Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 3. Episode 19. Prom-asaurus.

9 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

normal 006

 

Glee // Saison 3. Episode 19. Prom-asaurus.


L’an dernier, le bal de la promo c’était Rebecca Black et un theme un peu trop banal à mes yeux. Cette année, on change tout. Brittany avait été élue présidente du bureau des élèves de McKinley, sauf qu’elle n’a rien fait depuis son élection. Figgins lui pose un ultimatum : ou elle organise le bal de la promo ou ce bureau ferme. Un moyen pour Glee de dire, on a oublié, mais on va tenter de se rattraper sur cette intrigue. Du coup, Brittany est chargée d’organiser le bal de la promo de cette année. Elle ne veut pas des thèmes que l’on lui propose : Castle in the sky, Stairway to Heaven, … car pour elle ce ne sont pas des choses réalisables. Imaginez mettre un château sur des nuages. Brittany participe d’ailleurs à bon escient aux rires dans ce nouvel épisode. J’ai particulièrement bien aimé toutes les phrases de Brittany à ce moment là. Mais on ne peut pas dire que l’on ne pouvait pas s’y attendre quand on voit le nom de Ryan Murphy en tant que scénariste de l’épisode. En effet, ce dernier arrive toujours à trouver les bons mots, les bonnes références, et surtout à retrouver la fraicheur des premiers instants. Du coup, le thème de cette année ce sont les « dinosaures ».

 

On ne va pas se demander d’où cela vient puisque c’est Brittany qui choisie le thème de cette année. Outre le fait que j’ai trouvé hilarant que Mike Chang soit aussi fan des dinosaures, ce thème va permettre toutes les folies. Certes, sans que le thème ne soit vraiment respecté au niveau des choix de chanson, sauf une. Le bal en lui-même était très joli, avec de bons petits moments. On voit encore l’amour que Ryan Murphy porte à Sue Sylvester qui sera drôle tout au long de l’épisode avec ses petites répliques cinglantes (le punch qu’elle a préparé elle-même pour être sûr que tout le monde s’en aille en tant et en heure, ou encore son face à face avec Becky énervée parce qu’elle n’a pas été nominée pour être Prom Queen). Ou retrouve également la folie du créateur quand Brittany annonce à Blaine qu’il est interdit de mettre du gel lors du bal de la promo, sauf que sans gel les cheveux de Blaine ressemble à des poils de cul ou a Borat (au choix), … On s’amuse et lui aussi à écrire pour son bébé. Je ne reprocherai jamais à Glee d’avoir été créée par Ryan Murphy, c’est même tout le contraire. Merci à lui d’être là. Sinon qu’est ce que l’on se ferait grave chier. Vous ne pensez pas ?

Aviary-glee-france-fr-Picture-3.png

Dans l’épisode précédent, Rachel faisait un joli petit monologue au début de l’épisode. J’étais ravi, et je ne suis encore cette semaine puisqu’elle sera là pour parler de ses rêves qui ne se réaliseront jamais, parce qu’en plus de ne pas avoir réussi son audition à NYADA, elle n’a pas de plan de secours. En gros, elle est dans le caca parce qu’elle n’a pas d’autre endroit où aller l’an prochain. Je trouve assez inspiré cette voix que l’on donne à Rachel. J’adore ce personnage, il touche bientôt à la fin de son règne à McKinley, donc bon, j’espère que l’on ne sera pas déçu de son départ. Rachel concentre donc ses efforts sur le bal de la promo, car c’est sa dernière chance d’être élue quelque part et de pouvoir être une « star ». J’ai beaucoup de peine pour Rachel car j’adore ce personnage et la voir en pleine dépression, j’ai presque envie de pleurer moi aussi. Bon, ok, j’avoue, c’est ce que j’ai fais. Mais chut, je ne vous ai rien dit. Ok ? Deal ? (or no deal ?). Je n’ai pas appelé Howie Mandel pour présenter mais ce n’est pas grave. Bref, je divague. Rachel se retrouve à chanter « Big Girls Don’t Cry », la seule bonne chanson que Fergie ait chantée de toute sa vie en solo. Jolie reprise, avec Blaine et Kurt. La scène est simpliste, on joue encore une fois sur les adieux, les derniers instants. Un choix judicieux.

 

La soirée du bal de la promo est assez fun. Brittany semble adorer Kesha, elle va en tout cas reprend « Dinosaur ». Même si c’est loin d’être ma chanson préférée de la pop alcoholic-star, je dois avouer que c’est assez fun avec la mise en scène. La chanson est nulle, mais avec la danse et l’esbroufe de cette soirée, tout passe bien mieux. J’étais donc ravi. S’en suit alors « What Makes You Beautiful », qui n’a rien à voir avec les dinosaures, surtout que je ne suis pas sûr que les One Direction (qui chantent cette chanson à l’origine) soient des fossiles. N’est pas Madonna qui veut (je vais vous éviter le lien vers cette photo backstage de Madonna en petite tenue, il vaut mieux). La chanson est énergique et colle parfaitement avec un bal de la promo, c’est fun, et ce sont les mecs qui nous offre cette reprise. Les filles vont quant à elle reprendre une chanson de Selena Gomez & the Scene : « Love You Like a Love Song ». Très pop, toujours dans l’ambiance chaleureuse d’un bal de promo. Les filles ont leur moment. Et niveau tracklist, j’ai d’ailleurs préféré cet épisode à celui de l’an dernier… sauf… évidemment Jar of Heart, la magnifique chanson reprise par Rachel qui est le seul truc manquant à l’épisode.

Aviary-glee-france-fr-Picture-2.png

Enfin, le slow de la soirée se fait donc sur un classique, LA chanson de Top Gun, « Take My Breath Away » de Berlin chantée par Santana et Quinn. Très jolie, simpliste, on en demande pas plus. Dans ce genre d’épisodes la musique est anecdotique, et sert de référence uniquement de fond sonore. Une réussite comme l’an dernier de ce point de vue là. Côté intrigue, Quinn veut être Prom Queen. C’est ce dont elle a toujours rêvée, le diadème, les applaudissements du public. Sauf qu’elle va jouer à la « bitch » tout au long de l’épisode. J’étais content de retrouver un peu de la Quinn des débuts de la série. C’est fun. Même si elle a bien changée. Rachel est jalouse parce qu’elle sait qu’elle ne sera pas élue étant donné qu’elle n’est pas nominée, et décide d’organiser avec Kurt et Blaine une anti-Prom Party. Il était temps que l’on évoque ce sujet des anti-Prom Party, qui se font souvent dans les séries américaines et dans la réalité parfois. C’est fun, et même si l’idée n’était pas miraculeuse, au fond, le traitement est très fun. Autre personnage amusant de l’épisode c’est Becky. Outre le retour de sa voix intérieure qui ressemble à celle d’Helen Mirren et qui est faite par Helen Mirren (je me comprends), ses dialogues sont subversifs et ultra funs.

 

Dans les scènes avec Becky, j’ai surtout adoré son face à face avec Sue, quand cette dernière reprise à sa petite protégée d’être devenue hors de contrôle en s’en prenant aux xylophones. C’est con mais terriblement drôle. Et puis Puck sera là pour lui offrir son rêve de Prom Queen. Un joli moment d’émerveillement et de sensibilité. Glee offre donc à Becky un moyen de briller dans la série. Il était temps, merci qui ? Merci Ryan Murphy. Il doit adorer ce personnage et l’on ne peut que le remercier. Quinn commence à remarcher maintenant, avec toute la rééducation qu’elle fait avec Joe. Elle aimerait bien pouvoir danser au bal de la promo. Il fallait s’y attendre, la moral de l’épisode passe par là, et Quinn va aller jusqu’à donner ses voix à Rachel qui devient alors la Prom Queen. Cette scène me fait pleurer rien qu’à l’idée d’y penser. C’était magnifique. Rachel a enfin eu ce qu’elle attendait sans s’en rendre compte. Et surtout, Finn se rend de plus en plus compte de la chance qu’il ait d’avoir cette fille à ses côtés, pour potentiellement le reste de sa vie. Au final, ce nouvel épisode de bal de la promo était réussi. Teinté d’émotions et surtout de nostalgie à venir, Glee réussi à transporter le téléspectateur dans son univers.

 

Note : 8.5/10. En bref, un très joli bal de la promo réussi pour Glee.

Commenter cet article

Reaper 09/05/2012 16:43


Episode parfait !


 


Beaucoup d'émotions et de petites folies scénaristiques. Certains personnages comme Quinn et Rachel passent par des coups durs, c'est ce qui rend leurs personnnages plus profonds et attachants.


 


J'ai beaucoup aimé ce que dit Tina à la fin, c'est ce que l'on ressent la plupart du temps à la fin du lycée (au passage, c'est dommage que Tina n'ait pas eu plus d'intrigues et de textes dans la
série, j'adore ce personnage).