Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 4. Episode 15.

8 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

glee-lea-michele-pregnant.png

 

Glee // Saison 4. Episode 15. Girls (And Boys) on Film.


Je me suis rendu compte d'une chose au terme de cet épisode et je crois que c'est l'une des choses les plus dramatiques qu'il soit pour tout téléspectateur de Glee : McKinley est devenu le sanctuaire de l'ennui. Je n'ai plus envie de voir McKinley, car comme les personnages j'ai moi aussi grandi. J'ai envie d'aller à New York et de voir ce qu'il se passe avec Kurt et Adam, avec Rachel et son bébé, avec cette amitié malsaine entre entre les colocataires et Santana, ... McKinley est devenu un peu ce que l'on regrette de voir chaque semaine. Tout n'est pas à jeter, fort heureusement, mais je m'ennui terriblement à Lima. C'était aussi l'un des risques de cette saison que de la découper entre deux lieux distincts, qu'un des deux lieux se fassent plus aimer que l'autre. Et pour moi New York l'emporte. Surement car il y a des personnages que j'aime bien, ou encore parce que c'est la ville où tout est possible. Et pourtant, on ne voit rien de New York dans l'épisode, juste l'appartemment des colocataires alors que la neige bat son plein.

Je crois que le plus gros souci de cet épisode c'est Emma et Will. Au début c'était mignon et plein de bons sentiments. Au fond, j'avais envie de voir Will et Emma ensemble. Et puis il s'est passé quelque chose de dramatique, Will est devenu l'un des personnages les plus emmerdant de la série. Matthew Morrison n'a jamais été un acteur particulièrement époustouflant mais en plus de ça, il était devenu une tête à claque. Son départ avait fait du bien à Glee, permettant aussi à Finn de prendre une place différente dans la série. J'en n'attendais pas grand chose de cette histoire mais le fait qu'elle traine autant en longueur me déplait dans le sens où cela aurait pu être traité d'une bien meilleure façon. Le mariage qui dérappe c'était too much. Il aurait vraiment fallu les marier. L'introduction sur "You're all the World to Me" de Fred Astaire (que les fans de comédies musicales retrouveront dans Mariage Royal de Stanley Donen). Une reprise étouffante, ennuyeuse qui déconnecte un peu trop rapidement le téléspectateur.
glee-risky-business-chord-overstreet-copie-1J'ai eu l'impression d'être dans l'épisode d'une autre série et c'est bien dommage car j'aurais largement préféré voir ça dans une autre partie de l'épisode. En guise d'introduction c'est beaucoup trop abrupte. Surtout avec le noir et blanc, il faut savoir y aller doucement dans une série très pop et colorée. Musicalement Glee ne se rattrape pas forcément avec grand chose. Le "In Your Eyes" chanté par Will Shuester pour Emma avec la compagnie des New Directions était assez médiocre. Les fans de cinéma auront retrouvé ce titre dans Un Monde pour Nous. Glee rend donc hommage au film en reprenant la fameuse scène où John Cusack tient une boite à musique au dessus de sa tête afin de dire à sa dulcinée qu'il l'aime plus que tout au monde. Ce film de Cameron Crowe est d'ailleurs excellent donc si jamais vous voulez le voir n'hésitez pas. Les intrigues s'enchainent et Finn va enfin confier à Will ce qu'il s'est passé avec Emma et pourquoi elle est comme ça maintenant. Je reste en plein doute. Je me suis terriblement ennuyé.

Je m'attendais à voir un Will collérique, pouvant frapper Finn, mais Will est une lavette, dommage. Michael Hitchcock, le scénariste de cet épisode, ne doit pas beaucoup aimer les scènes d'action. Par ailleurs, Will met en compétition les élèves afin qu'ils fassent un mash up de chansons de films. Les filles vont choisir d'affronter les garçons en duel. Cela donne donc deux numéros distincts avec pour les garçons deux chansons de film avec Tom Cruise (Old Time Rock & Roll de Risky Business et Danger Zone de Top Gun). Un moment sympathique dans la lignée de ce que peut faire Glee de manière générale. Comme pour les filles qui ont fait un mash up tout droit tiré de Moulin Rouge (plus connu sous le nom "Sparkling Diamonds") entre "Diamonds are a Girl's Best Friend (de Carole Channing) et Material Girl (de Madonna). Un numéro fun et à l'égal de ce que l'on peut attendre de Glee. De plus, Moulin Rouge est ma comédie musicale préférée. Du coup, j'étais ravi.
glee-ghost-unchained-melodyMais ce n'est pas la seule reprise de Moulin Rouge qu'il y a eu dans cet épisode puisque Blaine et Kurt vont faire une reprise de "Come What May". Un numéro terriblement ennuyeux qui n'est pas parvenu à faire ressortir le côté sirrupeux mais agréable du moment dans la comédie musicale. Dommage. Mais disons que j'ai toujours eu du mal avec les duos entre ces deux personnages. Ils sont sympathiques en couple (et encore pas tout le temps), séparés, ... mais en chanson c'est un combo assassin.  Glee fêtait aussi son 500ème numéro musical dans la série avec "Shout". Un grand moment que j'ai adoré (bien que c'était filmé comme les pieds). Je n'ai pas compris comment Ian Brennan a pu filmer ça comme ça. Ou alors il a des problèmes de vision. Ce n'est pas possible en plus de ça d'avoir un cadreur aussi mauvais. Que l'on nous rappelle Ryan Murphy à la rescousse qui sait filmer ce genre de séquences énergiques et rythmées. Là j'avais l'impression de faire un film de vacances à la hâte.

Mais l'une de mes comédies romantiques préférés (qui n'est pas celle de Marley, désolé Jake) va avoir son petit hommage avec la fameuse scène de la poterie sur "Unchained Melody" entre Jake et Ryder pour Marley. Ghost est clairement un film qui reste dans les mémoires de tous (et notamment de ma génération car je ne suis pas certain que la prochaine génération sera aussi joyeuse à l'idée de voir ce film comme l'un des meilleurs). Je n'oublie pas non plus le mot de la fin sur un numéro de "Footloose" (du film éponyme). Un moment sympa et classique. Tout simplement. On peut cependant saluer la continuité de Glee quand Sugar dit qu'elle veut faire un numéro de The Artist pour Mr Shue afin qu'elles n'aient pas à chanter (car l'on sait pertinement qu'elle ne sait pas chanter). Mais Mc Kinley n'a pas grand chose à nous raconter, et c'est terriblement bête mais mis à part la scène "Ghost" de Glee, je n'ai pas ressenti d'émotions. J'avais plus envie de dire passons vite à New York. Car justement, à New York il se passe des choses intéressantes.
glee-adam-and-kurt.pngNotamment vis à vis de Santana qui pense que Brody est un dealeur de drogue (je suppose qu'elle doit se tromper et qu'il fait autrement chose mais Glee tente de nous amuser avec cette possibilité). J'aime bien le fait que Santana se faufile dans la vie des habitants de la colocations. Mais je retiens deux moments durant cette partie newyorkaise. La première c'est Adam et Kurt. J'ai beaucoup aimé le fait qu'Adam tente de savoir si Kurt a encore des sentiments pour Blaine avant de s'engager dans une relation avec lui. C'était mignon et je ne sais pas pourquoi mais je trouve cette relation encore plus mignonne que celle qu'il entretenait avec Blaine. Autant dire que je ne m'y attendais pas. Mais surement parce que justement, Adam n'a rien de Kurt. Ils ne se ressemblent pas. Contrairement à Blaine qui était une copie gominée de Kurt. Et l'autre moment c'est Santana qui parle à Rachel du test de grossesse qu'elle a trouvé.

C'était bouleversant car moi aussi j'avais envie de serrer Rachel dans mes bras à ce moment là. Rien que d'y penser j'en ai encore froid dans le dos tellement c'était touchant. Sans compter sur une Santana qui a aussi toujours la bonne réplique  : “It’s like Eli Roth decided to make a gay horror movie and this is the scene right before we all eat each other.”

Note : 5/10. En bref, je suis en partie déçu. Mc Kinley ne me fait plus aucun effet et m'ennui (la faute à Will ? Surement). Quelques bons moments d'émotion (j'en compte trois) cependant.

Commenter cet article

cha 09/03/2013 00:41


Je ne suis qu'à moitié d'accord aec la critique. J'ai moi aussi trouvé Comewhat may très ennuyeuse, j'adore moulin rouge et j'aime beaucoup Blaine (je déteste la voix de Kurt), mais cette version
était sans ame pour moi.


Je n'ai pas trop aimé la partie de New York, Santana m'a insupporté, je m'en fou de Rachel, même si la scène de fin était très bien, j'espère qu'elle va avorter si elle est enceinte, et surtout
qu'on nous fasse pas le coup de la fausse alerte ou du "je perds le bébé". Kurt et Adam était chou, enfin surtout Adam et son accent anglais...


J'ai beaucoup aimé la scène d'ouverture, justement cela change de d'habitude, en plus c'est très bien fait. Je ne suis pas très fan de Will, mais Matthew Morrison a une très bonne voix et sait
vraiment danser.


Marley est toujours aussi nunuche, quand elle se confie à kitty ça frole le ridicule. Après c'est sur qu'il ne se passe pas grand chose à McKinley, mais le problème de Glee est que, parfois, ils
essaient plus de mettre des chansons que de créer des intrigues intéressantes et de développer les personnages.

Isistelle 08/03/2013 23:07


Comment on peut trouver Come What May ennuyeux?? C'était épique! La meilleure de tout l'épisode! Enfin chacun son avis mais jusque là j'avais jamais lu un avis négatif sur la performance, c'est
pour ça que ça m'étonne...

robin 08/03/2013 14:52


j'ai vraiment aimé ton avis sur l'épisode et je trouve que ta façon de raconter est assez sympa. Je prends du plaisir à te lire !