Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 3. Episode 8. Hold on to Sixteen.

7 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2011-12-07-10h36m22s45.png

 

Glee. Saison 3. Episode 8. Hold on to Sixteen.


Ce sont les dernières Sectionals pour les New Directions actuels (puisque l'on sait qu'à l'issue de cette saison le casting va évoluer et va laisser de côté Rachel, Finn et d'autres encore). Il faut donc en profiter. C'est le message que laisse sous entendre Quinn à la fin de l'épisode. Elle a pris conscience que l'on a qu'une année de Terminale (Senior Year) dans sa vie et qu'il faut tout faire pour s'en souvenir comme d'une année merveilleuse. Ce nouvel épisode ce n'est pas vraiment ça, puisqu'avant tout ce sont les Sectionals. Qui dit Sectionals dit compétition, et puis on savait très bien qui allait gagné puisqu'après deux années de défaites, ils devaient enfin tout rafler. Ce qui au fond, me semble des plus logiques. Quoique j'aurais préféré le schéma inverse mais bon… Beaucoup de choses dans ce nouvel épisode et notamment le retour de Sam Evans, affublé pour l'occasion d'un nouveau surnom : White Chocolate. Afin de gagner les Sectionals puisque Rachel est bannie de la compétition pendant son exclusion temporaire du lycée, Rachel et Finn vont aller dans le Kentucky chercher Sam qui a été obligé de quitter McKinley pour gagner de l'argent afin de subvenir aux besoins de sa famille.

Forcément, la série trouve le moyen d'exploiter le personnage à son summum. Rachel et Finn vont découvrir que pour gagner sa vie, il fait des strip-tease dans des bars. La scène prête à rire, à délirer et surtout permet le retour d'un personnage en pleine forme. Car mine de rien, Sam m'avait beaucoup manqué dans la série. Je sais pas, c'est sûrement son Biebalicious de la saison dernière, ou encore son arrivée dans la série qui avait donné un air neuf à la seconde saison. Et puis j'aime bien la voix de Chord Overstreet, taillée pour la country (et il faut dire qu'à part Puck il n'y a pas grand monde fait pour la country dans les voix de Glee, peut être aussi Rachel un peu pouvant se la jouer Taylor Swift). Bref, le retour de Sam est une entière réussite, aussi bien pour le retour des blagues de Santana, que des multiples intrigues qui pourraient bien se dessiner autour du personnage. L'apparition de ses parents dont son père joué par John Schneider était un joli petit clin d'oeil car on ne peut pas dire que cette apparition marque l'épisode.
vlcsnap-2011-12-07-10h48m21s63.pngLe retour de Sam c'est aussi un retour en chanson avec une reprise du "Red Solo Cup" de Toby Keith. Très festive dans sa mise en scène, cette reprise énergique d'un titre pour le moins assez mauvais et débile, arrive à trouver sa quintessence dans Glee. Glee c'est aussi une série qui se moque des critiques et même du ridicule, du coup cette chanson incarne ce côté de Glee parfaitement. Sam sera là aussi pour apporter sa sagesse à Quinn en lui indiquant qu'on a qu'une année de lycée dans sa vie comme je vous l'ai dit plus haut tout en citant une ligne de parole de chanson qu'il aime beaucoup "Hold on to sixteen as long as you can". Et au final, il avait raison, plus rien n'a le goût de ses 16 ans quand on les a passées. L'épisode sert aussi de suite à "Asian F", 3ème épisode de la saison mettant en scène Mike Chang mais aussi sa vie de famille. Son père est contre les arts, et Tina va vouloir venir changer l'esprit de cette tête de linotte (avec réussite car la morale Glee-esque est de retour). Le couple Mike et Tina fait son bout de chemin en silence mais mine de rien…

Blaine va avoir droit à plusieurs petites scènettes dans l'épisode comme celle où il nous montre qu'il sait boxer (pratique qu'il a appris pour éviter au bullying de ruiner sa vie, pas bête le bougre, mais c'est ses cheveux aussi gras que des tortillas qui m'auraient plutôt fait jurer sur ce personnage). Il y aura aussi la petite scène avec Sebastian. Ce dernier est un des meilleurs ajouts que j'ai pu voir dans la série. Alors certes c'est un peu le cliché du gay "salop" qui enchaîne les coups et ne s'encombre pas de l'amour. Après tout, il est tout de même moins cliché que Kurt, Blaine ou encore Karofsky. Et puis on s'en fiche, Glee est une série avec bien plus de clichés que de personnages gays. Enfin, Quinn veut prendre sa revanche et compte sur l'information qu'elle tient sur Puck et Shelby pour faire tomber les Troubletones. Mais la Quinn bitchy du début de l'épisode va devenir toute mièvre à la fin de l'épisode et maîtresse de rassemblement des troupes.
vlcsnap-2011-12-07-10h56m55s89.pngEn effet, Quinn reprend ce qu'elle a appris de Sam pour prôner sa petite philosophie à Rachel, les Troubletones ou encore parler de ses envies de Yale. Enfin, passons aux musiques des Sectionals. Premier groupe a passer, les Unitards avec Harmony (que l'on avait pu voir au début de la saison). Ce groupe finira troisième et aura repris avec énergie "Buenos Aires". Une chanson que j'ai bien aimé. Vient ensuite les Troubletones avec leur mash-up "I Will Survive / Survivor", reprises respectives de Gloria Gaynor et des Destiny's Child. Je dirais que c'est ma reprise et mon tableau préféré de l'épisode. Bizarrement, j'ai pas adhérer plus aux tableaux des New Directions sur des chansons du répertoire de Michael Jackson. Peut être parce que Rachel n'était pas sur scène. C'est un des intérêts de la série à mon sens. C'était peut être aussi un moyen de tester les réactions du public à un épisode de Glee sans Rachel sur le devant de la scène, quand l'an prochain elle ne sera plus là.

Venons en aux New Directions qui ont droit à 3 titres (voilà l'équité quand même). Le premier est une reprise de "ABC" des Jackson 5 avec en lead voice Tina et Mike. Bizarrement, cela fonctionne plutôt bien et l'énergie est là. Même si c'est loin d'être ma chanson préféré du King de la pop. Ensuite vient "Control" (de Janet Jackson). Si j'adore l'introduction de Quinn sur cette chanson, le reste est moyen (uniquement pour ce qui est de la chanson en elle même) et la jolie mise en scène permet de rattraper le tout. Astucieux. Enfin, on termine sur "Man in the Mirror", correct sans être tonitruant en tant que reprise. Mais la mise en scène encore une fois donne un côté plus magique. Enfin, la scène finale de l'épisode se fera sur "We Are Young", reprise de Fun et Janelle Monae. Ainsi s'achève ce nouvel épisode, troisième du nom, sur les Sectionals. Une compétition satisfaisante avec de la folie Glee-esque que j'aime. Le Glee que tout le monde aimait est bel et bien de retour.

Note : 9/10. En bref, du Glee que j'aime et que j'adore.

Commenter cet article

annlee 14/12/2011 20:10


Je pense que tu es vraiment tellement (trop?) fan de Glee que tu ne vois même plus les énormités de la Série!


Et sincèrement je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir moins objectif que moi tant je suis fan absolu de cette série...


Bref, cet épisode n'est pas totalement une catastrophe, mais il l'est a bien des égards! Tout les fans de glee ne sont pas des ados mielleux dénués de jugement critique, pourtant on a souvent
l'impression que cette Saison, Glee à choisi son public et que c'est ce dernier qu'il veut séduire...


Fini le côté bordeline et déjanté de la série, hormis Santana et ses Vannes (émule de Sue Sylvester!) Je ne ris plus autant que jadis!


Glee a toujours lors des selectionals eu une équité assez douteuse (mais assez subtile) au niveau des prestations des différents glee club, cet épisode n'a pas dérogé à la règle mais ici c'était
vraiment GROTESQUE qu'on nous montre 1 chanson des "Unitards" peut se comprendre, mais les Troubles tones vallait vraiment mieux qu'une reprise insipide de ce niveau, avec en prime 2 chansons de
2min! Les News Directions? 10 min de show... Faut arreté de prendre les fans pour des CONS!


Je déteste lorsque Glee bacle les shows!


Mention spéciale au retour de "Lisa Rina" aka Sam! j'ai adoré le moment avec Mercedès. La saison dernière ce couple de dernière minute sonnait INCROYABLEMENT faux, cette fois on y croit!

Morning Madness 08/12/2011 02:03


A-t'on vu le même épisode ? ^^


Personnellement j'ai pas du tout accroché à ce 8ème opus de la 3eme saison qui ressemblait d'avantage à "Bienvenue au pays des Bisounours" croisé avec un épisode de "7 à la maison" qu'autre
chose.


Et vas y que les parents de Sam (je savais pas que Sam était le frère de Clark Kent^^) sont tous mielleux "Va notre fils, retourne à l'école tu l'as bien mérité ! Et prenons nous dans les bras en
pleurant et en riant en même temps", et vas-que le père de Mike a soudain une révélation "Deviens un artiste mon fils, et prenons nous dans les bras en pleurant et en riant", et vas-y que Quinn
se dit "Tiens si j'enfilais la robe blanche de Laura Ingalls et que je redevenais gentille ?" et enfin vas-y que "Tiens si on chantait 10mn pendant que les autres font un seul morceau de 3mn
?".

"Oh mais on a gagné ? Dingue ! Prenons nous par la main et chantons tous ensemble mes frères ! Après tout on ne vit qu'une fois ! *sourire niais*".



Parfois j'aime Glee malgré son côté niais et kitch dans ce qu'elle a à proposer, mais alors des épisodes comme celui-ci pour moi c'est un gros WTF de 42mn o_O 


 


Seul le propos sur le fait de n'avoir 16 ans qu'une fois était un postulat de base intéressant, et ils en ont fait un truc niaisissime à fond.