Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 3. Episode 7. Beach House.

17 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-17-14h31m56s67.jpg

 

Girls // Saison 3. Episode 7. Beach House.


La scène finale de cet épisode, grand symbole d’une amitié entre quatre filles qui ne peuvent finalement pas se séparer, était brillante. Mise en scène en couleur certes mais avec les adages du cinéma muet, elle donne aussi le ton de cette saison. Une saison plus frivole, plus légère que la précédente. On sent que derrière tout ce qu’il a pu se passer de mal précédemment (même cette année - le livre d’Hannah, l’amitié avec Marnie qui s’est plus ou moins rompue, etc. -), tout semble oublié. Cette scène était amusante, pleine de vie. J’y vois aussi un peu de Frances Ha dans cette dernière scène. C’est un moyen de nous montrer aussi que Girls est une série qui évolue. Cette année et même l’année dernière, la série avait déjà tenté de créer des tensions au sein des amitiés. Une fois arrivé à un certain moment dans la vie, on se sépare de certains amis. C’est une séparation logique car les choses changent, les gens grandissent et d’autres non. Cela arrive à tout le monde une fois passé de lycée, ou encore les études, de se rendre compte qu’il n’a plus du tout de points en commun avec une personne et décide de se fait de l’abandonner, lâchement certes. C’est ce qui s’est plus ou moins passé dans ce groupe de fille.

Marnie et Hannah forment un duo que j’aime beaucoup mais cette année, alors que Marnie fêtait l’anniversaire de sa meilleure amie Hannah, les choses ne se sont pas déroulées comme elles auraient dû. Marnie a plutôt embarrassé Hannah qu’autre chose. L’an dernier c’était la relation entre Hannah et Elijah qui avait été mise à mal. Le retour d’Andrew Rannells dans Girls est une très bonne nouvelle. En tout cas le retour était inespéré et teinté de toutes nouvelles notes. Tout commence tout de même par des retrouvailles peu conventionnelles. En effet, Elijah se met à se moquer de Hannah en maillot de bain. De son côté Elijah est maintenant avec un homme nommé Paul incarné par Danny Strong (Buffy contre les Vampires). On sent d’ailleurs que Elijah a envie que cette relation évolue. Notamment quand il annonce à Paul qu’il l’aime. Dire « I love you » dans une relation a toujours été une étape difficile. Notamment car on ne sait pas si l’autre pense la même chose. Et si l’autre ne pense pas la même chose alors cela pourrait peut-être le ou la faire fuir. Dans le cas de Elijah et Paul la scène était assez étrange mais réussie encore une fois.
vlcsnap-2014-02-17-14h10m58s22.jpgCe n’est pas le premier épisode de Girls cette année qui tente de nous déconnecté de la vie new-yorkaise. Il y avait déjà eu l’épisode centré plus ou moins sur Jessa au début de l’épisode mais c’était ici l’occasion de réunir tout le monde afin de montrer que les liens sont toujours là. J’ai adoré toutes les scènes de réconciliations entre Hannah et Marnie. Notamment celle qu’elles partagent affalées sur un lit. La caméra prend de la distance avec les deux personnages, filmant la scène depuis la pièce en face. C’était comme si l’on espionnait la conversation. J’ai trouvé ce moment fascinant. Mais ce n’est pas le seul moment que j’ai adoré dans cet épisode. Il y a tellement de scènes de ce genre là, de discussions justes et touchantes, voire même drôles aussi, avec les personnages. Marnie était l’un des personnages les plus importants de la saison et elle reste l’un des personnages les plus importants dans cet épisode. Marnie est aujourd’hui piégée dans un rêve qui n’est finalement jamais devenu réalité. La pauvre.

Ce week-end à la plage avec tous ses ami(e)s était un moyen parfait de faire un parallèle avec la situation actuelle de la vie de Marnie. On ne peut pas dire que sa vie soit particulièrement pleine de joie mais ce n’est pas grave, car d’un point de vue fictionnel, c’est brillant. North Fork était une occasion brillante de tenter de voir les choses différemment et de changer un peu les idées des personnages. Le but est de faire un bilan qui n’a rien à voir avec leur vie professionnelle mais simplement leur situation actuelle dans la vie. Je pense que l’une des choses les plus touchantes de l’épisode est certainement le moment où Shoshanna réalise à quel point leur amitié n’a aucun sens. Elles sont amies mais elle n’a pas nécessairement envie de passer du temps avec ces personnes. Elles sont amies presque par défaut. En tout cas, la révélation de Shoshanna est assez sanglante. Généralement les séries ne veulent pas tuer les amitiés. Ou en tout cas ce n’est pas quelque chose que l’on peut voir à l’écran. C’est presque vouloir se mettre à dos un téléspectateur qui s’est attaché à des relations.
vlcsnap-2014-02-17-14h15m23s113.jpgDu coup la relation entre Hannah et Marnie tente de résister aux chocs alors que finalement elle n’a plus ou moins lieu d’être. De ce fait, la scène finale a une signification très différente de celle que l’on pourrait vouloir lui donner au premier abord. En effet, on se rend compte à quel point cette scène montre aussi la détresse de tout le monde et leur tristesse. Elles ne sont pas heureuse tout simplement.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article

Kévin 18/02/2014 18:29


L'épisode est juste très beau visuellement et juste magnifique par ce qu'elle veut, la saison 3 est juste génaile. C'est épisode restera cultre pour Girls ! Longue vie à cette série qui dépeint
la nouvelle génération sous une vraie lumière. 

SamyXXY 17/02/2014 23:14


Girls confirme une fois de plus qu'elle est une grande série par la justesse de son écriture et l'adéquation de ses interprètes. Elle aborde un sujet auquel on est tous plus ou moins
confrontés et qui blesse/ra chacun d'entre nous. Et en le faisant elle met finalement la série en danger puisqu'elle met en danger d'abandon des personnage qu'elle suit de manière naturelle -mais
bientôt trop évidente peut-être- depuis trois ans. Comme très souvent : c'est particulièrement audacieux et juste, cela renvoie à nos vies. Bref c'est du grand art. Et c'est ce qui fait de
Girls l'une des série les plus essentielles en cours de diffusion.