Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 5. Episode 5. An Origin Story.

3 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-11-03-13h28m25s240.png

 

Fringe // Saison 5. Episode 5. An Origin Story.


Le décès d'Etta était une pirouette scénaristique étrange de l'épisode précédent. Dans quel but ont-ils éliminé celle qui était tout de même l'une des héroïnes de la série ? Une question s'est posée mais j'ai vite eu ma réponse dans cet épisode. D'un côté Olivia a peur de perdre Peter une nouvelle fois, et elle a bien raison. Mais Olivia est effondrée et c'est là que l'on voit à quel point c'était une mère aimante. La scène de la vidéo était particulièrement émouvante. J'aime beaucoup la manière dont la série exploite son univers très thriller SF et de l'autre son côté plus mélodramatique. C'est l'une des plus grande réussite de cette série. Pendant ce temps Peter est lui aussi dévasté mais ne le montre pas par des émotions. Il le montre par sa colère. C'est alors qu'il va devenir complètement fou alors qu'il interroge un Observer et va alors se lancer à la pèche aux informations. Mais ce que j'ai trouvé intéressant c'est que Peter est prêt à tout, même à s'implanter la technologie qui permet aux Observers d'être des personnes aussi intelligentes. Cette soif d'intelligence dont Peter semble avoir besoin est surement née avec la mort de sa fille.

La scène de l'interrogatoire était excellente elle aussi. D'une part parce que Fringe exploite très bien la tension nécessaire autour de ce moment là, mais d'autre part parce que Fringe excelle toujours autant dans la gestion des émotions de ses personnages. Les Observers sont des personnages très complexes et peuvent alors devenir un vrai miroir de l'être humain (non doué de leurs capacités) qu'ils ont en face d'eux. C'est pour cela qu'ils peuvent lire dans les pensées ou encore anticiper les faits et gestes de l'autre. Peter y apparait sous un autre jour dans cet épisode. Pas une mauvaise idée en soit étant donné que pour le moment j'aime bien la manière dont tout est organisé. La série plonge alors petit à petit ses personnages dans un chaos différent de celui que l'on avait au départ. Le but est à mon avis de désunir un peu tout le monde afin de les réunir plus tard autour d'Etta (qui est devenue le visage de la cause de la Résistance maintenant). Un bel hommage que voulait sa mère, Olivia, dans le sens où il veut que sa fille soit retenue pour quelque chose.
vlcsnap-2012-11-03-13h28m17s144.pngMalgré tout, Fringe oublie un peu que la Résistance ce n'est pas que les personnages que l'on connait mais également d'autres que l'on ne voit malheureusement pas (à moins qu'ils aient déjà tous été éliminés mais l'on n'a pas encore eu l'information si c'est bel et bien le cas) sauf une personne ici et là qui va intervenir pour les aider dans leur quête. Même si dans cet épisode nous n'avons pas de pièce du puzzle de Walter à trouver (le rythme change donc un petit peu), alors on se concentre sur des convois du futur qui ramène des pièces pour réduire l'oxygène dans l'air et rendre viable à tout jamais l'atmosphère de la terre pour les Observers. La Résistance telle que nous la connaissons va alors choisir d'éliminer ces convois afin d'éliminer petit à petit les chances que les Observers peuvent rester plus longtemps dans cet univers. Ils veulent créer un trou noir afin d'aspirer le monde du futur (sauf que forcément, cela ne va pas fonctionné). Le cas de la semaine (car on peut parler de cas de la semaine) était plutôt bon lui aussi et nous offre quelques scènes d'action bien méritée.

Mais ce n'est pas pour autant que la série laisse tomber le reste. J'aime beaucoup la manière dont Olivia a été reléguée au second plan cette année. C'est l'héroïne de la série (ou l'une des héroïnes) et elle n'est pas sur le devant de la scène. Elle commence aussi à prendre conscience qu'elle a une fille qui a grandie, avant que l'on ne la lui enlève. Le deuil sera à mon avis une bonne idée (qui ne peut pas être traitée uniquement au travers d'une scène dans cet épisode). Elle a besoin de Peter avec elle, et c'est pourquoi je pense que la seconde partie de la saison sera très intéressante de ce point de vue là. Finalement, "An Origin Story" lance la série sur de nouvelles pistes et perspectives. J'ai hâte de voir comment les scénaristes vont faire pour éviter de tomber dans des pièges grossiers. Mais l'on peut pour le moment parler d'une mise en bouche réussie de ce qui pourrait bien être la suite de la saison : rythmée, touchante et folle. Je veux que la série redouble d'efforts pour nous offrir un spectacle encore plus impressionnant.

Note : 9/10. En bref, virage à 180.

Commenter cet article