Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : GCB. Saison 1. Episode 5. Forbidden Fruit.

2 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-02-14h41m14s37.png

 

GCB // Saison 1. Episode 5. Forbidden Fruit.


Il est des séries qu'il est difficile de comprendre, c'est certain. Mais il est aussi des séries qu'il est difficile de comprendre pourquoi on les aime. Je cherche chaque semaine ce que je peux trouver de vraiment sympathique dans GCB et même si j'arrive à mettre la main sur certains éléments mais pas de globalité. J'aime bien cette série, sans réellement savoir pourquoi. "Forbidden Fruit" était un épisode plutôt fun en son genre, même si un peu moins bon que le précédent. Cette semaine, Amanda tombe sur le frère de Carlene et le moins que l'on puisse dire c'est que dès le début de l'épisode le message est clair. Incarné par le très simplet Eric Winter, dont les charmes ne sont plus à prouver mais surtout dont la nonchalance est symptomatique. Carlene et Amanda vont donc trouver une nouvelle fois le moyen de se faire la guerre, dans des scènes assez rigolotes et efficaces. C'est un peu ce que j'aime bien dans GCB pour le moment, ce côté crêpage de chignons, même si cela ne pourra pas être quelque chose de tous les épisodes. Au bout d'un moment, cela risque rapidement de lasser. Malheureusement je dois bien avouer.

Mais Carlene trouve aussi un moyen de se faire détester de Cricket encore une fois en lui volant sa place. J'aime bien ce qui se dessine. D'un côté j'aimerais bien qu'elle rejoigne le camp d'Amanda même si je suis certain que Cricket voudra rester seule de son côté. J'ai l'impression que l'éclatement des groupes qui se sont construits avant l'arrivée d'Amanda pourrait apporter à la fin de la saison une guerre sans précédent. Et surtout, maintenant elles sont adultes et plus des adolescentes (comme la guerre à l'époque où elles étaient toutes jeunes). Amanda arrive à voler la vedette à Carlene c'est certain, mais pas totalement. On voit aussi que ses amies tentent de prendre la place qui leur revient dans cette société sans pitié. Cricket l'a bien compris et elle compte en profiter. Pendant ce temps, Heather arrive à engager Sheryl Crow afin qu'elle chante lors de la soirée de récolte de fond annuelle pour l'église. Et elle va le faire avec l'aide de Andrew, son nouvel intérêt amoureux incarné par un très sympathique Tom Everett Scott. Cette petite relation est discrète et c'est ce qui la rend encore plus mignonne. J'aime bien Marisol Nichols (que l'on connait pour son rôle dans 24 ou encore The Gates pour ceux qui connaissent).
vlcsnap-2012-04-02-15h38m44s234.pngElle incarne une Heather simple et toujours neutre (même si l'on sent qu'elle n'est pas très fan de Carlene et plus d'Amanda). C'est sûrement le personnage le plus vrai de la série (contrairement à ce que l'on voulait bien nous faire croire dans le pilote où elle était présentée comme une femme prête à tout pour arriver à ses fins et notamment pour vendre des maisons). Gigi va également se retrouver sur le devant de la scène dans cet épisode. Grâce à Burl. Je trouve leur histoire vraiment fun pour le moment et je m'amuse. GCB est une série amusante, et j'ai peut être un élément de réponse sur le pourquoi j'aime. Car tout ce qui est amusant de base est en principe quelque chose que j'apprécie énormément. Enfin, du côté de Sharon, on a un quatuor amoureux amusant là aussi. D'un côté Sharon reproche à son mari d'être trop proche d'Amanda (c'était le cas jusqu'à l'épisode précédent) et maintenant c'est le mari qui reproche au pasteur de l'église d'être proche de sa femme. Ainsi, ce nouvel épisode de GCB sait prouver toutes les qualités de la série, même si le tout n'est pas forcément exceptionnel.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympa avec de bonnes choses, la bonne guéguerre et des intrigues amusantes.

Commenter cet article

tot 05/04/2012 18:24


Je trouve que tout est surjoué, faux et forcé.


Notament l'actrice qui incarne le personnage de Sharon qui est absolument insupportable tant ses mimiques semblent tomber dans l'excès.

delromainzika 03/04/2012 22:08


Oh oui, Eric Winter :D. Il permet d'oublie le fait que le beau cowboy des débuts est déjà parti :D

julien 03/04/2012 21:36


il est vrai que la serie ne se prends pas la tete, il faut carrément éteindre son cerveau avant de voir l'épisode, tant le niveau est bas, mais bas version plaisir coupable un peu comme melrose
place! la série fait appel aux bas instinct de chacun, la luxure, l'argent et l'égocentrisme!


je pense que la serie lasse déjà, en tout cas c'est mon cas, le plaisir est toujours présent mais les ficelles sont énormes, les personnages parlent beaucoup trop, on dirait des poules sous
excitant!  on est content quand ça s'arrête.


le beau eric winter s'ajoute a la ribambelle de beaux mecs et il est plus intéressant que tous les mâles réunis...


la série reste plaisante mais très prévisible et très très légère, c'est le genre de série qui ne pourra durer qu'une saison ou deux, pas plus! une bulle de champagne, c'est jolie, léger et beau
a regarder mais ça s'évapore très vite!!