Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 4. Episode 12. Welcome to Wesfield

11 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-02-11-12h30m36s224.png

 

Fringe // Saison 4. Episode 12. Welcome to Wesfield.


Durant la seconde saison, on avait eu droit à "Johari Window", un épisode nous emmenant dans une petite bourgade des Etats-Unis où tous les habitants avaient le visage déformés par une expérience sur une base militaire pas loin et qui pour rester visible comme tout le monde pour les autres, ils devaient utiliser une antenne qui diffusait un bourdonnement comme un essaim. Ce nouvel épisode de Fringe nous emmène alors à Westfield où un crash d'avion (tiens, l'obsession de J.J Abrams avec les crash d'avion fait encore surface, une fois de plus) a eu lieu et où le FBI vient enquêter. Cette petite ville se retrouve en fait entre les deux mondes et Peter, Olivia et Walter se retrouvent coincés sans pouvoir en sortir. Cet épisode était vraiment plaisant et fascinant. Un des meilleurs de la saison, voire le meilleur ? En tout cas, tout ce qui est fait est captivant et il n'est impossible de décrocher de l'écran tout au long de l'épisode. Cela m'arrive souvent devant Fringe mais là, c'était à son maximum. L'épisode nous permet par la même occasion de retrouver le Fringe que tout le monde aimait et qui avait disparu avec ce monde alternatif sans Peter. D'ailleurs, dans cet épisode Olivia va se souvenir de plusieurs choses et la première c'est justement l'affaire de "Johari Window" alors que dans le monde dans Peter, ils n'y sont jamais allés.

Olivia va aussi se souvenir de tout à la fin de l'épisode et embrasser Peter ce qui va dérouter ce dernier. J'ai trouvé cette affaire autour d'Olivia très bien menée. On revient au monde de Fringe que l'on connaît depuis les débuts de la série. Effectivement c'est très efficace, et on ne peut qu'en redemander. Walter est enfin de retour sur le terrain, et il arrive à former un duo des plus convainquant avec Peter (alors que jusqu'ici il était difficile de retrouver une cohésion entre les deux personnages). Les deux esprits sont en symbiose parfaite et on ne peut donc qu'être admiratif du travail. Il ne s'arrête pas à Walter et Peter, mais aussi à Peter et Olivia. On retrouve aussi la dynamique entre les deux personnages sur le terrain et ça, c'est quelque chose que j'aime beaucoup. La scène d'ouverture de l'épisode est une des meilleures de la série, très bien foutue et surtout, nous proposant d'évincer carrément Lincoln de la vie d'Olivia finalement. Car Olivia et Linc s'étaient rapprocher en l'absence de Peter et pouvait très bien devenir un couple, sauf que maintenant, nous, fans, nous ne voulons pas d'Olivia avec Linc, mais uniquement d'Olivia avec Peter du coup cette scène fait plaisir aux fans. Moi y compris.
vlcsnap-2012-02-11-12h31m24s193.pngC'était beau et mignon à la fois. Pour en revenir à l'affaire de la semaine, David Robert Jones est suspect dans cette affaire, il semble même être à l'origine de la machine qui a détruit Wesfield. Le palpitant de l'épisode c'est toutes ces petites scènes qui nous plonge dans un univers proche du film d'épouvante. Le fait que notre trio ne puisse pas sortir de Westield m'a en quelque sorte rappelle Person Unknown. En effet, les deux séries pouvait se rejoindre avec ce nouvel épisode de façon très différente j'en conviens. La scène où tout se répète était excellente. Walter se retrouve à nous faire rire une nouvelle fois en ne comprennant pas trop ce qui se passe. Le pauvre serveur qui lui fait peur c'était du grand n'importe quoi mais terriblement efficace. Fringe livrait ici un des meilleurs moment de la saison, et c'est à un stand-alone (certes, particulier) qu'on la doit. Le rapport avec Robert Jones pourrait être plus clair, mais justement la série entretient toujours ce mystère des plus entiers face à un des personnages les plus fascinants que la série ait créée.

Car oui, Robert Jones est clairement un très bon personnage. Mais ce n'est pas tout car finalement, cet épisode joue sur la paranoïa. On ne sait plus quoi prendre pour acquis et pourquoi. Les effets spéciaux étaient parfois un peu douteux mais ce n'est pas non plus trop mauvais. Cela reste de bonne qualité par rapport à certaines séries de SF du câble. Bref, au final, voilà un très bon épisode de Fringe. Il est fascinant, captivant et arrive clairement à nous perturber. J'ai pris mon pied avec ce nouvel épisode de Fringe, sûrement parce que c'était un retour aux sources, aux prémices de ce qu'est la série et ses personnages et non plus ce monde alternatif. Je lis pas mal d'avis sur la série et beaucoup de gens sont d'ailleurs très déçu de ce monde là, et veulent que l'ancien revienne mais pas de panique puisque les transformations s'opèrent au fur et à mesure et vu cet épisode, c'est fait avec excellente pour moi.

Note : 10/10. En bref, un parfait épisode de Fringe, permettant le retour à la dynamique d'antan que tout le monde adore mais avec la paranoïa en plus. Excellent.

Commenter cet article

Anna 11/02/2012 22:05


Autant le debut de saison a pu en laisser quelque un septique, mais la on revient a du Fringe enorme. Ce cliff de fin totalement incroyable  Curieuse de voir l' episode 13.