Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Family Time. Saison 1. Pilot & Episode 2.

30 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-30-13h17m41s25.png

 

Family Time // Saison 1. Episodes 1 et 2. There Goes the Neighborhood (Pilot) / No Happy Ending.


Parfois, on peut faire des découvertes assez marrantes dans le monde des séries télévisée. J'ai donc découvert parfois de bonnes choses (Working Class de CMT l'an dernier) mais aussi de très mauvaises choses (Chemistry de Cinemax l'an dernier). Family Time est une comédie afro-américaine de la chaîne Bounce TV (qui est une chaîne afro-américaine). Une si petite chaîne que Family Time est passée inaperçue dans le monde des séries pour beaucoup de gens. Le plus gros problème de Family Time c'est le fait que l'on a l'impression qu'elle sort tout droit des années 90. Les blagues sont éculées d'une certaine Ma Famille d'Abord et le format 4:3 m'exaspère au plus haut point. Mais vous allez me dire que cela ne me dérange pas quand je regarde The Soul Man (oui, mais cette dernière est plutôt drôle) ou Happily Divorced (celle là aussi est drôle). Je pense que d'une sitcom on peut attendre une blague toutes  les cinq minutes qui puisse nous faire rire. Surtout d'une sitcom old-school qui est très justement sensée enchaîner les blagues.

Les aventures de la famille Stallworth devenue riche lorsque Anthony, le patriarche de la famille, gratte un ticket à gagner et gagne le gros lot : 500 000 dollars.
vlcsnap-2012-06-30-12h23m15s139.pngDans le premier épisode nous faisons la connaissance de la famille Stallworth. Tout se met assez rapidement en place (Anthony résume sa vie en deux / trois phrases, il gagne et bim… on est dans une belle maison). Anthony, incarné par Omar Gooding (Miami Medical), est un personne tout ce qu'il y a de plus classique et de justement, pas du tout original. Le souci c'est que Family Time doit sûrement être coincée entre des rediffusions de Ma Famille d'abord et du coup, elle se sent obligée de copier son style, en plus cheap (on ne peut pas dire que côté décors ils ont beaucoup de goûts - regardez les rideaux -). Certaines blagues ne sont pas très bonnes, et la seule à laquelle j'ai vraiment ri dans ce premier épisode c'est celle sur Wesley Snipes qui collait parfaitement avec l'ambiance. La femme d'Anthony c'est Lisa, incarnée par Angell Conwell que les fans de Les Feux de l'Amour reconnaitront (elle y incarnait Leslie Michaelson).

Ce personnage est bien plus fun que le patriarche. Même si elle reste une caricature de la femme afro-américaine (de nos jours cela a changé comme peut nous le prouver Let's Stay Together, la sitcom de BET). Les enfants enfin n'ont pas encore eu quoi que ce soit de spécialement passionnant à dire. Dans le second épisode, alors que les petits sont chez les grands parents, Anthony et Lisa préparent un petit week-end romantique ensemble. Les blagues sont encore une fois familiale mais déjà vue, pas spécialement drôle ou fun. Disons que Family Time fait tout pour nous dégouter avant l'heure de ce qu'elle raconte. Il n'y a aucune motivation spéciale pour donner envie de voir la suite, malheureusement. Il faut aussi que je vous parle du générique évidemment, réalisé avec la plus vieille version de Movie Maker (je pense que je ne dois pas être très loin de la vérité) sur un bon vieux Windows 98. C'est très très laid. Bref, Family Time c'est familial et cela plaira sûrement aux plus grands fans de Ma Famille d'Abord, désolé mais je passe mon chemin.

Note : 1/10. En bref, passez votre chemin.

Commenter cet article