Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Family Tree. Saison 1. Pilot.

13 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-13-22h39m20s231.png

 

Family Tree // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Lorsque j'ai vu que HBO diffusait le premier épisode de Family Tree, je me suis demandé de quelle série on parlait. J'avais complètement occulté le fait que HBO avait commandé 8 épisodes de Family Tree, une co-production entre elle même et BBC Two. Créée par Christopher Guest (que je ne connaissais pas, ou uniquement au travers de quelques apparitions ici et là, et qui était dans le SNL durant la saison 1984/1985 - coup de vieux pour lui -) et Jim Piddock (Dingue de Toi) je ne m'attendais pas du tout à ce que Family Tree ressemble à ce que j'ai pu voir avec ce premier épisode. Afin d'incarner au mieux le héros de Family Tree, HBO a fait appel à Chris O'Dowd (récemment vu dans le rôle de Thomas dans Girls mais aussi dans la comédie anglaise sur son enfance : Moone Boy). Il y a donc quelque chose de paradoxal car d'un côté, le scénario n'est pas mauvais, mais je ne suis pas un grand fan de Chris O'Dowd bien qu'il ne soit pas mauvais dans ce rôle.

Tom Chadwick, un trentenaire, décide d'explorer son histoire familiale à la suite de son licenciement et de sa rupture avec sa petite amie. A l'aide d'une étrange boîte, héritée d'une grande tante qu'il n'a jamais connue, Tom découvre des histoires et des personnages insolites issus de son passé.
vlcsnap-2013-05-13-22h45m30s88.pngLe premier problème de Family Tree c'est certainement son rythme. Je trouve que la série manque cruellement d'entrain. Ce premier épisode ne donne pas vraiment envie de voir le suivant. Et c'est peut être pour cela que j'hésite encore à lui donner une seconde chance. Car au delà de ça, bien que Family Tree manque cruellement d'humour, le tout est assez agréable et teinté de nostalgie et de mélancolie. Il faut dire que le sujet de la série s'y prête fortement. Mais c'est une dramédie qui a aussi un certain charme alors que le mockumentary est employé à sa juste valeur. Sans faire dans les fioritures et artifices sans intérêt, Family Tree se sert de ce procéder uniquement pour servir son récit. Un peu comme peu le faire Modern Family finalement. Du coup, la vie de Tom Chadwick m'intéressait au fil de l'épisode, mais pas suffisamment pour que je me sente concerné par ce qui semble être une quête personnelle.

Au fond ce n'est pas vraiment le genre de choses que l'on a envie de partager avec un public. On a plutôt envie de garder ce genre de choses pour soi, mais Family Tree tente alors de nous parler de cette petite histoire familiale avec une certaine légèreté. Chris O'Dowd n'est pas ce qu'il y a de plus énergique non plus et c'est bien le problème car j'aurais bien aimé qu'il y ait quelque chose d'un tantinet plus secoué. Surtout que le sujet aurait pu amener cette galerie de personnages de façon assez différente. Mon personnage préféré dans ce premier épisode est Keith Chadwick incarné par Michael McKean (que l'on a pu voir récemment dans le rôle du père de Dave dans Happy Endings). Ce n'est pas un acteur parfait, mais ses dialogues étaient les rares me faisant rire. Un peu comme Ed Begley Jr (CSI Miami) qui donne parfois l'impression de jouer le même genre de rôle (ou bien il joue de la même façon).

Note : 4.5/10. En bref, c'est soigné, mais totalement dispensable. Dommage.

Commenter cet article