Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 2. Episode 4.

27 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-27-19h09m04s227.png

 

Franklin & Bash // Saison 2. Episode 4. For Those About to Rock.


Encore une fois, la série fonctionne difficilement. Je n'ai pas trouvé spécialement intéressant l'idée d'introduire le père de Jared, incarné par un Beau Bridges correct mais sans originalité. Disons que je suis déçu, je m'attendais à bien mieux de la part du duo. Jared est donc condamné pour outrage à du service public en tant que juge des petites créances. Il va devoir expulser une star de rock légendaire, Mazzani car ce dernier ne peut pas payer son loyer. Si Jared dans la peau d'un juge c'est marrant, le reste de l'épisode est bien trop dans la caricature moyenne et pas spécialement originale. J'aurais largement préféré que Jared soit juge tout au long de l'épisode, ce qui aurait permis de casser complètement le duo. Et par la même occasion, faire travailler Peter avec quelqu'un d'autre de la firme comme Stanton. Ce pourrait être une bonne idée vous ne pensez pas ? Jared et Peter vont alors tenter d'aider Mazzani pour qu'il puisse garder son emplacement mais M. Cole est bien déterminé à les expulser et forcément, ce n'est pas vraiment cool de sa part.

Ce dernier veut construire un centre commercial à la place et il est représenté par le père de Jared. Evidemment, ce face à face était fun mais uniquement hors du tribunal. Si l'on enlève tous les moments ennuyeux et tentant d'être touchants, cela reste correct mais je suis déçu. Beau Bridges ne change rien à son jeu. Il est tellement empâté qu'il ne change plus rien dans ce qu'il joue, une sorte de Tim Allen du pauvre. J'espère que l'on ne reverra plus du tout ce personnage, car il n'est pas à la hauteur de ce que j'attendais de lui pour tenir tête à Breckin Meyer dans Franklin & Bash. Notre duo de légende découvre rapidement que si Cole vise particulièrement Mazzani, c'est parce qu'il avait osé lui piquer sa petite amie il y a une dizaine d'années de ça. Le cas de la semaine n'était pas vraiment comme ceux des semaines précédentes car la fin est inattendue. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Cole abandonne son procès contre Mazzani. Mais pourquoi pas. Après tout, cela permet de changer la mécanique de la série. Et ce n'est pas du luxe.
vlcsnap-2012-06-27-19h13m19s214.pngLe thérapeute de Pindar, le Dr Lee, se trouve être un escroc. Infeld décide de défendre l'homme devant les tribunaux et fait témoigner Pindar. Ce dernier va devoir dire sous serment qu'il l'a malgré tout aider à aller mieux. Je ne suis pas spécialement ému par cette aventure, d'autant plus que Pindar est un personnage que je ne supporte pas. C'est sûrement physique. Je ne sais pas trop, on a l'impression qu'il est débile Pindar. Et je n'accroche pas du tout à ce que l'on veut raconter avec le personnage, notamment avec Megan. Au final, ce nouvel épisode de Franklin & Bash manquait de saveur. Ce n'est pas parce que Megan a mangée des fraises à la fin de l'épisode que cela va changer quoi que ce soit. Il faudrait des dialogues plus drôles et de l'acabit de ce que l'on voit au début de l'épisode, où Jared s'amuse comme un petit fou. Sauf que Franklin & Bash n'a aucune intention de changer les règles de la loi. Dommage.

Note : 4/10. En bref, encore un épisode à la limite de la catastrophe. Dommage.

Commenter cet article