Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 5. Episode 7. Five-Twenty-Ten.

17 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-11-17-07h00m23s173.png

 

Fringe // Saison 5. Episode 7. Five-Twenty-Ten.


Alors que l'épisode précédent changeait un peu la donne vis à vis du déroulement de la saison, celui ci permet à Peter de faire face aux conséquences de ses actes et plus particulièrement sa transformation en Observer. La série prend son temps pour intégrer tous les paramètres de cette transformation et je pense qu'au fond, le plus grand danger pour le futur ce n'est pas les Observers mais bel et bien Peter qui pourrait en devenir leur leader. Il commence maintenant à perdre ses cheveux, Olivia ne reconnait plus l'homme qu'elle aime, … tout cela ne va faire que le plonger dans la solitude. En tout cas, le travail qui est fait sur Peter dans cet épisode est brillant. J'ai déjà hâte de voir la suite et la manière dont ils peuvent le faire évoluer. Mine de rien, Fringe complexifie encore un peu la saison en ajoutant cette partie à son histoire. Mais ce n'est pas tout, car cet épisode était excellent lui aussi grâce à la manière dont les choses se goupillent. Il n'y a aucun temps mort, même dans les moments d'émotion (entre Walter et Nina d'un côté et entre Peter et Olivia de l'autre). Olivia a peur de perdre Peter une seconde fois, et elle a bien raison. Je me demande même si elle ne l'a pas déjà perdue.

Elle se rend compte dans la scène finale de l'épisode qu'elle n'est plus en face de l'homme qu'elle a toujours aimé. C'est assez complexe mais la scène est magnifique. Le talent d'Anna Torv est encore une fois démontré. Je me demande comment elle ne peut pas être considérée pour les Emmy Awards. Elle le mériterait tellement. Et ce, même si cette année, elle n'est plus du tout le personnage principal de la série, reléguée au second plan. Mais la suite de la saison pourrait changer les choses, notamment parce qu'avec la scène finale de "Five-Twenty-Ten", il y a quelque chose qui se dessine pour la suite. La saison continue également de faire des clin d'oeil au passé de Fringe. C'est pourquoi nous allons retrouver ces grosses vis en argent géante. La dernière fois que nous avions aperçu ces "beacons" c'était dans "A Short Story About Love" l'an dernier si mes souvenirs sont bons. La quête pour les objets est maintenant terminée et les choses vont pouvoir avancer. De plus, Peter prépare sa petite vengeance de son côté en éliminant des Observers importants dans le processus.
vlcsnap-2012-11-17-06h52m30s48.pngLe retour de Nina permet aussi de confronter Walter à son passé et à l'homme qu'il était avant qu'il ne se fasse retirer ses morceaux de cerveau. Maintenant que tout est de nouveau en lui, il se pose des questions : a t-il changé ? Je ne dirais pas qu'il ait changé personnellement, mais en tout cas cela ne peut plus être le même homme et ce n'est pas vraiment à cause de ce retour à la normal dans sa tête mais bel et bien parce que son univers est bouleversé par des évènements qui le dépasse. Il est maintenant bien car Peter est là, mais ce dernier commence à disparaitre pour laisser place à un Observers. Et si September était Peter ? Il y a des tonnes de questions que je me pose dans Fringe. J'ai hâte de voir les révélations qu'ils peuvent faire autour des divers personnages car il y a encore tant de questions que l'on se pose. Finalement, ce nouvel épisode prouve aussi toute l'ingéniosité de la saison et le fait que les scénaristes savent où ils vont. Je n'ai qu'une hâte : voir la suite. Fringe est l'une des rares série qui est parvenue à m'obséder.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article

Vince R' 13/01/2013 11:21


Le plus magnifique ending de toute la série ! David Bowie et Fringe se marient tellement parfaitement... J'en veux plus !

Dragonfly 18/11/2012 11:32


C'est toujours un plaisir de lire vos commentaires sur Fringe, surtout quand on est, comme moi, une fan inconditionnelle de la série. Il est regrettable qu'il n'ait pas plus des séries SF de ce
type. Sans doute, est-ce un genre trop particulier, pas assez de spectateurs pour engendrer des bénéfices ?


En cette 5ème saison, je trouve bien dommage que le personnage d'Olivia soit relégué au second plan (plus suiveur que meneur). Car, c'est quand même "l'élue" (enfin, je me répète). Là aussi, il
est rare dans les séries que la part belle soit donnée à une héroïne qui n'est pas du style "Ally Mc Beal" et ses ersatzs (dont la réussite sociale est avérée mais complètement immature et paumée
affectivement). Au moins ici, nous avons un personnage complexe, mythe du héros solitaire... . Mais peut-être que les scénaristes nous réservent son retour à partir du 8ème épisode? Par ailleurs,
je vous rejoins concernant le jeu des acteurs, il est impressionant et mérite qu'on leur rende hommage. La scène finale entre Peter et Olivia est saisissante.