Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 3. Episode 3. Good Lovin'.

27 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-27-19h37m40s236.png

 

Franklin & Bash // Saison 3. Episode 3. Good Lovin'.


Bien que cette saison 3 ait plutôt bien adopté ses nouveautés, le tout manque encore de piquant. Je trouve que le personnage de Heather Locklear manque réellement d'un côté sarcastique. Elle reste bien trop en surface à mon goût et ne permet donc pas de se laisser prendre au jeu comme on aurait pu envie de se prendre à ce jeu. Le tout fonctionne cependant plutôt bien du point de vue de la relation entre Franklin & Bash. Les deux héros sont toujours drôles ensemble et font toujours plein de bêtises. C'est pour cela qu'on les aime. Cependant, j'ai encore du mal à voir où la série veut en venir avec eux. Il n'y a clairement aucun enjeu et l'ensemble peut paraitre un peu plat par moment. "Good Lovin'" n'est pas un mauvais épisode pris comme un divertissement judiciaire sans prise de tête, mais ce n'est pas non plus quelque chose de brillant. Tout du moins, ce n'est pas du tout de cette façon que je ne vois. Cette semaine ce qu'il fallait avant tout suivre c'était le retour de Jane Seymour dans le rôle de la mère de Peter.

Afin de la faire revenir de la façon la plus intelligente elle est intégrée au cas de la semaine. Elle est arrêtée pour prostitution mais assure être une sexologue un peu plus libertaine qui aide les couples dans leur vie sexuelle. Et en plus de cette affaire pas très reluisance, il se trouve que c'est l'ADA Brad Hewitt qui s'occupe de l'affaire. Et Brad déteste Peter. Comme c'est logique. Mais assez bien amené. C'est léger et Jane Seymour y met de sa bonne volonté. L'actrice permet à l'épisode de gagner en intérêt. C'est plus léger, plus drôle. On est donc bien moins dans la logique des deux premiers épisodes qui se prennaient un peu trop la tête à mes yeux. L'occasion était donc rêvée de créer également une petite polémique ou encore de rapprocher l'ADA Swatello de Jared afin qu'ils abandonnent les charges contre la mère de Peter (mais ils ne vont pas le faire). La fin de l'épisode, laissant sous entendre que Jared et Ellen continuent de se voir n'est pas une mauvaise idée. Encore faut-il que cela soit bien utilisé dans les prochains épisodes de Franklin & Bash. Sinon on risque vraiment de s'ennui terriblement.
vlcsnap-2013-06-27-19h37m49s73.png"Well I don't have sex with most of my clients.". Coleen est un bon personnage de Franklin & Bash. Contrairement à Heather Locklear qui n'apporte finalement pas grand chose. Elle était certes là dans le premier épisode de façon très intéressante mais depuis la série a repris sa mécanique et laisse donc son personnage un peu trop de côté à mon goût. Je dirais même que Malcolm McDowell est bien plus intéressant dans son rôle qu'Heather Locklear ne l'est dans le sien. Ce n'est pas un reproche vis à vis de Malcolm dans le sens où j'ai toujours apprécié son personnage (que je trouvais déjà très mal exploité dans la série lors de ses deux premières saisons). L'intérêt n'a pourtant pas été renouvelé étant donné que les audiences de la série frisent le ridicule sur TNT. Le renouvellement est donc à mes yeux pas vraiment acquis et dans un sens Franklin & Bash ne me manquera pas. J'aimerais bien une nouvelle série judiciaire dans la veine de Raising the Bar dans laquelle Mark Paul Gosselaar s'était illustré il y a quelques années également sur TNT.

Note : 5/10. En bref, à trop nous vendre Franklin & Bash comme deux avocats drôlatiques, le tout fini par tomber dans le plat. Heureusement quelques guests viennent pimenter le tout.

Commenter cet article