Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 2. Episode 6. Never Been Kissed.

10 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

005.jpg

 

Glee // Saison 2. Episode 6. Never Been Kissed.


Quand Glee écrit sur la tolérance, un sujet sensible, on était donc obliger d'avoir un bon épisode. Au final, ce n'était pas non plus "sortez les mouchoirs" à Ok chorale mais l'émotion et surtout l'humour étaient là. L'épisode ne se prenait pas non plus pour un épisode ambitieux à grands renforts de moyens. Voilà qui m'a donc beaucoup plu. On oublie un peu les 6 titres musicaux par épisode, et on en prend que 4 pour ce nouvel épisode, un nouveau bien plus raisonnable. Au final, un épisode correct et satisfaisant qui fait peut être avancé le schmilblic à sa façon.
Pour ce qui est des numéros musicaux le meilleur de l'épisode c'est bien sûr le mash up des filles "Livin' On Prayer / Star Me Up". C'était électrique et énergique. Les filles ont tout donné et les voix se marient tellement bien sur un titre comme Livin' on a Prayer. D'ailleurs, dans un sens je regrette que ce fût été un mash up avec un autre titre. En fan de Bon Jovi, j'aurais peut être préféré une reprise pure et simple de la chanson originale. Ensuite, "One Love (People Get Ready)" par Puck et Artie. En jouant un peu les mendiants dans la cour du lycée, c'était sympathique mais pas exceptionnel à l'écran. Disons que la reprise est plaisante mais cela aurait pu être mieux. Peut être qu'un titre un peu plus acoustique aurait fait l'affaire. C'était trop "enregistré en studio" comme version. Dommage. Pour ce qui est de "Teenage Dream" par Darren Criss alias Blaine et la Dalton Academy, je n'aime pas la reprise mais l'idée est bonne. En effet, jouer sur une chanson accapella où les autres membres du Glee Club feraient les bruitages d'instrument, c'était beau. Bon, je trouve que cette chanson n'est pas faite pour être chanter par un homme mais c'est mon avis. Et puis j'aime pas la tête de Darren Criss. Mais à l'écran, le numéro pouvait passé. Enfin,  "Stop! In The Name Of Love / Free Your Mind" par tout le Glee Club pour être sûr que coach Beiste ne pète pas un plomb et reste bien à McKinley et annule sa démission. C'était peut être trop classique pour la série, donc un peu la routine.

006.jpgDans le reste de l'épisode, il y a bien sûr les intrigues et quels intrigues. Tout d'abord Kurt. Il rencontre Blaine, un membre de la Dalton Academy, là où tout le monde est toléré pour ce qu'il est et n'a pas victime des moqueries et railleries de ses camarades. Kurt va donc tenter d'apprendre à gérer sa différence. Il va d'ailleurs apprendre que celui qui le persécute à l'école tout le temps cache quelque chose de très important sur lui. Kurt se fera donc embrassé pour la première fois par quelqu'un qui le moque tout au long de l'année. Blaine va tenter de faire comprendre à Kurt ses différences. C'était pas forcément hyper émouvant mais quand même assez pour avoir de la peine.

003.jpgMais l'humour était là lui aussi. Sue à Quinn "Now I've got a picture of you two making out in an episode of "Who's The Boss". Voilà. Donc tous les garçons : Sam, Finn mais aussi Tina s'imaginent la coach Beiste dans des positions assez compromettant afin d'éviter d'avoir chaud en dessous de la ceinture quand ils embrassent leur petite amie (ou petit ami). C'était tellement sortie de nul part que j'ai trouvé ça bien marrant. Et bien sûr, on avait droit à des scènes touchantes entre elle et Will. Notamment cette scène où Will tente de dire gentiment le pourquoi du comment ou quand elle s'ouvre à Will, lui confessant qu'elle n'est pas lesbienne et qu'elle aussi elle a un coeur. Sue pendant ce temps qui jubile c'était aussi drôle même si elle m'a quand même bien manqué dans l'épisode. Pour l'intrigue de Puck, je dois l'avouer, je n'en suis pas fan du tout. Je sais pas, il n'y a pas grand chose d'intéressant. Il sort du centre de détention juvénile mais n'a pas grand chose à raconter. Il va s'occuper d'Artie en tant que travail d'intérêt général pour la communauté, pas bête mais pas intéressant.
Au final, ce nouvel épisode de Glee était convainquant. Il la jouait petit, pas trop grand. Voilà. Glee ne voulait pas impressionner son public avec des milliers de chansons téléchargeables sur iTunes mais plutôt se concentrer sur les intrigues. Comme quoi Glee a encore des choses à raconter. J'aime bien. A voir si le prochain épisode sera aussi bon... ou pas. C'est toujours la même surprise avec Glee, on sait jamais si ça va être bon ou pas.

Note : 7/10. En bref, jouant la carte de l'émotion et de l'humour potache, un bon épisode de Glee qui n'abuse de rien et qui s'en sort en jouant l'épisode soigné et sobre.

Commenter cet article

JEAN 14/11/2010 13:12



Un épisode un peu cliché/facile et les musiques pas très inspirées , le mash up des gars était horrible!


Sue avec les confettis à la fin était excellente , c'était con mais ça m'a fait bien rire!



delromainzika 10/11/2010 23:44



Lol. Look d'homme des cavernes". J'adore. :)



Kevin_r3 10/11/2010 23:32



J'ai bien aimé cet épisode. Surtout quand on voit le niveau des précédents. Le coup du bully qui embrasse Kurt c'était prévisible (et bateau) mais quand même surprenant! Huum... Qui a dit
paradoxe? ^^


J'aime pas trop Quinn et Sam ensemble, mais bon. Content que Rachel et surtout Finn soit un peu à l'écart, ça fait du bien!


Biest était touchante! J'me dit que ça doit être dur de jouer ce genre de rôle pour l'actrice! Un rôle qui se base sur son physique d'homme des cavernes...