Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 5. Episode 10. Anomaly XB-6783746.

22 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-12-22-12h16m30s86.png

 

Fringe // Saison 5. Episode 10. Anomaly XB-6783746.


Depuis le début de la saison, nous avons un nom qui apparait dans la série : Donald. Sauf que nous ne savions pas qui c'était, étant donné que Walter ne s'en souvenait plus. Bien évidemment, ce n'était personne d'autre que September mais j'ai trouvé ça tellement bien amené. De plus, la fin de l'épisode, avec les flashbacks de Michael, permet au téléspectateur de se remémorer plusieurs moments clés de la série. De grands moments, très touchants. Fringe a toujours été brillante dans sa manière d'explorer les sentiments des divers personnages. C'est en tout cas de cette façon que je le ressens. Et encore plus dans cet épisode alors que nous sommes à trois épisodes de la fin de la série. Les choses s'accélèrent et la série ne perd pas de temps. Je n'ai même pas eu le temps de dire que j'étais repus que l'épisode était déjà terminé. C'est parfois dommage car je me dis que Fringe avait encore tellement de choses à raconter. Mais le temps en a décidé autrement. Dans l'épisode précédent nous retrouvions Michael, l'enfant Observer. Nous allons rapidement découvrir que pour ces derniers il s'agit d'une anomalie génétique (l'anomalie XB-6783746 qui donne son nom à l'épisode). Michael est un personnage intéressant de Fringe, et surtout il fait partie intégrante de la mythologie de la série.

Olivia demande alors l'aide de Nina. Cela permet encore une fois de voir que Nina a toujours été un personnage important dans Fringe. Elle n'est pas toujours présente (surtout cette saison), mais elle apporte des informations et sait beaucoup plus de choses que ce que l'on pourrait bien le penser. Notamment quand elle décrit le comportement des Observers, comparable à celui des lézards. Elle nous informe qu'ils sont peut être évolué mentalement mais qu'ils sont incapables de développer des émotions et que c'est leur plus grande faiblesse car de ce fait ils ne peuvent pas interagir de la même manière que les humains entre eux. Nina fait une observations excellentes à ce moment là prouvant encore une fois combien Fringe est une série complexe et perspicace au sujet de tout ce qui touche à la science. Mais Blair Brown est une très bonne actrice et elle va pouvoir mettre tout son talent au service de la série encore une fois. Les faces à faces avec le Captain Windmark par exemple. Ce dernier est surement l'un des personnages les plus fous et les plus fascinants que Fringe ait pu créé. Cette dernière saison en avait bien besoin il faut dire.
vlcsnap-2012-12-22-13h18m19s55.pngvlcsnap-2012-12-22-12h17m39s6.pngLes tensions sont présentes tout au long de l'épisode et encore une fois, je trouve que l'on ne ressent pas du tout les coupes budgétaires dont la série a du faire preuve ces dernières années. Il y a une telle constante dans la qualité aussi bien visuelle que d'écriture ou encore d'interprétation. Au fond, je trouve dommage de se dire qu'elle n'ira pas plus loin. Mais je me dis également que certaines séries devraient s'inspirer de la gestion des coûts d'une série comme Fringe. Pour en revenir à l'histoire, Walter était encore une fois touchant lui aussi et égal à lui même. Ce que j'aime bien chez John Noble c'est sa capacité à faire de son personnage quelqu'un de grand mais aussi de très humble (alors que son "lui" passé était quelqu'un d'égocentrique d'après ce que nous avons appris au fil des années). L'épisode parvient à faire monter la tension petit à petit et à explorer à la fin. La mort de Nina par exemple, un moment rapide, réaliste mais terriblement déchirant. C'est une des âmes de la série, et sans elle cela fait encore un personnage en moins. Finalement, ce nouvel épisode de Fringe, cherchant à créer un sentiment transitoire vers les trois derniers chapitres de la saison, était jouissif et terriblement touchant.

Note : 9.5/10. En bref, encore un bel épisode engageant la fin de la série avec émotions et tensions.

Commenter cet article