Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 4. Episode 2. One Night in October.

1 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2011-10-01-14h15m29s174.png

 

Fringe // Saison 4. Episode 2. One Night in October.


Certains reprochaient au premier épisode de la saison d'être trop en désaccord avec le fait que désormais les deux mondes travaillent ensemble. Pour faire taire toutes ces mauvaises critiques, je pense que le premier épisode était uniquement là pour tenter de reprendre l'histoire, comme si une nouvelle ère débutait. Je sais que c'est bête de penser que de nouveaux téléspectateurs pouvaient être conquis par Fringe mais on peut toujours tenté. Et de toute façon, j'ai adoré le season première. Ce second épisode prend donc en considération les deux mondes puisqu'ils vont travailler ensemble sur une affaire. En effet, dans le monde alternatif, un homme kidnappe et tue des gens en leur volant leurs souvenirs les plus heureux (car il est lui même malheureux), il va alors demandé à Olivia et son équipe que l'équivalent de cette personne dans notre monde vienne trouver des indices qui puisse mener à son arrestation.

J'aime bien que l'on crée un vrai univers autour des deux Olivia. Elles vont se confronter, discuter et les scènes entre les deux personnages sont excellentes. C'est fou le pouvoir que deux Olivia peut avoir sur une série. Et puis Anna Torv aussi, qui arrive à donner un sens à deux personnages aussi atypiques. L'une qui est joyeuse et débraillée, l'autre qui est froide et stricte. Elles n'ont pas vécu les mêmes choses aussi, notamment l'une qui a vécu avec le Cortexiphan, l'autre non. Mais cela on le sait déjà, le plus important dans cet épisode est de revenir sur certains des éléments qu'on a déjà vu la saison passée comme Bolivia qui va dire à Olivia qu'elle a pu en découvrir beaucoup en vivant dans son appartement. On découvre donc que malgré les changements avec la disparition de Peter, tout ou presque est intact dans le développement de l'histoire. C'est une chose que j'adore avec Fringe, elle arrive à la fois à chambouler le monde, mais également à ajuster les éléments qu'elle met en place petit à petit.
vlcsnap-2011-10-01-14h07m50s201.pngOn voit donc les deux univers dans un même épisode, c'est agréable. De plus, pour tenter de palier à l'absence de Peter dans la série, le duo des Olivia, mais également le duo Olivia avec l'agent Lee de l'autre monde, c'était excellent. On a droit à des moments plus réfléchis, plus pensés, et forcément un peu moins d'action mais ce n'est pas vraiment un problème avec Fringe puisqu'à mon sens, cette série est faite pour nous livrer des émotions et c'est le "freak" de la semaine qui va nous en donner quelques unes et la confrontation avec son double de notre monde, qui a réussi à faire les bons choix. La mise en avant des différences entre les deux mondes se fait toujours ou presque de façon très subtile derrière une petite phrase de dialogue qui fait tout de suite tilt et nous permet parfois même de réfléchir un peu plus sur ce que la suite de l'histoire peut bien nous raconter.

Dans notre monde, Walter est toujours en proie à ses cauchemars, et après avoir recouvert toutes les surfaces miroitantes, il va finir par entre la voix de Peter. Le parallèle avec la musique classique qu'il adore, le côté déchéance du personnage, tout est pour le moment très distillé avec parcimonie, on a très peu d'éléments dans les épisodes, sauf leur petite conclusion. J'ai hâte de voir ce que la suite de cette histoire peut bien nous réserver, on sent que les éléments prennent forme. Cet épisode est ainsi un excellent et encore une fois permettant de mettre en place une intrigue satisfaisante autour d'un méchant de la semaine, tantôt émouvante, tantôt teintée de moments plus rythmés mais également permettant de nous montrer les différences entre les deux mondes. Surprenant.

Note : 8.5/10. En bref, un excellent épisode mettant en relation les deux univers de la série, de façon judicieuse.

Commenter cet article

Callie 16/10/2011 19:25



Ha c'est bien ! je nesuis pas la seule à me poser la question. J'ai vu l'autre Broyles et je me suis dit : eeeeeeeuh mais tu fois là toi? pas sencé être mort ? Ok je comprends plus...



delromainzika 07/10/2011 00:49



De rien. :)


 


J'ai hâte moi aussi :)



bekhat 07/10/2011 00:41



Oui c'est sur!! :)


Merci en tout cas pour avoir répondu à mon commentaire et d'avoir tenté de m'éclairer! J'ai hate d'être à samedi soir pour ma dose de Fringe :D



delromainzika 06/10/2011 15:20



Oulala, je suis embrouillé du coup ^^ J'attendrais que la série nous explique tout ^^



Bekhat 06/10/2011 15:11



Je comprends ce que tu veux dire mais si la fausse Olivia a vécu dans son appartement cela sigifiant aussi qu'Olivia a vécu dans l'autre monde. Du coup ce ne serait pas Broyles qui l'aurait aidé
à s'échapper??....


 


Quelque chose m'échappe.