Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fargo. Saison 1. Episode 6. Buridan's Ass.

21 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fargo

vlcsnap-2014-05-21-14h17m06s148.jpg

 

Fargo // Saison 1. Episode 6. Buridan’s Ass.


Depuis son tout premier épisode, Fargo est une série étonnante. J’ai parfois l’impression d’être l’un des seuls à la regarder mais peu importe. « Buridan’s Ass » était un brillant épisode comme en série on en fait encore peu actuellement. La première partie de la saison s’était intéressée à impliquer les personnages dans l’histoire et à nous offrir des moments peut-être percutants à des moments clés. Puis petit à petit le récit s’est étoffé afin de devenir ce que Fargo est devenu par la suite : un grand chamboule-tout assez efficace où tout le monde est en train de se tuer et surtout en train de manigancer contre l’autre. Car le plus important c’est que cet épisode redéfinit par mal de choses dans la saison. A commencer par la fin de l’épisode se déroulant dans ce blizzard où il est impossible de distinguer au loin les gens, seulement des sons et des silhouettes. Ce qui est remarquable là dedans c’est que Gus va lui aussi s’impliquer. Il était jusque là à la recherche de preuves de ses dire. Il n’avait pas réussi à en trouver mais la série s’amuse de façon assez efficace et choisie donc d’éliminer Molly afin de changer le personnage qu’est Gus. Gus était droit jusque là et maintenant qu’il a probablement tué Molly (même si rien n’est encore fait de ce point de vue là), il risque bien de plonger là où il n’avait pas envie de plonger.

J’adore le personnage de Gus et le pauvre pourrait alors devenir le grand bouc émissaire de toute cette terrible affaire. Le plus important pour le moment est aussi de voir que Fargo travaille une fois de plus son ambiance à merveille. Rien n’est laissé au hasard et c’est à mon humble avis ce qui rend le spectacle encore plus passionnant. On aurait pu croire que la série n’oserait pas aller jusque là avec ses personnages et pourtant, elle le fait et brillamment. Pour le moment, perdre Molly c’est aussi perdre un grand personnage de cette série. J’ai adoré Molly depuis le début. Du coup, je ne pense pas que Fargo va oser la tuer. Ce serait trop fou. Déjà que la série est assez folle de ce point de vue là. Pour la grande épopée de coups de feu tirés à la fin de cet épisode, j’ai adoré. La mise en scène est parfaite (ce blizzard et les personnages qui avancent à tâtons). On retrouve alors quelque chose de merveilleux avec Lorne. Ce dernier est poursuivi par Mr. Numbers et le fils Hess. Ce duo de personnage est d’ailleurs toujours au poil. La mort de Mr. Numbers je l’avais vu venir. Bien que le personnage soit une bonne menace et intéressante, je dois avouer que je ne savais pas trop où est-ce que Fargo voulait mettre les pieds avec lui. A la fois à la recherche de Lester puis de Malvo.
vlcsnap-2014-05-21-13h56m14s175.jpgPour ce qui est de Lester, n’étant toujours pas sorti d’affaire il va tenter d’incriminer quelqu’un d’autre pour ces crimes qu’il m’a pas commis. Lester est quelqu’un de malin mine de rien. J’ai bien aimé tout ce qu’il fait à l’hôpital. C’était tout de même sacrément fun et puis tout ça pour aller incriminer un père et son fils. Le tout génère encore une fois pas mal de questions sur la direction que veut réellement prendre Fargo mais j’aime beaucoup ce que la série parvient à faire. La série ne laisse pas non plus tomber les 10 plaies d’Egypte. Après la pluie de sang et les criquets, Stravos va subir… les poissons qui tombent du ciel. C’était encore une fois grandiose. La mise en scène aide énormément mais ce n’est pas tout. Notamment car le téléspectateur prouve réellement qu’il peut faire des choses avec ces personnages et cet univers. Mais Lester est tout de même sans coeur. Simplement pour s’éviter la prison il va mettre un pistolet dans le sac de son neveu. Qui pourrait faire ça ? Un homme au bord du désespoir. Car oui, Lester est au bout du rouleau. Pour en venir à Stavros, ce dernier n’a pas de chance mais Oliver Platt a beaucoup de chance d’être encore en vie. Après l’épisode précédent, je m’attendais à ce qu’il trépasse assez rapidement.

Par chance pour lui, il est encore en vie. Mais il est toujours plus désespéré que jamais. Surtout quand il tente de remettre les choses dans l’ordre (remettre l’argent où il l’a trouvé) mais fini par se heurté à un mur une nouvelle fois. Malvo de son côté n’est pas le personnage le plus en danger. Certes on veut sa peau mais Fargo fait en sorte que l’on pense qu’il est réellement invincible. En étant capable de monter tout un tas de choses en épingle pour tromper son adversaire, il finit donc par être quelqu’un de malin pouvait surprendre le téléspectateur. Finalement, ce nouvel épisode est peut-être même le meilleur de toute l’histoire de la série à mes yeux. En tout cas, en six épisodes ils nous ont prouvé qu’ils pouvaient faire des choses suffisamment impressionnantes pour que l’on n’ait jamais l’impression de s’ennuyer. A cela s’ajouter une mise en scène parfaite et des personnages au rendez-vous.

Note : 10/10. En bref, grandiose une fois de plus.

Commenter cet article

shibo27 23/05/2014 01:05


Tu n'es pas le seul à regarder cette série t'inquiètes ;-)


Je viens de me regarder les 4 derniers épisodes à la suite et j'adore ! Beaucoup de personnages sont des cinglés et/ou salauds mais pourtant on craint qu'ils ne soient découverts. L'immersion est
vraiment l'un des points forts de cette série.


Concernant le pistolet dans le sac du neveu, je ne pense pas que ce soit pour qu'il se blesse ou blesse quelqu'un. Je pense que le but est qu'il soit découvert et que des policiers en viennent à
fouiller le garage.


Pour finir, j'ai adoré toute la partie dans le blizzard. C'est assez rare à la TV ce genre d'ambiance. C'est super tressant et ça m'a rappelé mes soirées sur silent hill ^^