Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 3. Episode 1. Valar Dohaeris.

1 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-01-23h15m04s106.png

 

Game of Thrones // Saison 3. Episode 1. Valar Dohaeris.


Presque un an que j'attendais le retour de Game of Thrones et je suis enfin comblé. Comblé en partie car finalement les 56 minutes de l'épisode passent à une vitesse folle et du coup, je n'ai pas eu l'impression de savourer suffisamment ce que l'on nous a mis sous la dent. Le problème de Game of Thrones (qui est aussi l'un de ces atouts pour nous garder dans ses filets chaque semaine) c'est la frustration qu'elle génère. On regarde un épisode et l'on a tout de suite envie d'enchainer avec le sujet. C'est comme si l'on mettait la main dans un paquet de chips sans regarder ce que l'on mange et d'un coup, on plonge la main dans le paquet et il ne reste plus rien, même pas une miette. Pourtant, on a encore faim. C'est un peu le sentiment que j'ai eu à la fin de cet épisode. Game of Thrones est une série tellement maitrisée sur tout les plans, aussi bien le scénario, que la direction des acteurs en passant par les décors, les costumes et la réalisation. Tout est au poil pour nous plonger durant 56 minutes dans un univers différent de celui que l'on connait.

Pourtant, ce retour tente d'aller à l'essentiel afin de reprendre les choses de façon calme et posée. Cela n'aurait pas du créer une aussi grande frustration dans la tête du téléspectateur que je suis. Ma plus grande déception vis à vis du timing de l'épisode qui est bien trop serré c'est Jon Snow. J'ai adoré ce personnage durant la première saison de la série et alors que l'an dernier il était assez peu utilisé à mes yeux, j'ai l'impression qu'il passe encore au second plan dans cette saison. C'est en tout cas ce que laisse à penser ce personnage. Bien qu'il n'y ait pas eu de grande évolution du personnage entre les deux premières saisons, j'espère que sa rencontre avec Mance Rayder, leader des Wildlings pourra changer quelque chose. Forcément, le pauvre va maintenant devoir faire encore preuve de bonne volonté afin de prouver qu'il vaut la chandelle. Le problème c'est que Jon Snow passe un peu trop au second plan alors que durant la première saison c'était un personnage important.
vlcsnap-2013-04-01-22h59m40s94.pngEn tout cas, en apparence. Du coup, le téléspectateur que je suis est frustré. Mais ce n'est pas dans le mauvais sens du terme car les scénaristes ont bien compris comment il fallait s'y prendre pour que l'on trouve les choses bien et jamais ennuyeuses. C'est donc un rythme haletant qui ne cesse jamais. J'ai cependant hâte de voir comment les choses vont évoluer car pour le moment, ce que l'on nous introduit a de quoi détonner dans les prochains épisodes. Ce premier épisode sert d'introduction à la suite de la saison et de conclusion à la fin de la saison précédente. On arrive donc à l'issue de certaines intrigues et l'on en démarre d'autre. C'est un peu le cas pour Daenerys. Outre le fait que je déteste quand la série achève ses épisodes sur ce personnage (qui est mon préféré avec Jon Snow) ce qui me frustre encore plus, j'ai trouvé ses scènes tellement belles et pleine de rebondissements.

Le personnage continue son voyage, et pas des moindre. Elle va faire encore des rencontres et pas forcément les meilleures. Ses dragons, qui commencent à grandir, sont aussi très jolis. On a l'impression que HBO a décidé d'enfin donner à Game of Thrones le budget qu'elle mérite amplement. En tout cas, je ne pense pas que l'on peut reprocher quoi que ce soit aux effets de cette saison pour le moment. J'aime bien l'histoire de Daenerys car c'est à la fois pervers et tellement attachant. On a d'un côté le côté attachant d'une mère envers ses dragons et le côté sévère de ses petites histoires ici et là. Je pense que le prochain épisode (s'il parvient à garder du temps pour le personnage), je serais alors comblé. Game of Thrones me fascine toujours autant. Un vrai coup de foudre que cette Daenerys. Mais il ne faut pas gâcher ce personnage comme la série a pu le faire plus ou moins l'an dernier (car j'avais été déçu).
vlcsnap-2013-04-01-22h49m33s162.pngL'acquisition d'une armée pour Daenerys est quelque chose que j'ai trouvé assez étrange dans le sens où les membres de l'armée qu'elle dégote sont des personnages qui sont très loin de ce qu'elle est au fond d'elle. Chacun des membres de cette armée doivent, pour l'intégrer, tuer un nouveau né devant les yeux de leur mère afin d'être sûr qu'il ne leur reste rien à perdre. Autant dire que c'est terrible. Pendant ce temps, Daenerys est une mère comblée avec ses dragons qu'elle a récupéré. Je trouve ça terrible de confronter une mère à de telles personnes. Le prochain épisode sera forcément intéressant de ce point de vue. Du côté de Tyrion, il demande la reconnaissance qu'il mérite après avoir défendu King's Landing. Sauf que Tyrion passe toujours au dernier plan. Entre Geoffrey qui se moque toujours autant de la tête des autres, ou Cersei toujours aussi vilaine et perverse, cette famille n'en finie pas de me fasciner.

Les dialogues sont magnifiques, les personnages au sommet de leur art. Rien à redire sur cette partie de l'épisode si ce n'est que je veux que les confrontations familiales continuent. Je doute que l'un des trois trépassera d'ici la fin de la saison, ce n'est pas possible de laisser partir d'aussi bons personnages (même s'ils sont sur un piédestal). Le reste n'a pas encore de grand intérêt, notamment vis à vis d'Arya qui n'est pas présente dans l'épisode. Ou encore Robb Stark qui peine à se faire un nom pour le moment. Finalement, ce nouvel épisode frustre en grande partie le téléspectateur qui en demande encore. Je me demande donc encore ce que la suite va nous réserver et j'ai clairement hâte de le découvrir.

Note : 9/10. En bref, solide retour.

Commenter cet article

Jow 10/04/2013 09:58


Personnellement je continue à penser que le fait d'avoir enlever les scènes de prophéties au profit d'un passage nian-nian avec Khal Drogo à la saison 2 va nuir à l'histoire à long terme. On y
apprenait des bribes d'informations vraiment importantes et qui annoncaient des événements épiques. 


J'espère qu'ils vont remettre ces scènes peut-être sous la forme de rêves. Parce qu'il y a pas mal de théories qui découlent de ces dernieres et dans GOT la moitié de l'intérêt ce sont les
spéculations sur les personnages ^^

Cilou 06/04/2013 20:33


@Thomas,l'épisode servait à fixer les bases pour la suite, avec l'épisode suivant on va rentrer dans le vif du sujet, don' t worry.


Margaery Tyrell à l'air d'énerver belle maman Cersei et c'est tant mieux. J'ai un peu de mal à me défaire du rôle d'Anne Boleyn quand je
vois Natalie Dormer.

Thomas Marlowe 06/04/2013 19:09


Dans les points positifs, j'ai aimé la scène dans laquelle la nouvelle femme de Geoffrey va à la rencontre des orphelins. J'ai trouvé ça très beau et intéressant.


 


En revanche, j'étais surpris de voir que Sansa ne s'était pas enfuie... J'attends sa vengeance avec une grande impatience, car on sent qu'elle devient de plus en plus forte, mais si ça se trouve
elle n'aura jamais l'occasion de se venger malgré tout ce par quoi elle est passée...

Thomas Marlowe 06/04/2013 16:18


Et bien heureusement qu'il y avait Daenerys pour relever le niveau, car qu'est-ce que j'ai pu m'ennuyer ! .... C'est une déception pour moi.

Quentin 04/04/2013 15:36


"Toujours reducteur" n'est pas si ecessif que ça. Le roman non seulement est plus developpé, mais apporte également le point de vue intime des personnages, ce qu'il pense, leur impression ce qui
est périlleux à mettre en scène, à moins de dire tout haut ce qu'il pense ce qui est complement absurde. Certes tu pourras me dire qu'il y a les expression des acteurs mais ce n'est pas suffisant
par rapport aux romans. Et puis il faut dire que avec le roman nous pouvons immaginer de façon infinie... ce qui n'est pas le cas des films/séries puisqu'on a les images... Mais roman et oeuvre
télévisuelle sont pour moi incomparable, et possède leurs propres atouts et defauts.


 


En ce qui concerne Shinning, ayant lu le livre et vu le film je peux te dire que tu te trompes. Le film est réducteur par rapport au livre, mais s'en tire de façon légerement meilleur. Il est
vrai que certains films dépassent complement son texte d'origine grâce à la performance d'acteur( notamment nicholson), et surtout l'action beaucoup plus présente. Je pense à The mist par exemple
en restant dans l'univers de Stephen king.