Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 3. Episode 4. Pot O' Gold.

2 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2011-11-02-18h21m35s43.png

 

Glee // Saison 3. Episode 4. Pot O' Gold.


Grand retour de Glee, forcément j’étais au rendez vous surtout après les trois excellents premiers épisodes de cette nouvelle saison. C’est d’ailleurs surprenant que cette série retrouve une qualité différente de ce que les deux premières saisons nous avaient déjà présentées. Ce nouvel épisode, premier épisode écrit par un autre scénariste que les 3 créateurs, a été scénarisé par Ali Adler à qui l’on doit un travail de showrunner sur No Ordinary Family l’an dernier notamment. Elle signe un épisode sympathique mais en deçà des trois premiers, simplement car il fait effet de transition et ne sert pas à grand-chose. Bon, j’en rajoute un peu certes mais c’est bel et bien le cas. Notamment l’entrée (enfin) du grand gagnant du Glee Project Damian McGinty, incarnant Rory Flanagan, un étudiant irlandais en échange scolaire, et qui reste chez Brittany pour le moment. Forcément c'était le temps de faire une intrigue autour de ces deux personnages. Cette dernière croit que Rory est un léprechaune et qu'il peut donc réaliser 3 de ses voeux.

Mais tout d'abord parlons musique. La première chanson, "Bein' Green" est donc une reprise des Muppets par Rory. La reprise et la mise en scène étaient classique, sans être non plus très bien intégré à l'épisode. Je sais pas pourquoi mais vu que le vert est à la fois un cliché de léprechaune et d'irlandais, forcément j'ai eu du mal. Mais Rory se rattrape avec sa seconde reprise, "Take Care of Yourself" (reprise de Teddy Thompson). Là c'était très joli. Elle marque l'entrée de Rory dans le Glee Club. Pourquoi pas car pour le moment le personnage a réussi à faire son monde d'une façon inattendue. Sûrement l'un des meilleurs trucs de cet épisode d'ailleurs. Pendant ce temps Puck reprend "Waiting for a Girl Like You" des Foreigner. Excellente, et assez touchante. La scène avec Beth était vraiment mignonne. J'ai envie de voir un peu plus de cette histoire. Mais aussi de ce qui se trame entre Shelby et Puck. C'est pour le moment pas mal, bien qu'amener de façon peu subtile avec le "rappel" que Puck couchait avec des cougars avant d'avoir eu un enfant.
vlcsnap-2011-11-02-18h20m41s20.pngPour ce qui est de Blaine il s'attaque à "Last Friday Night" de Katy Perry dans une mise en scène énergique. Bizarrement j'ai bien aimé. Je suis pas fan du personnage mais sa petite présence le rend pas exécrable. Bien sûr la promo du prochain épisode sur les premières fois devrait nous laisser avec des tonnes de scènes entre lui et Kurt… A voir si ça peut se tenir mais je pense qu'il y a de grande chose que je trouve ça mièvre. Enfin, les filles du groupe de Shelby : Mercedes rejointe par Santana et Brittany chantent "Candyman" de Christina Aguilera dans une excellente mise en scène. La meilleure de l'épisode, certes démesurée mais bon. On a l'habitude à McKinley - surtout qu'ils n'ont que 2000 dollars par an si j'ai bien compris… -. Petit à petit l'épisode nous livre aussi ses intrigues. La première c'est forcément celle de Rory qui a du mal à s'intégrer au lycée, mais son histoire avec Brittany à défaut d'être adulte était fun et j'ai trouvé ça presque réconfortant. De plus cela rend Rory attachant.

Sans compter qu'il a trié tous les chamallow d'une boite de Lucky Charms quoi. Moi aussi je veux bien une boite de Lucky Charms comme ça - parenthèse, ces céréales sont les meilleures du monde, je déconne pas -. Les voeux qu'il va tenter de réaliser c'était mignon et forcément ça colle bien avec Glee et son esprit très mielleux. L'autre histoire c'est Sue qui fait tout pour que le budget du Glee Club soit coupé. Mais elle va rencontrer Burt Hummel, père de Kurt, qui va concourir face à elle lors des prochaines élections. Les scènes avec les deux personnages étaient bonnes. J'aime bien l'entrée de cette intrigue, car un peu de politique à la sauce Glee ça ne peut pas être fondamentalement mauvais. Au contraire, je suis pour le moment content de la tournure que cela prend. Reste à voir si les scénaristes vont trouver un moyen de les rendre drôle dans chaque épisode ou non.
vlcsnap-2011-11-02-18h21m25s202.pngMercedes continue de recruter pour son groupe de Shelby et elle va s'en prendre à Santana qui va devoir convaincre Brittany. L'histoire se fait sympathique bien que totalement téléphonée, de même que celle du quatuor Shelby / Beth / Puck / Quinn qui était tout de même ridicule. En fait Quinn devenait plus que risible dans cet épisode, à baffe cette fille. Rachel est hors de vue ou presque dans cet épisode, mis à part pour lancer quelques phrases bizarrement drôles, car il faut trouver des fonds pour West Side Story - Sue ayant tout fait pour couper le budget -. Bref, au final on se retrouve face à un bon épisode sympathique de Glee, qui sans être tonitruant comme les trois premiers nous livre malgré tout du bon, et une transition vers la suite des évènements plutôt correct. La nouvelle scénarisation de la série ? Il n'y en a pas, la série a gardée son esprit malgré le changement de scénariste. Ali Adler a vraiment pas fait dans la nouveauté par rapport  aux trois créateurs, une idée judicieuse qui permet de ne pas transformer Glee avec ces changements.

Note : 6/10. En bref, un épisode avec son lot de bons moments, pas assez puissant pour vraiment être mémorable cependant.

Commenter cet article