Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 1. Episode 4.

21 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-21-15h49m47s38.png

 

Game of Thrones // Saison 1. Episode 4. Cripples Bastards and Broken Things.


Cette série est étonnante. En plus d'être fidèle aux livres (d'après ce qu'on m'en dit), elle livre un spectacle d'exception. Je suis maintenant prêt à qualifier cette série de presque-chef d'oeuvre. Les personnages sont tellement bien travaillés que je me résous à cette facile distinction moi aussi alors que la série n'est même pas fini. Certains qualifieront cet épisode de remplissage, je n'en dirais pas autant puisque j'ai justement trouvé que après les trois premiers épisodes introductifs de l'histoire, on débute ici une vraie transition sans faux pas et notamment par l'intégration du passé de certains personnages.

J'ai beaucoup aimé Jon Snow dans cet épisode. Je sais pas, ce personnage est attachant et puis il offre quelques bons moments. Je pense notamment avec Samwell Tarly, ce personnage obèse drôle. Leurs discussions de femmes sont vraiment hilarantes. Et puis c'est aussi à tour touchant quand Jon se met à parler de sa mère qu'il n'a pas connu et de son père qui ne veut pas lui dire le fin mot de l'histoire. Je crois que c'est un des personnages les plus intéressants de cette série et je ne manquerais pas du tout son développement. En parallèle, la volonté de Sam de se battre alors qu'il se dit un lâche est plutôt drôle à comparaison et presque sans le vouloir.
vlcsnap-2011-05-21-16h15m03s89.pngNed Stark cherche un livre afin de trouver des indices sur la mot de son prédécesseur. Il découvre par la même occasion un bâtard du roi Robert. Encore ici on revient sur le passé. C'est une idée judicieuse qui permet de placer certains éléments de la série dans leur bon contexte. L'épisode s'entiche donc à faire du récit, raconter l'histoire et moins de scène forcément percutantes. Bien que la joute à la fin de l'épisode, honorant Ned était assez surprenante. La scène est assez violente et le gros plan sur la mort d'un personnage fait vraiment un petit choc.

Du côté de Daenerys, le face à face avec son frère Viserys était excellent. J'avoue avoir encore peu de mot pour décrire la petite scène mais c'était du grand, du très grand. Elle prend enfin ses propres positions et écarte son frère de sa vie et de ses choix sous peine de lui couper les mains. J'adore. La série oeuvre vraiment bien dans ses histoires et elle le fait avec parcimonie sans trop forcer sur la corde qui tient le fil rouge de la saison. Au final, ce quatrième volet est d'une beauté sublime. Beaucoup de dialogues. On apprend pas mal de choses sur le passé des personnages, c'est toujours sublimé par une réalisation léchée et des décors et costumes sublimes. Game of Thrones est bel et bien une oeuvre pour le moment indescriptible sans le mot "chef" devant.

Note : 8/10. En bref, même si la série ne sert pas beaucoup d'action dans cet épisode, elle livre des dialogues succulents au milieu d'une histoire sans faille.

Commenter cet article