPour en revenir à Hal, il ne va pas pouvoir contrôler Pope. Tiens, comme c’est nouveau. Ce n’est pas la première fois que Pope fait sa petite cuisine de son côté et je trouve que cela commence à devenir un peu lassant. C’est comme si l’on avait un enfant qui apprenait quelque chose et qui faisait tout son contraire, simplement car ils ne sont pas plus inspirés que ça. Les scénaristes tirent donc un peu trop sur la corde avec Pope alors que ce dernier était bien plus intéressant quand il était avec le groupe au début de la saison. Je me passerais donc de commentaires sur son histoire pas très bien orchestrée et qui manque cruellement de fluidité. C’est dommage car il y a du potentiel encore avec ce personnage mais plus de façon aussi puéril qu’un homme qui part tout seul afin de se faire des victuailles rien que pour lui. Certes c’est quelqu’un d’égoïste mais il y a un truc différent à faire que ce que l’on voyait déjà dans la première saison de la série. Après tout, Falling Skies a déjà développé tout un tas d’intrigues autour de ce personnages. Cette impression vague que l’on retourne en arrière ne me plait pas vraiment. 

Note : 5/10. En bref, le potentiel n’est pas toujours très bien exploité. Dommage.

Commenter cet article