Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 3. Episode 11. I Saw You.

18 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-18-01h05m33s185.jpg

 

Girls // Saison 3. Episode 11. I Saw You.


Toute la saison, Hannah a passé son temps à se construire une vie plus mature : que cela soit une vie rangée avec son petit ami, un boulot à GQ, une évolution sociale tout simplement. Et puis dans cet épisode elle passe en phase d’auto-destruction. Notamment quand il s’agit de se faire virer de GQ. J’ai adoré la manière dont elle se fait virer. C’était tout de même assez jouissif son speech. Mais au fond, Hannah ne pouvait pas rester là bas, notamment car ce n’était pas du tout sa philosophie. Elle ne pensait pas comme ces gens et elle n’était pas faite pour ces gens. Du coup, Girls s’amuse à virer le personnage afin qu’elle se retrouve encore une fois dans une panade pas possible. La saison prochaine risque bien de voir le personnage tomber ailleurs, peut-être dans quelque chose de plus sombre. J’ai aussi beaucoup aimé le moment où à la fin de l’épisode elle annonce à ses amis qu’elle a été virée et alors qu’elle se rend compte que ses amis sont en train de la juger, elle va transformer ça en une petite anecdote, justifiant le tout par son envie de profiter du système. Hannah est comme ça, elle sait comment faire pour construire quelque chose de bien mais ne sait pas arrêter le bouton auto-destruction qu’elle embarque à chaque fois avec elle.

Maintenant qu’elle a perdu son boulot, elle ne se rend également pas vraiment compte du fait qu’elle est en train de pousser Adam à bout. Ce dernier a supporté pas mal des caprices de sa petite amie mais je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Girls aille dans ce sens là avec cette relation non plus. J’ai de toute façon énormément de mal à imaginer Hannah avec Adam. Notamment car les deux n’ont pas la même définition du couple et puis Hannah ne comprend pas vraiment l’avenir professionnel de son petit ami (notamment quand elle fait une remarque sur le fait que ses amis du théâtre ne semble pas très intéressants à ses yeux). Dans le monde d’Hannah, pour que les choses fonctionnent il faut qu’elles aillent dans son sens. C’est dingue mais tout toune toujours autant d’elle et c’est aussi ce qui lui a coûté pas mal de choses dans sa vie. Elle a toujours tout voulu tout cuit et elle s’en sort parfois les doigts. Les conséquences seront donc très certainement rudes dans la prochaine saison.
vlcsnap-2014-03-18-00h56m26s84.jpgMais bon, je ne peux pas reprocher complètement à Hannah de foutre en l’air sa vie surtout que d’un point de vue narratif, cela fonctionne brillamment dans cet épisode. Lena Dunham est vraiment dingue mais c’est ce que j’aime chez elle, elle est réellement capable de tout cette fille. Ensuite il y a aussi le fait que Hannah ne sait même pas comment être avec ses amis. Le moment où elle demande si elle supporte suffisamment Marnie était dramatique. Enfin, pas pour le téléspectateur, mais pour le personnage et l’amitié qu’elle partage avec les autres femmes de la série. Plus tôt cette année, Girls a démontré que l’amitié de ces quatre jeunes femmes (Marnie, Hannah, Shoshanna et Jessa) n’était pas vraiment une amitié solide et qu’elles étaient en train de se séparer. Mais finalement plusieurs épisodes plus tard, on les retrouve toujours ensemble. C’est confortable d’avoir des amis mais quand on est avec ces amis là par dépit c’est tout de même dramatique. Marnie de son côté commence donc plus ou moins à faire évoluer sa carrière (et ce même si je trouve que cela ne change pas grand chose). Disons que cela fonctionne plutôt bien et que la voix de Marnie commence à devenir un gimmick plutôt sympathique.

Ensuite il y a la scène finale de l’épisode qui me laisse à penser que Marnie et Hannah vont finir par devenir des ennemis. Ou du moins, Hannah va se perdre de juger Marnie sans que cette dernière ne puisse la juger en retour. Enfin j’ai bien aimé Jessa dans cet épisode. Elle est fraiche comme un gardon et c’est comme ça que je l’apprécie. C’est ce qui donne à certains moments de l’épisode leur côté un peu plus pep’s. Finalement, en transformant Hannah en un personnage stable, Girls s’est rendue compte que les autres n’avaient pas du tout une vie trépidante. Mais au moment où justement Hannah commence à stagner dans sa vie bien rangée, la série décide de tout détruire. Même si la destruction n’est pas encore complète.

Note : 9/10. En bref, quand Hannah compris qu’elle ne pouvait pas être une femme stable et posée, elle se transforme en machine de guerre contre elle-même et cela donne « I Saw You ».

Commenter cet article