Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 2. Episode 18.

21 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

Fringe218.jpg

 

Fringe // Saison 2. Episode 18. White Tulip.

 

Encore un épisode de Fringe remarquable ! La série se détâche un peu des one night stand, des épisodes classiques à l'intrigue bouclée pour développer la mythologie de la série au sein même des intrigues détâchées. Voilà pourquoi Fringe fait de l'excellent travail. C'est certainement l'une des meilleures créations des ces dernières années et elle le prouve avec sa seconde année alors que beaucoup de séries n'arrivent pas à être meilleur avec leur saison 2. Merci Fringe et surtout J.J Abrams.

Dans cette nouvelle intrigue, on s'intéresse à Alistair Peck, un savant un peu fou qui, pour sauver sa femme morte d'un accident de voiture va tenter d'inventer une machine à remonter le temps mais une machine bien bizarre car c'est lui même la machine. Impressionnant cette façon qu'a Fringe de mettre un tel réalisme à ses intrigues. En intégrant le dispositif dans le corps d'Alistair, les scénaristes ont rendu l'intrigue encore plus que crédible.

Je dois félicité tout d'abord cet épisode pour sa nouvelle manière de travailler. En remontant dans le temps 3 fois en tout et surtout au début de l'épisode où les intrigues sont traitées de point de vue différents et d'oeils différents. Une belle manière de travailler l'histoire et qui le rend complètement différent de ce que l'on peut voir habituellement avec la série. J'ai senti ça un peu plus funny, dans l'humeur de la série. Une bonne nouvelle surtout avec l'épisode de la semaine prochaine qui sera un épisode musical.

Walter se prépare à révéler la vérité à Peter (qu'il connaître dans l'épisode de demain soir) dans une lettre. Le moment où les agents du FBI retrouve cette lettre sur la scène de crime et cette petite réaction de Walter bien embêté, j'adore tellement. Il est trop drôle ce personnage même quand il joue dans l'émotion et le drama. Walter se sent également proche d'Alistair car il a fait la même chose. C'est pour ça qu'il va tenter de l'en dissuader (sans y arriver pour une fin d'épisode émouvante car l'on découvre qu'il retournait dans le passé juste pour dire au revoir à sa femme). On découvre quand même un autre Walter, le Walter qui a peur de l'avenir et des conséquences de ce qu'il a fait dans le passé alors qu'on connaissait le Walter complètement cinglé et un peu fou fou.

Ainsi, ce nouvel épisode reste bouleversant avec une histoire en laquel on peut s'y retrouver si tenter qu'on a des trucs qu'on a envie de changer dans le passé, un épisode de Fringe parfait.

 

Note : 10/10. En bref, Fringe reste encore à un haut niveau comme l'épisode 17 spécial Peter. Une série qui travail sa qualité avec un casting au poil. Parfaite.

Commenter cet article