Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 2. Episode 21.

11 Mai 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

http://img41.xooimage.com/files/f/b/7/vlcsnap-2150119-1c08e40.png

 

Fringe // Saison 2. Episode 21. Northwest Passage.

 

Globalement l'épisode était encore une fois unique en son genre et centrer l'histoire sur Peter était une nouvelle fois une excellente idée. J'ai trouvé l'histoire prennante et un Peter humain et émouvant. La fin de l'épisode était encore une fois attendue mais bon, WTF, Fringe c'est Fringe est cet épisode ne déroge pas à la règle en étant excellent.

Peter se retrouve dans cet épisode en escapade, puisqu'il a fuit le domicile familiale. Au milieu de nulle part, il s'arrête pour prendre une part de tarte et un café, fait la connaissance d'une serveuse qu'il invite à son motel, dans sa chambre dès qu'elle aura fini son service. Cependant, Peter, qui attendait dans le hall d'entrée du son motel s'est endormi et le lendemain matin, découvre qu'elle n'est pas venu. Déçu, il décide de passer son chemin mais tombe sur la police et découvre qu'elle est portée disparue. Peter va alors s'associé au sherif du coin pour la chercher mais ce n'est pas vivante qu'elle va ressortir et sans un bon de son lobe. Si l'histoire en elle même ressemble à un épisode de l'an dernier sur les shapeshifter, vrai mythologie de la série et avec Jones. Il recherche Peter et c'est pour cela qu'il y a des meurtres dans le coin. L'enquête avance et on se prend au jeu, personnellement j'ai trouvé que Joshua Jackson avait un vrai talent inexploité dans Dawson c'est dingue. Ici, il était tellement froid, humain et warm à la fois que j'ai adoré ce côté pluvieux qu'a l'épisode. Toute cette ambiance proposée dans l'épisode était vraiment sympathique, très très cafardeuse mais justement cela collait bien avec l'épisode.

Ensuite, pour ce qui est du shérif et bien le duo avec Peter, notamment cette scène avec l'arme dans la fôret lorsque Peter la suspecte d'être une shapeshifter, c'était bien drôle. J'adore quand Fringe me surprend car j'ai vraiment cru qu'elle était un shapeshifter jusqu'au moment où elle racontait l'histoire du stylo avec l'inscription "Find the Crack" qu'elle offre à Peter à la fin de l'épisode d'ailleurs. C'est toute une question de mythe Fringe où tous les objets servent à quelque chose. C'est dingue !

Enfin, Walter tente de retrouvé Peter de son côté. La scène dans le supermarché c'était magistral car là, John Noble montre également l'étendu de son talent, ici en cinglé. C'était peut être émouvant mais la série n'a pas coulée une seule seconde dans le mielleux ce qui est pour moi impressionnant car c'est rare de réussir le passage des sentiments. Là c'est haut la main ! Merci Walter.

 

Note : 8.5/10. En bref, un épisode bien sympathique de Fringe, une série qui me surprendra toujours. J.J Abrams Forever !

Commenter cet article