Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : GCB. Saison 1. Episode 8. Pride Comes Before a Fall

16 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-16-20h14m58s229.png

 

GCB // Saison 1. Episode 8. Pride Comes Before a Fall.


Comme généralement la série, j'ai pris cet épisode au second degré, afin d'expliquer pourquoi j'ai pris mon pied. Car oui, cet épisode est d'une débilité affriolante, mais ce n'est pas tant un problème puisque finalement GCB a toujours été comme ça. Ce nouvel épisode était très cool parce qu'il s'amuse sans faire de mal avec la Bible et son histoire. Amanda aider le Pasteur John afin d'organiser un musical pour la congrégation afin de battre une autre église du coin à leur propre jeu. Evidemment, toute la pièce sera originale, avec des chansons originales, et tout le bazar qui va avec. Cricket et Carlene vont se battre pour avoir le rôle principal (et c'était donc encore meilleur car avec du catfight, on rigole un peu plus) et vont tenter par tous les moyens d'avoir ce rôle, notamment en offrant quelques petits pots de vin. Autant dire qu'avoir un rôle dans un musical comme celui ci, moi je donne volontiers ma place à Cricket et Carlene. Sérieusement c'est vraiment moisi comme pièce, mais au fond, on s'amuse tellement aussi. Car le but de cet épisode c'est clairement de faire remonter l'animosité entre Cricket, Carlene, Heather et… Amanda. Cette dernière va se retrouver la foudre des trois filles et j'ai adoré tout autant.

Depuis le début de la saison, ce que GCB développe c'est cette guerre incessante entre toutes les filles et Amanda. Amanda est revenue, et puisqu'elle dirige la pièce, elle doit forcément mettre de côté certains éléments et Cricket un temps, puis Carlene un autre temps, tout ça pour avoir un meilleur spectacle sauf que cela va se finir en cacophonie et les pauvres vont se retrouver à se balancer de la boue en guise de réconciliation. Le coup de gueule d'Amanda était étonnant, et j'avais envie de gifler le personnage. Elle se prenait pour celle qu'elle n'est pas. Mais au fond, GCB c'est débile mais jouissif. Cet épisode le prouve une nouvelle fois avec la scène où Heather, Cricket et Carlene se retrouvent à balancer de la boue sur Amanda parce que cette dernière veut qu'elles entèrent enfin la hache de guerre. Je ne suis pas certain que cela soit vraiment efficace et que cela aille jusqu'au bout, mais bon, cela a duré quelques minutes, c'est tout ça et tout à l'honneur de la série. Mais l'épisode est également très fun par le show en lui même (la scène carrément gay du cowboy de la série était marrante, le mari de Carlene en Dieu c'était aussi très fun, et bien d'autres choses encore).
vlcsnap-2012-04-16-20h13m45s7.pngMême si cette partie là de l'épisode aurait pu faire le bonheur des pires comédies musicales de tous les temps, au moins on prend son pied en regardant du navet grandiose. On en met plein la vue (Carlene qui se prend en plein corps un vitrail ? Facile ! Surtout en chantant). Je me suis donc retrouvé à m'amuser bien plus que je ne l'aurai pensé, et j'ai aussi énormément ri. Beaucoup. Et je pense que c'était le but original. Heather en elle même n'avait pas eu de mise en avant dans la série, et elle a enfin pris le taureau par les cornes afin de se donner un peu plus d'importance méritée dans la série. J'ai bien aimé comment tout se met en place, et évidemment comment elle tente de changer les règles du jeu à un moment. Heather reste malgré tout une gentille fille, qui cherche juste à être amie avec tout le monde. On le voit bien, malgré ses quelques petits regards bitchy par moment. Dans le reste de l'épisode, Sharon se retrouve à être invité à la télévision (du télé-achat quoi) afin de présenter ses régimes bibliques (l'idée de base est quand même grotesque).

Sauf qu'elle est pas du tout télégénique et s'y prend comme un manche. C'est là que Gigi entre en jeu et se permet de lui donner des conseils pour bien paraitre à la télévision. Ces conseils vont être tellement mauvais qu'elle va se gaufrer en plein direct, mais… en étant elle même à la fin, elle va tout sauver et découvrir qu'elle a eu tellement de succès qu'elle ne pourra peut être pas répondre à la demande. Au final, ce nouvel épisode de GCB était excellent quand on le prend au second degré. Ceux qui n'aiment pas du tout le propos religieux de la série, l'humour de paroissienne ou encore les chants d'église revisités, alors forcément cet épisode n'est pas du tout fait pour moi mais il se trouve que j'ai tellement de sympathie pour ces personnages, cette série et son propos en général (et pourtant, je ne suis pas du tout dans tout le processus religieux, je déteste ça). Il ne reste que deux épisodes après celui ci, et j'espère encore de toutes mes forces qu'une nouvelle saison verra le jour…

Note : 8/10. En bref, malgré le flot de débilités qui sort de cet épisode, se fût tellement fun et artistiquement intéressant (pris au second degré) que j'ai adoré.

Commenter cet article

delromainzika 17/04/2012 22:26


C'est clair que cette série est géniale quoi

julien 17/04/2012 21:24


de loin le meilleur épisode, j'ai rigolé, une première devant cette série!  de la folie pure!!! la scène du show était juste énorme!!  tous les personnages sont réunit  et c'est à
mon avis ce qui apporte autant de rythme et de fun!!


très bon!!   mais coté audience ca l'est moins en revanche...