Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 4. Episode 20.

26 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2013-04-26-10h29m07s144.png

 

Glee // Saison 4. Episode 20. Lights Out.


Cette semaine dans Glee on fait des économies d'énergie alors on coupe les lumières, et l'on chante sans instruments. J'ai trouvé cette idée assez médiocre et en plus de ça mal exploité. Disons que la manière dont la chose arrive dans l'épisode était d'un ennui mortel et pas drôle du tout. Il faut attendre le premier titre, "We will rock you" pour que les choses prennent enfin de l'ampleur. Mais ce que j'attendais de la part de Glee c'est un épisode un tantinet plus inspiré. McKinley est vraiment devenue au fil des années l'ombre d'elle même et c'est dommage car je pense qu'il y a encore pas mal de bonnes choses à faire là bas. Notamment vis à vis de Sue Sylvester. Maintenant qu'elle n'est plus à McKinley j'ai l'impression qu'elle redevient intéressante. Au delà de la scène sur "Call on Me", un classique qui fait toujours mouche, j'ai surtout adoré son numéro musical sur "Little Girls". La mise en scène était absolument fabuleuse et donnait au personnage toute sa splendeur. C'est ce que je voulais voir de la part de Sue (même si sa meilleure scène cette année restera sur numéro sur Nicki Minaj).

Au delà de Sue, c'est sur Ryder que l'épisode revient. En effet, alors que l'épisode précédent avait complètement oublié l'existence du personnage, cette semaine il était temps de revenir sur cette personne qui à il parle sur internet. Tout le monde a plus ou moins deviner qu'il s'agissait de Unique mais Kitty semble se mettre dans le viseur de Ryder (avant que ce dernier ne décline son offre de sortir avec elle). J'ai trouvé ça assez touchant finalement et fait de façon assez efficace. En tout cas, je n'ai rien à redire sur Ryder même si j'aimerais bien savoir assez rapidement qui est derrière Katie_xoxo. Cela traine un peu trop en longueur à mes yeux, il n'y avait pas besoin de faire une intrigue aussi longue sur un personnage qui n'a pas grand chose à dire. Enfin, en apparence car de but en blanc il va nous révéler quelque chose sur son enfant : sa baby sitter quand il était plus jeune lui faisait des attouchements sexuels. J'étais entre le rire et l'émotion lors de cette révélation. D'un côté c'était tellement mal amené que j'ai ri, et de l'autre je me suis senti coupable de rire car ce n'est pas drôle.
vlcsnap-2013-04-26-10h16m46s152.pngC'était l'occasion pour Ryder de nous chanter le très joli "Everybody Hurts" de R.E.M même si au fond je pense que Glee pouvait faire largement mieux avec ce titre. Enfin, ce n'est que mon avis. Et je ne parle pas de la voix de Ryder mais uniquement de la mise en scène. Les lumières éteinte apparait à ce niveau de l'épisode comme une sorte de handicap. Il n'y a pas besoin d'enlever le courant pour faire de la musique sans instruments traditionnels fonctionnant avec de l'électricité. C'est dommage de devoir justifier cela de cette façon. L'occasion eut été bonne aussi pour permettre à Sam et Ryder de se rapprocher autant de "You've Love That Lovin' Feeling'" de The Righteous Brothers. Encore un joli moment assez bien interprété qui permet encore une fois de mettre en avant la voix des personnages plutôt que le grand spectacle. Cette sobriété, Glee ne peut donc la trouver que derrière des épisodes de ce genre là, amenés grossièrements et un tantinet ennuyeux sur les bords (car le fond, je l'ai cherché un bon bout de temps).

Au delà de ça, j'ai aussi apprécié le numéro final des New Directions sur "Longest Time" de Billy Joel. Il n'y avait pas de justification plausible pour la chanter a-capella et c'est encore plus ridicule avec la leçon de morale de Will, mais la scène reste assez sincère et quelque peu touchante. Les harmonies sont là et c'est ce qui donne à cette scène ce petit truc en plus. Au delà de Ryder er Kitty, ou encore de Sue, c'est Becky qui se sent seule sans Sue pour l'aider. J'aime bien le travail que Glee a fait entre ces deux personnages. Cette relation maternelle qu'a Sue avec Becky est l'une des plus belles histoires secondaires de la série. Il serait bête de l'abandonner sur le coin de la route. De retour à New York, nous avons droit à une apparition surprise de Sarah Jessica Parker que j'ai bien aimé car en plus d'être une bonne surprise c'est aussi une bonne idée car ce n'est pas une apparition avec effet d'annonce. Nous allons voir dans cet épisode aussi quelques images de Jessica Sanchez sous les traits de Frida Romero. Je n'aimais déjà pas Jessica dans American Idol alors dans Glee...
vlcsnap-2013-04-26-09h59m57s52.pngEnfin, j'aime bien le trio formé par Kurt, Santana et Rachel. C'est mignon comme tout, surtout quand ils décident d'emmener Santana voir un ballet, ce qu'elle ne voulait pas. "All the Ballet" était cependant une reprise beaucoup trop ennuyeuse à mon goût, qui, dans un épisode qui était déjà un peu pâteux, en rajoute un peu trop. Finalement, Glee nous offre un épisode assez médiocre encore une fois. Cette fin de saison 4 s'annonce sous des hospices difficiles. Dommage.

 

Note : 4.5/10. En bref, un épisode d'une utilité discutable.

Commenter cet article