Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 2. Episode 5. Glee Horror Picture Show

27 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

Image-1-copie-2.png

 

Glee // Saison 2. Episode 5. The Glee Horror Picture Show.


J'ai trouvé cet épisode pas mauvais pour un épisode spécial. Le choix de faire une sorte de remake d'une comédie musicale aussi culte que The Rocky Horror Picture Show, est discutable mais j'adhère complètement car même si c'était pas aussi bon que prévu, ça reste joyeux et sensiblement correct. Glee servait donc un bon épisode, dans la lignée de qu'elle sait offrir à ses téléspectateurs actuellement.

37207_455821812043_55482772043_5349823_2126628_n.jpgL'épisode démarre, effet bizarre, est-ce Glee ? Apparaît ces lèvres rouges sur lesquelles on pose la voix de Santana sur "Science Fiction Double Feature". Une entrée en matière qui plaçait la barre assez haute je dois l'avouer. Je pense sincèrement que la réalisation d'Adam Shankman n'y est pas étrangère et que cela a permis à la série de sortir un peu de son train train, apportant la touche d'une réalisateur connu et reconnu notamment pour être à l'origine de Hairspray version 2007. Bref, derrière cette reprise, on enchaîne sur scène avec Rachel et Finn sur "There's a Light (Over At the Frankenstein Place)". Coupé par un John Stamos en forme, cette scène était donc trop courte à mon avis. La reprise est correct sans être magique. Pour ce qui est du reste des numéros musicaux, aussi bien "Damn It, Janet", "Whatever Happed to Saturday Night" ou "Touch a Touch a Touch a Touch Me" se déroulent dans la salle de répétition avec des chorégraphie plutôt bien mises en scène. C'était bien fichu et ça, on ne peut pas l'enlever à l'épisode. Parmi ces trois, je ne saurais choisir mais j'aime bien "Damn It, Janet", sûrement car je l'aime dans sa version originale, il y a aussi le plutôt osé gentiment "Touch a Touch a Touch a Touch Me" avec un duo Emma / Will. Emma qui chante c'est comme un merle sur le bord d'une fenêtre, c'est magiquement bon. Dans le reste des numéros, reste "Sweet Tranvestite" sur scène avec des décors, avec une Mercedes en forme déchirant encore une fois avec sa voix le public que j'ai bien aimé et puis la touche humoristique de Sam presque nu. Je terminerais sur "Time Wrap" qui déchire je trouve. C'était bien foutu avec les propres moyens de la série. On garde un côté kitch et totalement assumé. J'adhère totalement.

67632_455821797043_55482772043_5349822_7957604_n.jpgMais derrière cette effluve de numéros musicaux, il y a tout de même un scénario contrairement à l'épisode sur Britney qui pâtissait de ce manque total. Cette fois on a des petites histoires. La première c'est le triangle amoureux Emma / Will et John Stamos. J'aime bien car c'est bon enfant. Le duo d'Emma et Will était sympathique, certains en demanderons plus (enfin, vous comprendrez si vous avez vu l'épisode). John Stamos était drôle et sa reprise de "Whatever Happed to Saturday Night" était énergique et avec une chorégraphie sympathique. Avec ce triangle amoureux, il y a aussi Sue. J'étais content de la revoir après son absence ressentie dans l'épisode précédent. Entre cette citrouille "Sue" formidablement bien faite je dois l'avouer et drôle, on avait droit au retour de "Sue's corner", sa chronique à la télévision. Elle a dans l'objet de descendre le boulot de Will avec le Glee Club à cause du fait qu'ils font "Rocky Horror" pour la pièce d'automne du lycée, assez avant-gardiste et osé pour l'école. Je suis content qu'on arrive à faire quelque chose avec Sue. Bref, elle m'a fait rire quand elle était sur scène a corrigé tous les trucs qui lui plaisaient pas. Petite mention au costume "Sue" pour Halloween, génial cette idée pourtant dénuée d'intérêt au final. Les détails font mouche.

67622_457090282043_55482772043_5372596_2836432_n.jpgMais derrière ces mascarades d'adulte, il y avait aussi des petites intrigues avec les élèves et membres du Glee Club. Tout d'abord Sam qui va jouer Rocky. Il devra donc se retrouver les abdos à l'air, ce qui ne semble pas lui déplaire. Le moment où il a sorti "It's gonna be... ab-ulous", j'ai adoré. Bref, Chord Overstreet y a mit de sa personne dans cet épisode, jusqu'à même se reluquer les abdos dans le miroir et jusqu'à même se les complimentés. Bien que ce soit vrai, c'était abusé et drôle cette notion narcissique. Pour ce qui est de Finn, il n'est pas très à l'aise à l'idée de se retrouver les abdos à l'air car il ne se trouve pas assez beau et "hot". Rachel va devoir faire tout le boulot et le raisonné. Quand il défile en caleçon dans l'allée principale de McKinley, c'était priceless. J'adhère totalement aussi. Bref, derrière une adaptation d'une comédie musicale, il n'y avait pas la morale nianniante de Glee à la fin de l'épisode, c'était beau et sensible, j'ai bien aimé même si cela aurait pu être bien meilleur.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode correct avec une idée de base bien exploitée : ce qu'il faut d'humour et de "Glee".

Commenter cet article

delromainzika 24/11/2010 20:45



Oki. Merci. Je savais pas.



caro 24/11/2010 20:41



La 1ère chanson n'est pas chantée par Mercedes mais par Santana (info de Dante Di Loreto sur son twitter)



Sarah 27/10/2010 16:35



Pas grave. Merci quand même.


Moi aussi je regarde en direct US mais je l'avais raté !


Continue tes critiques , elles sont super et objectives je trouve ^!



delromainzika 27/10/2010 14:52



@Sarah : Désolé, je l'ai regardé en direct hier des US et je n'y connais rien au streaming, je télécharge.



Sarah 27/10/2010 14:47



Salut.


J'aimerais savoir ou est ce que tu as pu voir le dernier épisode de Glee en streaming ?Je n'arrive pas à le trouver sur internet.


Ton blog est super !