Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Games of Thrones. Saison 4. Episode 8. The Mountain and The Viper.

2 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-02-14h15m42s155.jpg

 

Game of Thrones // Saison 4. Episode 8. The Mountain and The Viper.


Je crois que cet épisode se divise en deux temps. Le premier est la révélation que le bras droit de Daenerys est en fait un traitre qui l’espionne pour le compte de King’s Landing depuis leur rencontre. Le second temps est la mort d’Oberyn qui pensait vaincre The Mountain (tout comme nous d’ailleurs), condamnant ainsi Tyrion à la mort. Cependant, j’ai du mal à croire que Tyrion puisse mourir, ce serait peut-être trop facile que de tuer un homme qui est finalement aussi important dans la série (en tout cas à mes yeux). Mais j’ai hâte de voir ce que la série a réellement en stock pour nous dans ce registre là car c’est tout de même rondement bien mené. Jusqu’au bout de l’épisode les surprises sont encore là et notamment la manière dont Oberyn meurt, la tête écrabouillée par les mains de The Mountain. Oberyn pensait le vaincre (et au fond il avait plus ou moins l’avantage tout au long du combat) mais aveuglé par sa vengeance, il a voulu faire durer le suspense trop longtemps et s’est retrouvé mort par sa faute. Le combat final est donc une très jolie scène, assez impressionnante tout de même. On ne s’attend pas à ce que cela soit fait de cette façon. C’est encore une fois la preuve que les décors de cette série sont grandioses. Je pense qu’avec des scènes comme celle-ci, bien que certains puissent critiquer l’aspect scénaristique de la série, l’aspect visuel ne déçoit jamais.

La scène est donc impressionnante. La mise en scène de Alex Graves (qui a déjà mis en scène 4 épisodes de la série précédemment, et un à venir) est assez sensationnelle, sans compter sur la photographie de Anette Haellmigk. Mine de rien, c’est ce genre de petits défauts qui fait que le tout prend réellement une forme des plus intéressantes. Par ailleurs, cet épisode, écrit par les deux créateurs de la série (ayant adapté les livres de George R.R. Martin bien entendu) tentent donc de changer la direction de la saison à plusieurs niveaux. A commencer par la relation entre Daenerys et Jorah. Le fait que leur relation s’éteigne de la sorte est tout de même impressionnant, surtout que l’on ne s’y attend pas du tout. La scène de leur rupture est touchante car l’on sent que pour Daenerys cela n’est pas si facile que ça mais après tout, il l’a trahi et l’on sait pertinemment qu’elle n’aime pas être trahi. D’autant plus par ceux qu’elle aime. Car elle aimait Jorah, elle lui faisait confiance. La série change donc ici la direction de la saison, transformant Daenerys en une femme beaucoup moins innocente, qui n’est plus prête à se faire berner comme si de rien n’était. En tout cas, j’ai hâte de voir comment Daenerys va s’en sortir toute seule. Le but est de l’émanciper de toutes les influences qu’elle a pu avoir durant toute sa jeunesse.
vlcsnap-2014-06-02-14h10m05s105.jpgLa série décide également qu’il est temps de donner un peu plus de place à Missandei et Grey Worm. Pas un mauvais choix non plus. L’épisode gagne énormément de point à creuser les relations des personnages et surtout pour nous impliquer un peu plus avec eux. Le truc avec Game of Thrones c’est que la quantité de personnages que la série a est exponentielle et pour se laisser prendre au jeu de chacun des personnages, il faut bien évidemment que l’on puisse passer un agréable moment avec eux à un moment donné de la saison. La scène est donc touchante et offre à l’épisode une autre carte à jouer : celle de l’émotion. Game of Thrones joue régulièrement la carte de l’émotion mais pour le coup, je n’ai pas l’impression que cela soit fait habituellement de la sorte. Je crois même que tout ce qui se passe autour de ces deux personnages dans cet épisode est parmi les meilleurs choses de la saison. Il y a eu pas mal de bonnes choses cette année dans la série mais je crois que pour le coup, ce que l’on voit là fait clairement partie des meilleurs. Ce que j’ai hâte de voir par ailleurs c’est la manière dont la femme d’Oberyn va gérer sa mort. Je suppose qu’elle va elle aussi avoir envie de se venger et qu’elle va ainsi éliminer quelqu’un afin d’être sûr qu’il soit venger proprement.

C’était tout de même une scène particulièrement horrible que la série nous a offert. Par ailleurs, Littlefinger rencontre le peuple de Vale qui n’est pas très satisfait de la mort de Lysa. Disons qu’ils remettent en cause tout ça. Ils ont bien raison puisque c’est Littlefinger qui a tué Lysa en la poussant dans ce trou mais peu importe. Ce qu’il est important de noter dans cette partie de l’épisode c’est le discours de Sansa. Cette dernière va dire à quel point Littlefinger est un homme bon qui a su la sauver. La scène est intense et pleine de sens. J’aimerais bien que cela donne envie aux scénaristes de donner un peu plus de choses à Sansa. Cette dernière a toujours été la cruche de service et pour une fois j’aimerais bien qu’ils jouent la carte inverse. Du côté de Ramsay Snow, rien de bien exceptionnel. Disons que l’on sent que la série prépare ici quelque chose pour la suite (je me demande si l’épisode 9, tradition « game changer » dans Game of Thrones sera également le cas dans cette saison) mais l’on ne sait pas encore où est-ce que cela va bien pouvoir aller. Mais c’était assez drôle de voir Reek/Theon se retrouve au fond du trou encore une fois, plus ou moins reniés par ses pairs. Preuve une fois de plus que Ramsay Snow a su changer les choses complètement.
vlcsnap-2014-06-02-14h02m21s75.jpgMais Theon retrouve t-il un jour la liberté ? Et si oui, sera t-il à nouveau lui-même ? Ce sont des questions que je me pose mais pour la réponse, il va bien falloir attendre. Du côté de The Hound et Arya, je crois que ce qu’il faut retenir c’est le rire de cette dernière. C’était à la fois fun et inattendu. Finalement, ce nouvel épisode de Game of Thrones change pas mal de choses et surtout le destin de certains personnages. Il sera important par la suite de nous surprendre encore plus afin de nous divertir comme il se doit.

Note : 9.5/10. En bref, un solide épisode de Game of Thrones, avec une petite surprise à la fin.

Commenter cet article

actarus2014 30/06/2014 13:48


ah cet épisode... avec le prince bi et expert en maniement de lance en passant, qui voulait justement venger  sa soeur et enfants massacrés par l'espèce de monstre à forme humaine... Pendant
le combat je me demandais pourquoi il mourrait à ce moment...et ensuite vu le déroulement la fin "facile"... je ne comprends quand même pas comment il a pu mourir de la sorte...c'est bien pour
l'univers de la série, bien gore, inattendu mais au final j'ai été déçu par la facilité des scénaristes, je me base uniquement sur la série, car je n'ai pas "encore" lu le roman... alors si c'est
seulement pour donner une profondeur plus dramatique et horrible de la scène de la mort sans y mettre un peu de logique ou réalisme alors ok, sinon...c'est léger... le prince spécialiste à priori
sensé et posé dû a son minimum d'intelligence n'a pas pris assez de précaution pour "liquider" cette montagne de violence sans âme... par contre je suis curieux de voir la réponse de sa femme...à
suivre donc!!!

Sergent Pépito 02/06/2014 22:19


Bon alors c’est clair, GoT aime nous faire soufrir et le sort d’Oberyn m’a fait échapper un ”mais putai**” comme seule cette série est capable de m’en faire dire ^_^


J’aimais vraiment beaucoup ce personnage mais je crains que sa femme soit trop ”lisse” pour faire quelque chose de vraiment spectaculaire.

Tyrion ne peut pas mourir. C’est impossible (mai on sait que dans GoT TOUT est possible) il va s’en sortir. J’en suis sûr.

L’arc avec theon et cie : j’en ai mais rein à battre de rien à battre.


Rousinette qui épargne sam et sa mère c’était une belle surprise et une lueur d’espoir


Le plan final de Sansa dans sa robe noire était sublime et elle avait un port... de reine. Mais une reine vénéneuse ?


Quand au limier, les allusions à sa blessure qui ne guéri pas n’augure rien de bon. Arya : j’ai trouvé son rire génial car c’était en gros : tout ça pour ça ? Et je ne le voyais pas comme un
pétage de plomb mais plus une façon de se moquer du limier


Bref, un bon, très bon épisode mais l’épisode 9 - comme toujours - m’inquiète : que vont-ils bien faire pour nous retourner les tripes dans cet épisode habituellement bien cruel pour nos petits
coeurs

quentin 02/06/2014 22:10


On savait depuis le début que jorah informé le conseil restreint en saison 1 , ce n'est donc pas une révélations ... du moins pour nous.

Soroia 02/06/2014 18:10


Dans cet épisode, j'ai énormément aimé deux choses.


La première, c'est bien sur le combat final. Aucune surprise en ayant lu le bouquin mais une réelle maitrise dans cette scène. Je passe donc vu que tu as dit tout bien mieux que je ne pourrais le
faire.


 


La seconde, c'est le rire d'Arya. Je crois qu'on arrive à un point de rupture du personne et j'aime beaucoup ça. Mine de rien, c'est un personnage qui a souffert énormément dans ces deux saisons,
voir trois. Entre la période Harrenhal où elle devait retrouver Winterfell avec la destruction de sa contrée au final. Entre son parcours avec le limier pour arriver jusqu'à Cat et Robb pour, au
seuil de la porte, limite voir sa famille mourir. Et là, elle fait tout le chemin jusqu'au Val pour apprendre que sa tante est morte il y a trois jours. Dur, dur ...


Le pire, c'est qu'elle ne pourrait rien faire. Je vois mal comment les gardes la reconnaitront, il y a du chemin entre le Val et Winterfell et probable que les deux parties n'y sont jamais
allées. Alors bon, il y a Sansa. Mais les gardes ne savent pas que Sansa est ici, ni Arya d'ailleurs.


Donc Arya qui pête un plomb, c'est limite jouissif.

4evaheroesf 02/06/2014 17:12


Ver Gris est un peu exploité et je ne pensais pas que le vieux poignarderait
Jorah !
Le Puant m'ennuie toujours mais c'est toujours mieux que
Stannis...
Surpris qu'Arya soit arrivée chez sa tante et Sansa deviendrait-elle enfin
intéressante ?
Et le fight tant attendu et un peu ridicule a décidé du sort de Tyrion.