Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 1. Episode 6.

10 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-10-14h11m13s45.png

 

Franklin And Bash // Saison 1. Episode 6. Big Fish.


Enfin un épisode à peu près fun de cette nouvelle série judiciaire. En effet, je me suis bien amusé avec ce cas mais je pense que le fait que le duo général de la série : Franklin & Bash, soit ensemble sur ce cas, est vraiment une force. En fait, quand ils sont séparés sur deux cas différents, la série perd toute l'énergie dont elle fait preuve. Cette fois, c'est le cas d'un homme d'affaire qui croit qu'il va mourir (suite à un mauvais diagnostic) et va donc donner de l'argent à n'importe qui et pour n'importe quoi, mais également se balader à poil dans un quartier, entrer par effraction, boire du vin chez un collègue à lui, etc… Tout ça était presque absurde mais fun. Surtout que le personnage accusé est fun et pas trop antipathique (mis à part sur la fin où toute l'énergie fun s'en va, car il a été mal diagnostiqué, donc… il ne va pas mourir).

L'ensemble est cohérent et garde donc une belle petite énergie. Je me suis pas ennuyé (ce qui n'était pas arrivé depuis l'épisode pilot avec cette série). C'est donc bon signe. Jason Alexander était le bon acteur à mettre dans cet épisode. Franklin & Bash sont funs à leur tour eux aussi (même si je laisse de côté la partie tirage de fléchettes qui est quand même ridicule et inutile). D'ailleurs, je ne comprends pas trop les deux héros. Parfois ils sont cools et drôles, d'autre fois on s'ennuie à mourir avec eux. Et surtout, ils peuvent ne pas être drôle et pathétique à la fois.

Pendant ce temps, Karp et Hanna demande l'aide de Pindar pour un nouveau client. Je me suis ennuyé avec cette histoire, mis à part le coup de la visite chez "Pindar" où la cliente va tomber sur un collage fait de rognure d'ongles. Cette scène est presque anthologique même si c'est vraiment dégueulasse par la même occasion. Bref, l'épisode manque parfois d'entrain mais l'intrigue principale sauve un peu l'ensemble et le rend potable. Ce qui m'a permis de ne pas dormir devant. J'attends plus grand chose de cette série, je préfère largement l'autre exemple judiciaire de la saison estivale : Suits, qui est déjà plus originales.

Note : 6/10. En bref, un peu plus de fun grâce à Jason Alexander et une affaire principale sympa.

Commenter cet article