Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 2. Episode 8. It's Back.

4 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-04-18h52m44s216.png

 

Girls // Saison 2. Episode 8. It's Back.


Girls est une série autour des espoirs et des rêves de la génération Y. Celle qui tente de sortir la tête de l'eau tout en gardant en tête ses rêves. Je pense à Marnie, qui est arrivée à un point où au fond elle sait ce qu'elle veut faire (chanter) mais ne sait pas comment y arriver. J'aimerais bien que l'on voit Marnie tenter sa chance dans la musique. Je ne demande pas forcément que cela lui réussisse dans le sens où pour moi Girls n'est pas une série sur la réussite, mais je pense qu'il y a quelque chose à creuser de ce point de vue là. Surtout que Marnie a vécu pas mal de choses cette année. Sa petite crise était donc justifier et permet aussi de faire le point avec un personnage à bout de force. Ecrit à trois main (dont celle de Lena Dunham), l'épisode se déroule en plusieurs pans. D'un côté nous suivons donc Marnie qui découvre que Charlie est de nouveau couronné de succès. Et puis de l'autre nous allons voir Hannah, qui va retrouver ses parents qui ont fait leur déplacement à New York. J'ai toujours aimé les parents d'Hannah. Au fond ils n'ont voulu que le bien de leur fille en lui coupant les vivres l'an dernier.

Ils ne pouvaient pas laisser leur fille vivre comme une jeune fille pourrie gâtée. Et puis nous allons aussi en découvrir un peu plus sur le personnage, et le fait qu'elle avait des troubles obsessions compulsifs. Cette manifestations est surtout là pour justifier une petite séquence psy dans l'épisode. Bien que je ne suis pas sûr de l'utilité même de nous révéler cela, au fond c'était bien écrit et soigné. Le parallèle avec les parents est bien fichu et les scénaristes sont parvenus à rendre cela à la fois joyeux et terriblement horrible. Hannah ne semble pas heureuse et pourtant elle a de quoi (elle a quand même signé un deal pour un livre, ce qu'elle a toujours rêvé de faire). Mais c'est aussi le problème de la génération dans laquelle elle vit. Une fois qu'elle a atteint son but, elle ne sait plus où se diriger. "It's Back" était donc là pour montrer que finalement, même quand tout va bien, tout va mal (le retour des tocs d'Hannah). De son côté, Adam commence enfin à tenter de tourner la page Hannah en ayant un rencard avec une charmante demoiselle incarnée par Shiri Appleby.
vlcsnap-2013-03-04-18h41m48s52.pngJe ne m'attendais pas du tout à ce que Girls tente de faire rencontrer d'autres femmes à Adam. C'est un personnage qui a toujours eu beaucoup de mal à évoluer, et sa relation avec Hannah était confortable pour lui. Depuis qu'il n'est plus avec elle il est devenu un peu comme casanier, comme quelqu'un qui ne peut plus supporter les autres (et ce même si au fond, il sait qu'Hannah ne veut pas de lui et le traite un peu comme de la merde). Enfin, Shoshanna va s'engueuler avec Ray au sujet de sa réticence à participer à des fêtes étudiantes. Je ne m'attendais pas du tout à voir Shoshanna évoluer de cette façon surtout quand elle va se faire le portier. Elle a bien grandie la vierge de la saison précédente. C'est une bonne chose car cela permet aussi de voir dans un sens que la série ne reste pas au même point (alors que la vie professionnelle des personnages semble constamment au point mort). Girls séduit toujours autant le téléspectateur que je suis et je ne me lasse pas des petites histoires de chacune des filles de la série.

Note : 7/10. En bref, du Girls comme on aime.

Commenter cet article

delromainzika 05/03/2013 22:46


Oui c'est aussi vrai. Disons que je me projette beaucoup quand je parle de Girls. Je parle de ma génération. Je pense donc souvent à cette génération fainéante, qui préfère rêver que faire
quelque chose de sa vie. C'est pour moi le problème de la génération Y ou poil dans la main. Nous sommes des zappeurs dans l'âme, on n'arrive jamais à se cantonner à une seule chose ou bien à se
contenter d'un but. Une fois que l'un es atteint, on a l'impression qu'il faut un autre but dans la vie pour nous remotiver. Nous sommes des insatisfaits. C'est en tout cas comme ça que je vois
cette génération, dans laquelle je vis, au travers de Girls (mais en version filles étant donné que je n'en suis pas une). Mais ton point de vue est aussi juste et s'applique d'ailleurs un peu
plus à la série que le mien.

cha 05/03/2013 22:35


Bon épisode encore une fois, mais je ne suis pas tout à fait d'accord sur l'analyse du personnage d'Hannah. Elle a atteint un de ses buts dans la vie (signer un contrat pour un livre), mais à
peur de ne pas réussir. Et c'est, pour moi en tout cas, une des raisons du retour de ses TOC, puisqu'il y a une peur de l'échec constante. Elle a les moyens de réaliser ses rêves, mais à quels
prix, et si elle ne réussit pas, que va t-elle devenir. Et je trouve que c'est dans la continuité des autres épisodes, dans mes souvenirs on a vu qu'elle avait du mal à se mettre à écrire. C'est
donc une accumulation de chose, elle perd Adam (le seul homme qui l'ai vraiment aimé), elle est de moins en moins proche de Marnie, Jessa s'en va et en plus elle a des problème pour s'accomplir
professionnellement.


 


J'ai hate de voir ce que l'avenir de Marnie va donner, l'actrice a une très jolie voix (cf la vidéo de la reprise du générique de Mad Men), et je pense aussi qu'elle ne va pas réussir dans la
musique, j'espère que la série sera un minimum réaliste en nous montrant les galère que vivent les artistes.