Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Games of Thrones. Saison 4. Episode 1. Two Swords.

7 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-07-15h05m35s54.jpg

 

Game of Thrones // Saison 4. Episode 1. Two Swords.


Un retour de Game of Thrones c’est très attendu et pourtant je me suis surpris à voir durant toute la journée d’hier des messages de gens abordant fièrement le fait qu’ils ne regardent pas (ou plus) Game of Thrones comme s’ils valaient mieux que les autres, ceux qui regardent la série. Je trouve ça sacrément ridicule d’autant plus que l’on parle ici d’une série, pas du messie. Peu importe, je ne me suis pas laissé perturber par les commentaires négatifs et gratuits à l’égard d’une série pour laquelle j’ai beaucoup d’affection. Peu importe, je suis de toute façon là pour vous parler de « Two Swords », le dernier épisode en date de la série. Un retour qui sert avant tout d’introduction à la nouvelle saison et aux neuf épisodes qui vont suivre celui-ci. Toujours aussi dense, la série raconte encore et encore tout un tas de choses tout en essayant de donner du temps de parole à la plupart des personnages. Ce n’est pas facile mais peu importe. Je retiens avant tout la fin de cet épisode avec Hound et Arya. Les deux personnages forment une paire intéressante et intelligente. Notamment de la manière dont une scène qui aurait très bien pu se terminer va se terminer en bain de sang. On sait tous très bien comment fonctionne Game of Thrones. Les bains de sang sont sa spécialité.

En tout cas, la manière dont tout cela est mis en scène (l’épisode décide de ne se concentrer sur que les deux personnages et les autres sont au second plan, constamment) permet aussi de mieux se laisser embarquer dans cette grande aventure. Je n’ai rien à redire du point de vue d’Arya qui va trouver un malin plaisir à tuer des gens. Son petit sourire en coin à l’issue de l’épisode était parfait. Je me demande vraiment comment elle va évoluer au court de la saison car pour le moment, cet épisode nous permet d’entrevoir un avenir radieux pour elle. Je suppose qu’elle va vouloir se venger de pas mal de monde et avec l’aide de Hound, je pense qu’elle pourrait aller beaucoup plus loin. Juste avant nous avions une petite discussion amusante entre les deux personnages sur le fait que Arya aimerait bien avoir son propre cheval (et elle va l’avoir à l’issue de l’épisode cette petite coquine). Bien entendu, ce n’est pas la seule histoire de l’épisode. Pendant ce temps, Tyrion se doit d’accueillir comme il se doit le prince Doran Martell mais finalement c’est son frère, Oberyn, qui a été envoyé. Voilà quelque chose d’intéressant qui permet aussi d’amener un peu plus de danger sur les terrains des Lannister.
vlcsnap-2014-04-07-15h08m53s235.jpgSa vendetta contre les Lannister et sa relation très étrange et complexe avec Ellaria, me plait. C’était même une bonne manière d’ouvrir l’épisode. On commence par la volupté et le sexe pour terminer sur le sang et la violence. La série sait très bien s’y prendre tout de suite, il vaut mieux nous dégouter sur la fin qu’au début. Cela permet aussi de remettre Jaime au centre des histoires. Ce dernier était tout de même très mal en point la saison dernière et il a appris des choses, à la fois sur lui mais aussi sur ce dont il était capable. J’avais même réussi à avoir de la compassion pour lui alors que Jamie c’est tout de même le grand méchant loup de l’histoire. Comme la plupart des Lannister sauf Tyrion. Ce dernier est peut-être le plus sain de la famille, notamment car il n’est pas aussi vilain que Jeoffrey avec Sansa. Pour en revenir à Jamie, son retour dans la famille apporte pas mal de bonnes choses et une toute nouvelle dynamique. On sent à quel point Jamie est bien plus intelligent que son fils Jeoffrey. Notamment quand il s’agit de faire des plans pour la suite. Jeoffey pense même que c’est grâce à lui que la guerre a été gagnée alors qu’au fond, on sait très bien que ce n’est pas du tout le cas.

Mais c’est aussi intéressant de voir à quel point la famille Lannister est aussi mal en point. On sent que les relations internes ne sont plus au beau fixe tout simplement. Notamment entre Jaime, sa soeur et son père. Jaime a changé et il n’est plus vraiment le Lannister que tout le monde voyait auparavant. C’est bien normal et c’est une nouvelle manière pour Game of Thrones de lancer la série dans de nouvelles directions. Car les Lannister ont besoin d’être plus ou moins piégés par leur propre perfidie. Ce n’était pas possible autrement. Cela aurait été même un peu trop simple de faire le contraire. Pour en revenir à Oberyn et Ellaria, j’adore le fait que l’on nous introduise Indira Varma (Human Target) dans Game of Thrones. Cette actrice est fabuleuse et j’ai déjà hâte de voir un peu plus de ce qu’elle a à nous offrir, mis à part des scènes de sexe (puisque chez Oberyn et Ellaria, l’homosexualité semble prendre une très grande place de leur relation). De les rencontrer dans une maison close n’était donc pas étrange. Malgré les morts successives de l’an dernier et le fait que Jeoffrey pense avoir remporté le trône, il y a encore des menaces extérieurs et c’est ce qui rend le tout encore plus jouissif.
vlcsnap-2014-04-07-15h20m02s20.jpgDe toute façon, que serait Game of Thrones sans personnes qui veulent être sur le trône. Dans un registre légèrement différent, nous avons Daenerys. Vous savez à quel point j’aime ce personnage. J’ai donc logiquement adoré retrouver ses dragons qui ont grandis plus qu’il n’en faut. Ils sont même devenus assez effrayants. Le moment où l’un des dragons commence à grogner contre sa propre mère laisse à penser que les dragons vont bientôt devenir encore plus incontrôlable que l’on ne pourrait le penser. C’était aussi un moyen de nous informer qu’elle poursuit son périple. Un périple qui semble tout de même sans fin pour le moment. Le danger rode lui aussi et j’ai hâte de voir ce que la suite nous réserve pour elle. Un peu comme pour Jon Snow. Ce dernier commence à devenir un peu plus important et à faire valoir sa voix. C’est une très bonne idée, surtout que j’aimerais bien que Jon Snow prenne le trône à Jeoffrey. Au fond c’est l’homme parfait pour ce boulot. Il est calme et puis je suis certain qu’il serait capable de se faire entendre. Et pendant ce temps Arya serait la chef des armées. Je divague. En tout cas Game of Thrones continue de me fasciner et j’ai hâte de voir la suite.

Note : 9/10. En bref, retour très réussi pour Game of Thrones.

Commenter cet article

Tim 29/04/2014 17:33


Outre le but de ton commentaire que je soupçonne (peut etre à tord) d'etre une pub déguisée, la vidéo bien que sympathique laisse songeur. Des fans "hardcore" qui savent pas que la guerre des
roses à opposé York et Lancaster? C'est un détail mais c'est quand meme la référence "tarte à la crème".

Anaïs 29/04/2014 13:44


Un épisode de Inside Séries Mania (spécial GoT) m'effraie au
sujet des fans de la série... Vous aussi, vous rêvez de torturer vos voisins avec sadisme ? ^^ 

Tim 11/04/2014 21:09


En ce qui concerne Jon Snow c’est tellement moi qui ait un problème spécifique avec l’acteur que la critique est très répandu  (y compris chez les fans hardcore qui ont lu les bouquins
trouzmille fois, bien le bonjour GDN).


 


Alors certes tu peux avoir un avis différent, et j’ai effectué la tache que tu m’as demandé : Sur tout les images que j’ai vu (soit plusieurs dizaines) y’a un dyptique unique
d’expression : Moue/sourire. Alors certes je me nuance il n’est pas monoexpression mais biexpression. Et ça change tout.  (ou pas)


 


Sinon le problème de la sexualité de Loras ne vient pas du fait que c’est dévoilé mais du fait que c’est explicite alors que ça ne l’est pas dans les bouquins. Alors certes indépendamment ça gene
pas plus que ça c’était surtout un argument montrant que le manque de subtilité existe bel et bien. (Pour Stannis c’est bien plus gênant par contre parce qu’il semble complètement obséder par
Melissandre et ça passe toute sa retenue et sa froideur à la trappe)


 


 


En ce qui concerne Littlefinger c’est juste que c’est totalement débile de provoquer la reine à ce moment précis alors qu’il vient de rentrer dans ses petits papier avec la trahison
d’Eddard. 

Pascal 11/04/2014 19:54


*ne peut-il pas menacer

Pascal 11/04/2014 19:53


En quoi la sexualité des personnages ( le sexe est déjà très présent dans le livre ) représente un manque de subtilité ? En quoi est-ce un problème que Loras et Renly soient gays ( c'est le cas
dans le livre ) .


Pour Littlefinger ne peut pas mencer directement Cersei : tout doit être dans la nuance donc interdiction d'être direct ?


Concernant Kit Harington tapes simplement son nom dans Google ( puis va dans images ) et tu verras que tu as tout faux . Par contre je concède qu'il a parfois cette tête de mou renfrognée ce qui est tout à fait logique étant donné qu'il incarne un personnage qui justement fait la gueule la plupart du temps (
du moins au début de l'intrigue ) . Je pense d'ailleurs qu'on peut le comprendre ( Jon Snow hein pas Kit ^^ ).


Parfait exemple dans cet épisode où justement Jon Snow prend enfin les choses en main plutôt que de subir une nouvelle fois la situation...


Mon avis c'est que tu as un problème avec l'acteur ( et c'est ton droit ) et là c'est plus un sentiment qu'un fait établi.


Là est la différence entre aimer un acteur  (ou le détester ) et le trouver mauvais.