Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 2. Episode 8. Furt.

24 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

glee-furt.jpg

 

Glee // Saison 2. Episode 8. Furt.


Glee, Glee, Glee. Mais que se passe t-il dans Glee depuis deux semaines maintenant. Seulement 4 chansons par épisode, des intrigues (presque) à profusion, de l'intérêt. Oui, Glee est redevenue bonne. Elle a su se prendre un peu en main et arrive maintenant à vraiment nous donner des épisodes qui en valent la peine. Oublier donc les sempiternels épisodes spéciaux, maintenant Glee c'est savoureux et moi je le prend comme ça vient. Et puis pour une fois (et c'est depuis longtemps), Glee ne termine pas sur une chanson. Oh god ! Que je réclamais ça depuis tellement de temps. Ce jour est enfin arrivé.

glees2ep8-2.jpgAlors, qu'est ce que Glee pouvait bien nous offrir en terme de musique cette semaine ? Tout d'abord une reprise magique, non, magnifique et très belle de "Ohio" par Carol Burnett et Jane Lynch. Ce duo était tout simplement très charmant. Le relation mère fille conflictuelle de Sue et Doris est donc mise de côté le temps d'un excellent duo dans l'auditorium. La série n'est faisait pas des tonnes ici et moi j'ai bien aimé. Sans parler du petit règlement de compte déguisé derrière. Viens par la suite "Marry You". Reprise par les membres du Glee Club elle offre donc la marche nuptiale du mariage de Burt et de la mère de Finn. C'était kitch mais inspiré d'une vidéo qui avait fait un buzz monstre il y a quelques temps sur Youtube que voici :

Pour ce qui est des autres chansons, il y a bien sûr "Sway". Je déteste Glee de l'avoir choisi car c'est justement la chanson que je voulais pour la première danse à mon mariage mais bon. Matthew Morrison assure plutôt bien sur cette reprise de la chanson de Dean Martin. C'était très mariage côté ambiance et réussi. On avait droit à la traditionnelle première danse et ce moment magique, ben, j'aurais préféré que ce soit moi là. Dernière chanson ? "Just the way you are" par Finn pour prouver à Kurt qu'il le considère maintenant comme un frère peu importe qui il aime. C'était touchant ce moment. Même si j'aime pas Finn qui chante, je dois l'avouer que c'était très beau.

glees2ep8-3.jpgEt alors côté intrigue, on est servi. C'est très stand alone mais qu'importe. On poursuit d'abord Kurt et David qui n'arrête pas de le menacé. Kurt parvient à le faire virer de l'école mais le "School Board" le réintègre. Sue démissionne. Bref, Kurt était peut être un peu too much encore une fois mais moi j'aime bien. Ce personnage est touchant à sa manière et on ne peut pas lui ôter ça. Kurt est animé par le mariage de son père et de la mère de Finn. Un mariage haut en couleur car complètement à la hauteur de Glee : entre la marche nuptiale dont je vous parlais plus haut, ou encore les échanges de voeux, le dîner avec un Finn en forme sur les couples du Glee Club "Me and Rachel we are Finnchel, there's Puckleberry and no, Furt". Que j'aime quand Glee nous fait ça. Un mariage qui n'est pas clinquant mais juste ce qu'il faut d'excentricité et de magie. Un vrai "Glee weeding" quoi.

 

Sue - "By the power invested in me my website, I know pronounce you Sue & Sue, you may kiss yourself"

 

La grande blague de l'épisode (et dans le bon sens du terme) c'est Sue qui se marie avec elle même. Que c'était une excellente idée ça. Je trouve qu'il n'y avait rien de mieux pour faire venir sa méchante et raciste de mère qui n'aime personne, même pas ses deux filles. Sue se rend compte que personne ne peut l'aimer... à part elle même. Ainsi, elle décider de se marier avec... elle même. Le ridicule de l'idée est le point fort car justement, Glee permet à Sue d'offrir un excellent moment aussi bien en humour qu'en terme d'émotion, pas déchirante mais d'émotions entre les personnages. Carol Burnett était géniale dans le rôle de Doris Sylvester. Je crois que ce fût un excellent choix de guest star pour Glee. Et puis Sue ne se prend pas au sérieux, elle même jusqu'à oser la robe de marier en survêtement. C'était priceless et des moments comme ça, c'est un pur bonheur et y'a que dans Glee que l'on verra ça je pense.
Au final, ce nouvel était tout simplement saupoudré de la magie du mariage. Avec ce qu'il faut de déconne, de magie, d'émotions, Glee parvient à livrer une nouvel épisode d'une extrême justesse. La présence d'une guest de choix polie les choses mais c'est surtout grâce à l'ensemble du casting que l'épisode est excellent. Sans parler du cliffangher et le départ de Kurt de McKinley pour Dalton Academy.

Note : 8/10. En bref, Glee reste depuis 3 épisodes sur une très bonne lancée et j'en suis ravi.

Quelques citations excellentes de l'épisode :
Burt - "Waikiki, in the hotel were they put the guest stars on Lost"
Kurt - "You're having a Glee wedding. I know all about wedding since i was 2. My Power Rangers got married and divorced in so many combinations it was like Fleetwood Mac"
Sue - "One match for Sue Sylvester : Sue Sylvester. Sue Sylvester is marrying herself"
Kurt - "He didn't shive me"
Sue - "That excuse works like charm, I use it all the time"
Sue - "I will expel him faster than a Thai takeout restaurant can read back on order"
Kurt - "When you call me lady, that's bullying" / Sue - "I'm sorry, I thought that was your name. You can pick up a surname for me now" / Kurt - "Porcelain" / Sue - "Damn. I wanted tickle me dough face".
Doris - "What the G.D hell"
Sue - "You're welcome to sing the sound of silence in your hotel room"

Commenter cet article

JEAN 28/11/2010 14:08



J'avoue depuis quelques épisodes Glee s'est améliorée , je commence à re-aimer!


Moins de chansons , moins de bla bla et plus d'intrigues c'est bon =)


Le mariage de Sue avec elle-même c'était osé quand même mais tellement bon!


Mercedes est tjs en retrait et ça ne me plait pas -_- ça fait longtemps qu'elle n'a pas eu une chanson à elle!



Gaetan 24/11/2010 14:37



On est assez d'accord, à part que pour moi la grande blague de l'épisode avait une connotation assez négative et que je n'ai trouvé que c'était très stand alone. L'intrigue Kurt/Karofsky dure
depuis 3 épisodes par exemple.