Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 1. Episode 5.

3 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-03-19h53m21s44.png

 

Franklin & Bash // Saison 1. Episode 5. You Can't Take It With You.


Quand je vois ce que nous a offert cette année le monde judiciaire en télévision, je trouve que cela fût bien pauvre. On a d'abord eu The Defenders sur CBS, qui m'a âprement peu convaincu, puis Fairly Legal qui m'a plutôt plu sans vraiment me donné la passion que j'attendais, et puis il y a eu Suits sur USA Network également et là, j'ai trouvé ça classe, bien fichu et les personnages font leur boulot. Mais à il y a Franklin & Bash, la version jeune de The Defenders, un poil distrayante avec l'humour de ses deux compères héros à la petite semaine. Ce nouvel épisode prouve une nouvelle fois la fastidieusité de ses scénarios, trop peu intéressant, souvent obsolète et manquant de dynamisme.

Alors la série fonctionne sur ses deux personnages qui vont traités deux affaires différentes. D'un côté un duo de fils qui veut récupérer la balle de baseball de leur père comme promis dans son testament (mais elle est enterrée avec lui) et de l'autre on s'occupe d'un homme lynché en public par une star de la télévision et qui passe pour un mauvais père devant tout le pays. La première affaire est ridicule mais il y a Beau Bridges. C'est le papy de la justice, il fait de la résistance et puis malgré si l'on s'en fiche qu'il ne serve pas à grand chose et qu'il soit un peu comme Tim Allen, celui que l'on invite dans les séries car on a pitié de lui, c'était un personnage d'avocat fun et sans vraie dérision qui passe comme une lettre à la poste.
vlcsnap-2011-07-03-19h31m35s41.pngCe que ce nouvel épisode a bien compris c'est avec sa seconde affaire il faut frapper un peu plus fort alors on va y aller franco à bord. Peut être que le message qu'il y a derrière est encore une fois trop républicain (ce que la série a très bien compris), mais j'aurais plutôt tendance à le trouver moralisateur et tueur même de l'envie du téléspectateur de se dire : ah, tiens, je suis sur les fesses, j'aurais jamais cru ça possible dans cette série. Franklin & Bash n'est donc pas en duo dans ce nouvel épisode, mis à part quelques scènes sympas, qui font fonctionner la bromance des deux comparses comme la première image de l'épisode, ridicule au possible consistant à réaliser une partie de siège-pulling. J'ai pas ri devant cette ânerie qui me tendait les bras.

Bref, au final, ce nouvel épisode on ne va pas lui en demander trop, tout le monde est content à la fin, et puis un aura eu sa petite punition grâce à un envoi par mail très peu convenu. Ca manque vraiment de contenu, on s'attarde sur des discussions bavardes mais pas super intéressantes. Regarder cette série c'est comme effacer toute une décennie de séries judiciaire, comme si le téléspectateur ne comprenait pas la justice américaine. J'aimerais plus de scènes au bureau et moins avec les clients, plus de batailles, plus de dents qui s'arrachent. Mais rien, calme horizontal.

Note : 4/10. En bref, passé le côté divertissant et grosse blague, l'épisode manque de fond et est terni par une forme qui s'essouffle au fur et à mesure de la saison.

Commenter cet article