Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gates. Saison 1. Pilot (UK).

21 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-08-21-11h50m22s144.png

 

Gates // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Gates est une toute nouvelle sitcom de Sky Living, une chaine câblée anglaise. Cette dernière nous offre presque tous les mois une petite comédie nouvelle. Je trouve que c'est une bonne idée car cela permet d'expérimenter plusieurs terrains de jeu. En tout cas, Gates est une comédie modeste et sympathique. Elle rappelle en quelque sorte Outnumbered, une comédie que FOX voulait même adaptée aux Etats-Unis, et surtout encore dans le coeur des critiques anglais. Petit à petit, ce premier épisode nous laisse pénétrer dans ce monde assez impitoyable. Mark apparait un peu comme le "misfit" des grilles de l'école. Il se fait donc tout de suite remarqué. Il ne sait pas vraiment comment tout cela fonctionne et sa femme Helen pense qu'il faut tout régir de façon ultra militaire si l'on ne veut pas s'emmêler les pinceaux. Gates est donc une agréable surprise, et le personnage de Mark s'intègre particulièrement bien à cette idée que l'on peut se faire de ce monde là. Très peu exploité en télévision, pourtant sujet à beaucoup d'humour.

Gates raconte la rivalité des parents sur comment l'école est dirigée. Chloe, la fille de Mark et Helen, est sur le point de débuter sa scolarité à une nouvelle école primaire après un déménagement. Petit à petit, nous allons découvrir la vie des grilles de l'école entre discussions, revendications et autres tracas quotidiens.
vlcsnap-2012-08-21-11h55m08s191.pngEvidemment, ce premier épisode n'est pas ce que j'ai pu voir de plus drôle dans la vie, mais c'est plutôt bon dans son ensemble. Le personnage de Mark qui se fait dragué comme un "FILF" par les autres mères par exemple. Ou encore toute la partie où les pères doivent présenter devant la classe leur métier. Là aussi c'était amusant. Mark sait pertinemment que son métier de constructeur n'est pas ce qui fait vivre sa famille, et c'était sans compter un élève perspicace et assez virulent. Mais la confrontation est efficace et permet de nous offrir quelques bonnes répliques ici et là. Je pense que le but de Gates n'est pas de nous faire rire à gorge déployée mais uniquement de nous faire passer un bon moment avec des personnages agréables et de bonnes surprises ici et là. Il y a des clichés, mais c'est presque là pour avoir une valeur de documentaire sur cet univers que l'on découvre impitoyable. Du côté des professeurs et des membres du corps de direction du lycée, là aussi on y découvre des gens dépassés par leur travail.

C'est assez amusant de voir ce que l'école a aussi à offrir. On ne reste donc pas uniquement devant les grilles (même si au fond c'est le sujet premier de cette série). Il faut donc développer des intrigues plus élaborées (ce que fait la seconde partie de ce premier épisode). Ainsi, Gates apparait donc comme une petite comédie agréable et surprenante. Sans être parfaite, elle laisse une bonne impression grâce à une galerie de personnages hauts en couleur et un étranger dans tout cela : Mark, un père de famille qui tente de survivre dans cette jungle qu'il ne connait pas très bien. J'ai hâte que l'on découvre les relations entre les parents. Les enfants sont l'atout comique de la série (comme on a pu le voir à une reprise dans la salle de classe où les pères présentaient leur travail). Je pense que je reviendrais vous parler de Gates rapidement. Il n'y a que 6 épisodes, alors laissez vous tenter, je pense que cela vaut le coup d'oeil.

Note : 5.5/10. En bref, un premier épisode agréable et surprenant. Peut être que l'on tient ici le nouveau Outnumbered.

Commenter cet article