Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : FlashForward. Saison 1. Ep. 19. Course Correction

11 Mai 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

http://img47.xooimage.com/files/9/c/5/vlcsnap-164456-1c091de.png

 

FlashForward // Saison 1. Episode 19. Course Correction.

 

Beaucoup de reproche à faire à cette série mais finalement moi j'adore les séries feuilletonnantes mais ça, vous le savez déjà si vous suivez mes critiques de série. En tout cas, pour revenir à ce nouvel épisode de FF, il y avait une nouvelle fois du bon, avec des intrigues qui avait lentement mais surement car bon, c'est pas mal de ne pas tout mettre d'un coup et puis après le paté, ne plus rien avoir. Il y a un gros problème par contre : les histoires d'amour chez long et chiant dans cette série, de plus, ça ne sert vraiment à rien.

Cette semaine, un épisode qui s'écarte un peu de l'intrigue de la saison pour une sorte de one night stand où l'histoire d'un prof d'histoire qui veut que le destin soit appliqué comme il devait se dérouler dans les flashforwards. Il va alors tuer des gens qui devaient être morts mais que le destin, en changeant leur trajectoire de leur flash, ne l'était finalement pas comme cette mère sauvée par la mort de l'agent qui s'est suicidé au début de la saison. Bon, on en revient au même à la fin car le 29 avril c'est dans le prochain épisode et cette nouvelle agent, qui m'énerve déjà car elle est énervante tout simplement et bien voilà, c'est elle qui va porter le fardeau de la mort de cette jeune mère.

Ensuite, Lloyd et Olivia c'est d'un mièlleux impensable. Je crois que je ne peux plus regarder ces parties d'épisode avec Olivia. Que se soit quand elle enquête sur ce mentalement dérangé ou encore qu'elle est proche de Lloyd et bien c'est comme un coup dans la marre : ça sert à rien. Pour finir, le soi disant cliffangher de la fin où Mark tombe sur les deux ensembles dans la maison, alors là, on tombe dans le pathétique "home kit". Horrible. C'est la même chose avec cet infirmier atteint d'un cancer et l'infirmière alors qu'il a une femme qui est à l'immigration et qui est venue pour lui, j'en peux plus on tombe dans le grand n'importe quoi. Dommage.

Enfin, Campos s'enfui, il part et quitte son partenaire Lloyd, ... le tout, il le fait en emportant ce fameux dispositif en forme de bague qui permet de ne pas être inconscient pendant les blackout. Déjà que l'idée d'une bangue ca me rappelle la même bague dans Vampire Diaries, alors là, c'est bête. C'est tellement impensable et impossible que j'ai peur que l'on n'arrive à rien. Le seul truc qui a réussit à me séduire ici c'est Llyod et Campos qui lance cette fameuse expérience de matière noire (c'est exactement cette expérience qu'ils ont faites l'an dernier à la frontière suisse / France sous terre, tentant de recréer le big bang).

 

Note : 6/10. En bref, FF retombe dans ses travers mais malgré tout j'accroche car j'ai vraiment envie de savoir ce qu'il va se passer le 29 avril, et s'il va y avoir un nouveau blackout (ce qui est certain d'être le cliff pour la saison 2).

Commenter cet article