Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 1. Episode 14. Hell'O.

17 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Crit. Sér. : Glee

114glee-_3275.jpg

 

Glee // Saison 1. Episode 14. Hell'O.

 

Glee était absente des écrans américains depuis 4 mois et cela m'a paru une éternité même si j'ai pu et j'ai du me contenter des deux volumes de la BO de la série. Bon, enfin bref, je trouve que franchement, c'était tellement long que j'ai savourer ce nouvel épisode. Savourer oui, car les intrigues étaient à la hauteur de ce que je pense de cette série et que les personnages étaient toujours aussi important pour le meilleur. Diffusé après American Idol, ce nouvel épisode a réalisé le record d'audience historique de la série à plus de 13,6 millions de téléspectateurs entretenus par le buzz mondial que la série à fait durant les 4 mois de sa pause.
Dans cette nouvelle aventure, je vais d'abord débuter par les tableaux musicaux de l'épisode. En effet, choisissant comme thème le mot "hello" et également "hell" comme l'invite le titre curieux de l'épisode : "hell'o". Première, "Hello" des Doors par Finn. L'idée est bonne, l'interprète reste correct, une bien belle chanson qui n'en dit pas grand chose car elle n'avait pas forcément le contexte prévu. Ensuite, Gives You Hell par Rachel Berry. Sous forme de vengeance contre Finn, qui ne veut pas sortir avec elle mais rester ami, elle nous dégaine la chanson des American Rejects avec succès. J'ai trouvé que l'actrice avait de l'énergie à revendre. Lea donne donc ce que certains n'arrivent pas à donner dans cette série et leur interprétations des chansons : du charisme. Ensuite, "Hello" de Lionel Ritchie. C'est là qu'on nous dégotte ce nouveau personnage dont Rachel tombe littéralement "in love". On est séduit avec plaisir par ce duo, une interprétation digne de Glee, parfaite. Puis, "Highway to Hell" par les Vocal Adrenaline, trop court à mon goût mais le plaisir était là car du AC/DC dans Glee, fallait le faire. Pas mal. Enfin, "Hello / Goodbye" m'a fait vibrer, une vraie scène finale d'épisode de Glee.

vlcsnap-13328967.png

Ensuite, les intrigues de l'épisode. J'ai eu peur au début car Emma et Will, c'est vraiment du miel en boîte. Une intrigue pas vraiment intéressante avec des regards longs et pointillés, j'étais vraiment outré de la tournure des événements. On se serait cru dans un vieux films vulgairement sans talent. Raté. Ensuite, Rachel permet l'arrivée de Jonathan Gorff dans la série sous le nom Jessie St James, un des membres de Vocal Adrenaline, leurs concurrents principaux au Regionals et certainement une histoire bien intéressante surtout quand (même si on s'en doute depuis le début) on sait qu'à la fin de l'épisode, Jessie devait séduire Rachel pour avoir des infos sur les chansons qu'ils allaient interprétés. Une histoire que je vais suivre de prêt et volontier surtout quand Rachel veut garder ça secret, que Finn veut finalement être avec elle, ... Pour finir, Sue Sylvester m'a fait rire tout l'épisode et surtout le début. En effet ce

tte histoire avec le directeur de l'école, c'était franchement culotté et très bien trouvé. J'adore. Pour le reste, quand elle prend ses cheers pour ses larbins, c'est tout aussi énorme. J'adore. Que va devenir Glee par la suite ? J'ai vraiment envie de savoir. Ainsi, ce nouvel épisode oublie les personnages secondaires pour se concentrer sur le principaux et effleurer un peu toutes les histoires.

Note : 9/10. En bref, un épisode qui tient ses promesses et que je qualifierais d'épisode transitoire entre la première moitié de la saison avec les Sectionals et la second moitié vers le Regionals. Un bon Glee pour un bon retour.

 

vlcsnap-13336954.png

 

Commenter cet article