Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 4. Episode 17. Everything in it's Right Place

7 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-04-07-12h31m11s46.png

 

Fringe // Saison 4. Episode 17. Everything in it's Right Place.


Après s'est intéressé à Astrid plus tôt dans la saison, Fringe se décide (enfin ?) à faire un épisode centré sur Lee. On approche de la fin de la saison 4 et peut être de la série (même si je pense qu'une saison 5 c'est plus qu'envisageable), il fallait donc que l'on développe un peu plus Lee, cela en devenait urgent. Afin de faire le parallèle, et de copier-coller l'épisode sur Astrid, les deux versions de l'agent Lee (celui qui est dans notre monde et celui de l'autre monde) vont se confronter afin de voir si leur passé se ressembler et ce qu'ils ont de si différent. Fringe nous offre donc une possibilité de développer ce personnage. Afin de jouer les différences avec l'épisode sur Astrid, c'est pas Lee-nate qui se rend dans notre monde mais notre Lee qui se rend dans l'autre monde afin d'assister Fauxlivia dans son enquête. Lee s'y rend afin de faire partager ce que l'on a découvert sur Jones et ses plans maléfiques. Mais c'était sans compter sur la présence d'un tueur un peu particulier.

Ce que j'aime avec Fringe c'est que ses criminels se rapportent toujours aux personnages au fond. On a un développement succinct qui est fait avec parcimonie. Le souci de détail de Fringe est évidemment toujours là pour aider les enquêtes et à s'en imprégner un peu plus. Même si cet épisode pouvait paraitre banal, il n'en avait pas du tout l'allure finale. Les personnages arrivent une fois de plus à bouleverser leur propre vie et univers. Notamment au début de l'épisode quand Lee va confronter Olivia sur les sentiments. Mais l'épisode est avant tout là pour nous présenter deux personnages qui se ressemblent pas mais sont si différents.  En effet, Lee, le notre, est quelqu'un de passionné et amoureux, l'autre est plus impulsif et dans le feu de l'action. Cette différent rend le récit encore plus intéressant et la confrontation d'autant plus sympathique. Lee, dans l'autre monde ne se débrouille pas trop mal, il est à moitié perdu au beau milieu de l'histoire. Encore une fois c'est assez bien fait, il tente de comprendre les gens qu'il a en face de lui.
vlcsnap-2012-04-07-12h33m28s141.pngNotamment son double. Les deux vont tenter de comprendre ce qui les relient et vont voir qu'ils ont une vie presque identique les uns les autres. Mais on découvre également que Fauxlivia aime beaucoup Lee-nate (on le sait, leur relation amicale est toujours très développée), et j'ai cette impression qu'elle tombe amoureux de Lee, le notre puisque Lee-nate n'est plu. A défaut de tomber amoureux de Peter qu'elle n'a jamais connu. La fin de cet épisode était particulièrement touchante et bien trouvée également. Cette petite scène joue très bien sur les émotions. C'est une des forces de Fringe. Elle est particulièrement bonne sur ce terrain là. Mais le tout est évidemment dans compter le fait que Lee arrive à être un homme d'action en plus d'être un homme réfléchi. Cela rend le personnage un peu plus fun. Le but est évidemment de nous prouver que tout ce qui a été fait autour de ce personnage est utile pour la série. Du côté de l'affaire de la semaine, on ne peut pas dire qu'elle était réellement captivante mais elle permet surtout de se relier avec le reste de l'épisode. Elle est un prétexte certes, mais un très bon prétexte.

Petit à petit on avance dans ce qui est un épisode plus émotionnel que d'action. Même si bien évidemment on a droit à une scène d'action. Alors que le début de la saison se faisait très en intérieur, cette seconde partie de la saison se lâche en extérieur. Je trouve ça bien moins anxiogène et je comprends donc que les gens préfèrent cette seconde partie de la saison à la première. Tous les éléments autour des shapeshifters, mais aussi de la méchante Nina Sharp, et de David Robert Jones, arrivent à nous tenir le temps que l'on ait les révélations dont on a besoin à la fin de la saison. L'épisode permet également de voir que l'équilibre entre les deux mondes est rétabli et que le gouvernement libère les zones "ambrées". Alors que la semaine dernière l'épisode était très semblable à un épisode que l'on connaissait déjà, celui ci fait écho à celui sur Astrid certes mais juste au niveau de l'emploi du personnage. J'ai d'ailleurs trouvé celui ci bien plus abouti que celui sur le personnage que l'on connait depuis les débuts de la série. Ainsi, encore un bon épisode de Fringe qui joue très bien avec le personnage de Lee et son alterégo.

Note : 8/10. En bref, Fringe gère toujours aussi bien ses personnages. Excellent.

Commenter cet article