Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 3. Episode 20. Props.

16 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

Aviary-glee-france-fr-Picture-3-copie-1.png

 

Glee // Saison 3. Episode 20. Props.


C’est maintenant la dernière ligne droite vers la Nationals pour Glee et il fallait tout un épisode pour les préparer. Un choix judicieux puisque l’épisode était très bon, jouant sur la nostalgie encore une fois. En effet, l’an prochain beaucoup de nos personnages préférés ne seront plus à McKinley et il est donc temps de dire au revoir petit à petit, mais difficilement. L’épisode permet de préparer tranquillement la transition vers la fin de la saison. J’aime bien ce souffle nouveau qu’il y a sur cette fin de saison de Glee. Il n’y avait jamais eu de nostalgie dans la série et c’est original. Malgré quelques facilités scénaristiques et le fait que je reste dubitatif sur certains éléments de l’histoire de « Props »,  on avait clairement un retour à ce que la première saison était et faisait. L’épisode trouve l’équilibre parfait entre la musique, l’émotion, les blagues funs et propres à Glee. L’énergie du groupe est donc bien présente ce qui permet de prendre encore plus de plaisir à suivre les aventures de nos personnages préférés. Dans ce nouvel épisode, Tina en a marre d’être reléguée à une danseuse de derrière, elle veut elle aussi son moment sur le devant de la scène, elle veut un solo. Il est vrai qu’elle est un des membres originels du Glee Club et mériterait donc plus d’attention.
Aviary-glee-france-fr-Picture-2-copie-1.pngCe que j’adore avec Glee c’est ce sentiment d’auto-dérision qui berce certaines répliques et intrigues de la série. Elle a beau être critiquée, elle sait très bien en faire son auto-critique, avec aisance et suffisance. Alors que Tina se balade dans le centre commercial, elle heurte la fontaine et se met à rêver. Vous avez vu Freaky Friday ? C’est pareil dans cet épisode avec Rachel et Tina. Elles échangent de position. Mais ce n’est pas tout, Puck prend la place de Blaine, Rory celle de Sam, Will celle de Sue, Santana celle d’Artie, etc… C’était un rêve complètement barré. C’est fun et au fond, je n’attends pas mieux de mieux. La série est fidèle à elle-même avec cette histoire, qui, malgré tout, s’apparente à un duo remplissage. Mais au moins, Tina va avoir droit à son solo (je crois même ne pas avoir entendu de solo de la jeune fille depuis… « A Night of Neglect » mais je peux me tromper). Elle va reprendre devant tout le monde « Because You Loved Me » de Céline Dion. Ce fût très joli, et assez intense comme moment. J’aurais bizarrement vu Tin chanter du Nicki Minaj (son changement de coiffure avec celle de Rachel est flagrant, on aurait dit la sœur brune de Nicki).

La chanson est plutôt bien intégrée dans l’épisode et dans l’histoire. Tout cela est donc bien joli. J’aurais presque aimé que l’on puisse faire tout un épisode sur ce fameux rêve. C’est débile mais cela fonctionne à merveille. Les personnages étaient au top de leur forme. Sue apprend que « Unique » est devenue l’atout des Vocal Adrenaline. Elle demande alors à Kurt de s’habiller en femme lui aussi pour les Nationals afin qu’ils puissent être certain de gagner (mention spéciale au flashback Halloween avec Kurt déguisé en Snooki). C’était très fun comme intrigue, de même que Sue qui tente d’être le coach des New Directions. Jane Lynch était vraiment en forme, mais s’amuse aussi. Cela se ressent. Ses quelques répliques sont bien senties. On dirait presque qu’elle aussi fait ses adieux alors qu’il n’en est rien car comme Matthew Morrison, elle a dû signer pour 7 ans à mon avis (si la série va jusque là, ce qui ne sera pas forcément le cas). Sue propose également un numéro sur Flashdance (What a Feeling) lors des Nationals avec du métal qui fait des étincelles et des masques de soudeurs. L’incongruité de tout ce pan de l’histoire de l’épisode était tout de même excellente. Glee s’amuse une fois de plus, et je ne peux que dire que j’adore car c’est effectivement le cas.
Aviary-glee-france-fr-Picture-1.pngCela permet d’ailleurs le retour des petites imitations de films de Sam. Si Sam n’est pas de retour l’an prochain, ce genre de choses va beaucoup me manquer chez ce personnage souvent incompris. Il est différent et le montre finalement. Pendant son rêve, Tina a pris conscience du fait que la réussite de Rachel est importante parce qu’elle ne sera plus à McKinley et qu’elle joue potentiellement son avenir à NYADA avec les Nationals. Du coup, Tina va l’aider à convaincre Carmen Tibideaux de venir aux Nationals afin qu’elle voit que Rachel est une star née. Certes c’était cheesy comme dirait les américains mais au moins, on ne peut pas dire que le scénario est ultra facile. Même si j’aurais préféré que Rachel en chie à New York pour entrer à NYADA ou même faire d’autres choses comme des castings (pourquoi pas American Idol ou X Factor, cela aurait pu être drôle), finalement ce n’était pas une mauvaise idée non plus que le chemin emprunté dans cet épisode. Whoopi Goldberg va même avoir la chance de dire plus de deux phrases. Merci. La partie amicale entre Rachel et Tina était donc remplie d’émotion, comme un dernier au revoir. C’était tellement mignon. Cela me plait beaucoup quand Glee fait ça personnellement.

Le duo de Tina et de Rachel en guise de fermeture de l’épisode sur « Flashdance (What a Feeling) » était très énergique et bon, à l’image que l’on peut se faire de la série finalement. Rachel va également nous interpréter « I Won’t Give Up » de Jason Mraz. C’était assez bon dans son ensemble également. Un grand classique de Glee le solo de Rachel c’est certain, mais voilà, c’est toujours une bonne idée. Vous n’êtes pas d’accord ? Par ailleurs, l’épisode revient sur une intrigue de l’épisode précédent : Beiste et Cooter. Elle avait réussie à ne pas le laisser tomber dans l’épisode précédent sauf que Santana, Mercedes et Brittany pensent qu’elle doit le faire et au plus vite car au fond, il n’a jamais changé malgré ses promesses. Mais elle va enfin réussir à le quitter. Cette intrigue était certes teintée de facilités dans l’épisode précédent mais le fait qu’elle ne le quitte pas tout de suite était plutôt bien représentatif de ce genre d’histoires dans la réalité. L’amour rend aveugle finalement. Beiste était encore une fois très touchante malgré son corps de colosse. Puck quant à lui pense qu’il est toujours la star du lycée, le gros dur sauf que ce n’est pas plus du tout le cas. Rick « The Stick » Nelson vient de le remplacer.
normal_010.jpg
Rachel – « Do you have any idea how difficult it is to be me? Do you have a Facebook account or a Twitter account? Do you have time to sit down and watch Bravo or read a book or buy laces for your incredibly high comical boots? I don't. It's exhausting being me. »

Sue – « William, I can taste your Axe body spray. »

Sue – « Puckerman I appreciate your commitment to winning, but without a doubt you are the ugliest woman I have ever seen. For a second there I thought you were Beiste's sister. »

Puck n’a rien réussi dans sa vie et son face à face avec Beiste était magnifique. J’en ai eu les larmes aux yeux. Sérieusement, je pense qu’il s’agit de la première fois que Puck me touche autant. Et puis le fait que Beiste lui donne l’opportunité de passer une troisième fois son test de géographie européenne (comme quoi, les intrigues ont vraiment des suites cette saison) était là aussi certes poussif si l’on parle de réalité, mais au fond, généreux et bien mise en place. Le duo de Beiste et de Puck sur « Mean » de Taylor Swift était donc très joli et touchant. Comme il faut, sans trop en faire, tout simplement. Au final, ce nouvel épisode de Glee prépare à merveille les Nationals. Il ne reste plus qu’à les voir à l’œuvre bien évidemment. J’espère que l’épisode sera bon mais je ne me fais pas de mouron, les épisodes spéciaux de ce genre sont extrêmement bon dans Glee en principe. La musique était au top, et la nostalgie qui frappe la série est très touchante. Je pense que je n’ai pas fini de vider mon liquide lacrymal devant Glee moi maintenant.

Note : 8.5/10. En bref, préparation tout en émotions des Nationals. Un des meilleurs épisodes de la saison.

Commenter cet article

delromainzika 16/05/2012 19:14


Je le savais t'inquiètes pas, c'est juste que j'ai préféré faire deux critiques séparées :) CElle du 21 est publiée depuis quelques minutes :)

Fan 16/05/2012 19:03


Merci beaucoup pour cette critique. Je ne sais pas si tu es au courant, mais il y a eu deux episodes de Glee diffusés, voila, j'espere que pour une fois c'est moi qui t'ait rendu service.