Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 1. Episode 2.

9 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-06-09-15h35m57s60.png

 

Franklin And Bash // Saison 1. Episode 2. She Came Upstairs to Kill Me.


Après un pilot frais et sympathique, la série entre dans son propre jeu et propose un épisode qui me rappelle drôlement les séries du début des années 2000 où la justice n'était pas forcément ce qu'il fallait férocement défendre dans la série, mais plutôt la grande sympathie des personnages. Au détriment des affaires. Cela me rappelle un peu Méthode Zoé, je ne sais pas pourquoi mais peu importe. Bref, ce nouvel épisode n'était pas mauvais en soit, il manquait juste de consistance car tout était un peu trop facilement tourné. Entre les paris sur le procès, les jolies tirades bien sympas et les matchs avec le jury faussé, … Tout était vraiment là certes mais trop légèrement.

Je ne vais pas me plaindre, c'est l'été, l'épisode était parfait pour être vu sous un joli soleil. Bash était grandement sympa dans cet épisode. L'acteur me fait un peu penser à une sorte de Jim Belushi avocat mais version plus jeune et détendu. En fait, Franklin & Bash c'est vraiment The Defenders mais en plus fun et moins série pour papy croulant dans son fauteuil. L'histoire est classique : une femme est accusée du meurtre de son mari sauf qu'elle est innocente. On passe par le coup classique des actes sexuels, si elle l'aimais vraiment, du fait qu'il prenait pas ses médicaments. La fin est forcément cousue de fil blanc car ils vont gagnés le procès.
vlcsnap-2011-06-09-15h07m08s170.pngCe que j'ai trouvé d'intéressant finalement avec ce nouvel épisode c'est le duo Franklin & Bash qui malgré sa séparation durant le procès trouve toujours le moyen de faire des choses ensemble et c'est ce que j'aime. Même chose, on retrouve les deux assistants que l'on avait presque pas vu dans le pilot. Ils prennent un peu plus d'importance, certes pour pas grand chose mais c'est agréable. Et puis bien sûr Malcolm McDowell qui est vraiment excellent en avocat et ses plaidoyers sont drôlement éclairés. Bref, au final, un épisode assez moyen certes mais qui offre quand même un divertissement sympa sans trop se prendre la tête.

Note : 5/10. En bref, malgré une histoire cousue de fil blanc, finalement les personnages sauvent le tout d'un élan de générosité.

Commenter cet article