Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 2. Episode 11 et 12.

23 Janvier 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

fringe2114.jpg

Fringe // Saison 2. Episode 11. Unhearthed.


Et voici l'épisode que la FOX a perdue dans ses cartons de la saison 1. Et bien, ils auraient pu l'oublier sur les DVD de la saison 1 car cela ne vallait pas du tout le coup d'user une case post Dr House pour un épisode aussi mauvais. Il s'agit certainement du pire épisode de la série et c'est bien dommage. Bon, alors, inclus à la saison 2, on retrouve Charlie et c'est bien la seule réjouissante dans cet épisode. Une histoire de comateuse, déclarée morte qui se réveille avec des voix d'un agent infiltré mort dans sa tête, elle parle russe, ... Cela pourrait marqué le début d'un épisode classique de la série mais les lenteurs et longueurs se font déjà sentir dans une ambiance d'hôpital qui ne respire pas franchement le vivant. L'intérogatoire de la jeune fille à l'hôpital ne porte aucune suite à l'épisode. On s'ennui à chaude larme devant un épisode qui ne devrait pas manquer de piquant car c'est habituellement un plaisir pour moi de retrouver les aventures de notre petit groupe de trois entre Olivia, Walter et Peter. Malheureusement, on se demande ce qu'on fait les scénaristes et où est ce qu'ils voulaient en venir. Un épisode qui est la faiblesse de la série, va t-on s'ennuyer comme ça devant les prochains épisodes de la série ? Touchons du bois que non.

Note : 4/10. En bref, un épisode quelconque qui n'a aucune saveur. Le pire épisode de la série.

Fringe // Saison 2. Episode 12. Johari Window.


Ouf ! La série est sauvée car la saison 2 reprend de plus belle avec l'un des meilleurs épisodes de la saison. Si le début de l'épisode pourrait en dérouté certains : une histoire de montre, de personnes difformes dans une petite ville des Etats-Unis, recluée de tout où l'on entend un bourdonnement sourd constament. Le début de l'épisode, lorsque le policier prend l'enfant dans sa voiture puis l'amène au commisariat, on se demande où l'épisode pourrait aller et que l'histoire semble quelqueconque sans être malgré cela la catastrophe de l'épisode 11. Et on est impressionné par la qualité scénaristique de ce nouvel épisode. Alors que Walter se pose des questions sur lui même, sa complicité avec Astrid se poursuit des plus belles (après l'épisode à Chinatown notamment). Il lui offre un papillon, l'un des plus beaux (car Astrid est une collectionneuse de papillons) mais il se trouve que c'est une mite. Cette complicité se poursuit quand ils vont tout seuls jusqu'à Edina, cette fameuse petite ville. On ne les avaient jamais vu comme ça, et ça fait plaisir. Pour Olivia et Peter, toujours dans les bons coups. Peter utilise enfin une arme dans la série ! Il était temps, d'ailleurs ce serait bien qu'il devienne un agent du FBI maintenant et qu'il ne soit plus un simple consultant. Broyles qui montre ses sentiments humains lors de la fin de l'épisode, c'est historique. Voilà donc un épisode qui joue la carte qualité plutôt que la carte plein les yeux et effets spéciaux, une nouvelle réjouissante et prouve que la série peut s'evader vers d'autres histoires sans en pâtir.

Note : 10/10. En bref, d'après moi l'un des meilleurs épisodes de la série.

Ainsi on a le meilleur qui côtoie le pire en seulement deux épisodes.

Commenter cet article

Maranello 20/07/2013 22:11


cet episode était affreux , j'ai bien aimé le debut l'ambiance qui se degageait mais c'est tout ce qui était positif , le reste vraiment a jeter , les scenaristes je sais pas ce qu'ils leur ai
arrivé

delromainzika 20/07/2013 21:37


Je suis un grand fan de Fringe mais cet épisode m'a profondément déçu :/ Le pire de la série à mes yeux :(

Shepy 20/07/2013 21:00


Vous êtes vachements dur avec l'épisode 11, cela-dit il aurait dû être dans la saison 1 (problème avec la Fox...) !

Sébastien 18/05/2011 10:27



Je ne suis qu'à moitié d'accord avec toi en ce qui concerne "Unhearthed". C'est certes loin d'être le meilleur épisode de cette saison et il y a avait un côté "possession- exorcisme" assez
déplaisant. Mais derrière sa face ennuyeuse, cet épisode a néanmoins un intérêt qui ressort après coup : la possession d'Olivia par Bell... C'est comme si ça avait été "amorcé".


Tout comme l'attentat à l'ambre dans le bus (1x03) ressort à la fin de la saison à plus haute échelle, ou encore tout comme "The White Tulip" prépare au dénouement de "The day we died"...