Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 4. Episode 20. Worlds Apart.

28 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-04-28-13h22m08s173.png

 

Fringe // Saison 4. Episode 20. Worlds Apart.


Après avoir fait une petite aparté la semaine dernière dans l'intrigue de la saison pour nous conduire en 2036, cette semaine Fringe revient dans le présent avec toute l'affaire David Robert Jones et le moins que l'on puisse dire c'est que l'on avance assez rapidement. On voit très bien que la série prépare avec beaucoup de malice le double épisode final de la saison. Afin de réussir à synchroniser les deux univers, David Robert Jones provoque des séismes un peu partout dans le monde afin de faire vibrer notre univers à la même fréquence que l'autre univers. Afin de parvenir à ses fins, il se sert des enfants traités au Cortexiphan dont Nick Lane, le fameux ami de Lee quand ils étaient enfants, mais aussi le partenaire d'Olivia. Cette histoire est assez bien foutue, et surtout captivante. J'adore Nick Lane et son retour m'a fait énormément plaisir. L'épisode prend d'ailleurs pas mal de temps pour nous relier encore Olivia et Nick. C'est touchant toute la partie de l'interrogatoire où elle tente de faire comprendre à Nick que ce que veut Robert Jones c'est tout simplement créer un nouveau Big Bang et donc tuer tout le monde dans les deux univers (si il parvient à ses fins).

Ce que Nick a compris du message de Robert Jones c'est que ce dernier tente de protéger notre univers et détruire l'autre. Ce n'est pas forcément le cas. Bizarrement, cet épisode m'a rappelé à un moment deux films. Je parle du moment où Olivia entre dans la tête de Nick. Ce n'est pas la première fois que l'on fait ce genre de choses dans Fringe, mais cela me fait toujours penser à Déjà Vu de Ridley Scott, avec Denzel Washington qui doit éviter une attaque terroriste, et Source Code, un peu dans le même genre. Je trouve que Fringe est une excellente série qui utilise avec beaucoup de malice tous ses travers pour parvenir à ses fins. "Worlds Apart" nous offre donc ce que l'on attend de ce genre d'épisodes, et avec beaucoup d'efficacité. Outre le fait que l'on nous plonge avec émotion dans l'univers de Nick et de Robert Jones. L'épisode tempère avec une tension encore plus intéressante : la fermeture du portail entre les deux mondes. Les deux mondes finissent donc par se dire au revoir.
vlcsnap-2012-04-28-12h35m34s143.pngJe ne m'y attendais pas du tout, et maintenant Fringe va se retrouver uniquement avec un seul monde (à moins que l'on tente de parler de l'autre monde en parallèle), le notre. Je me suis pris d'émotion pour les personnages, et les adieux sont terribles. J'adorais l'humour de Fauxlivia, le glacial Walternate qui va parvenir à être aussi émotionnel durant cette saison, … En parlant de Walter, la petite scène entre les deux Walter à la fin de l'épisode m'a beaucoup touché. On a un vrai adieu entre deux hommes qui se détestait il y a encore une saison. C'est la même chose avec Lee (le notre) qui décide de rester dans l'autre univers et donc avec Fauxlivia. Outre le fait que j'aimais bien Lee, je suis content qu'il est une conclusion heureuse et qu'il ait enfin trouver l'amour. Le petit adieu d'Olivia à Fauxlivia. Tout ça m'a beaucoup touché et pour tout vous dire j'ai vu cet épisode à deux reprises. Autant dire que l'émotion est encore plus forte la seconde fois.

Walter - "I think I'll actually missed them, more than I imagined"

Cette dernière phrase de l'épisode lancée par Walter permet encore une fois de dire combien nous aussi ils vont nous manquer. Faire ses adieux à des personnages c'est très difficile. Mais bon, ce ne sera pas cette année que l'on dira au revoir à la série en elle même, puisqu'elle a été renouvelée pour une cinquième saison le jour même de la diffusion de ce nouvel épisode. Un choix judicieux de la part de FOX. Au final, on avance vers ce qui sera le double épisode final que l'on attend depuis un bon moment. Les enquêtes de groupe entre les deux mondes vont particulièrement me manquer…

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode qui prépare le terrain du double épisode final avec beaucoup d'énergie, mais aussi d'émotions.

Commenter cet article

Vincent 29/04/2012 23:03


Episode très émouvant à la fin. C'est marrant car la première fois que j'ai vu les personnages de l'autre monde, je ne les aimais pas du tout. Mais là, ça m'a fait un pincement au coeur de les
voir partir. Maintenant que la saison 5 est confirmée (excellente bouvelle !!), je pense qu'elle sera surtout concentrée sur les observateurs en 2036 comme on a pu le voir dans l'épisode
précédent. Maintenant, on comprend pourquoi Lee n'est pas là en 2036. Dans le final, il se passera sûrement quelque chose qui expliquera pourquoi ils se sont presque tous retrouvé dans l'ambre.
Et peut-être que Walter en veut à Bell en 2036 car il le considère peut-être comme responsable de la rupture entre les 2 mondes qui a eu lieu dans cet épisode.