Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 4. Episode 3. Makeover.

28 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2012-09-28-13h14m14s120.png

 

Glee // Saison 4. Episode 3. Makeover.


Il y a quelque chose que les scénaristes de Glee ont clairement compris cette année et qui donne envie de voir la suite. Après s'être concentré sur les petits nouveaux de McKinley, il était temps que le spin-off new-yorkais nous montre ce qu'il a réellement dans le ventre et le moins que l'on puisse dire c'est qu'à mon avis, c'est une grande réussite. Alors que Rachel continue de séduire Brody dans des danses endiablées d'un côté, et nous offre le tant attendu baiser à la fin de l'épisode, ce sera juste au moment où Finn décide de revenir. Etrangement, si Glee est aussi bien ces derniers épisodes, je crois que l'absence de Finn y est pour beaucoup elle aussi. On n'a pas le niais de service, le personnage qui sert souvent de tapisserie. Maintenant, il va falloir que les scénaristes trouvent un moyen de rendre Finn adorable et intéressant à la fois. Mais aussi peut être un peu remonté envers Rachel quand il surprend cette dernière maquillée comme une moto volée en train de manger de la pizza à moitié allongée au beau milieu de leur loft de high standing.

Mais ce n'est pas Rachel le personnage le plus intéressant du spin off cette semaine, ce sera Kurt. Depuis qu'il est venu à New York à la fin du premier épisode de la saison, on a forcément envie de découvrir ce que le personnage a en rayon pour nous et il saura plus ou moins nous l'offrir. Il va décrocher un entretien pour un stage chez Vogue.com, autant dire tout de suite que c'est (presque) le stage de ses rêves. Il va pouvoir travailler aux côtés d'une reine de la mode qu'il vénère et Glee a su inviter dans la série pour ce rôle l'excellente Sarah Jessica Parker (qui de mieux pour ce genre de rôle me direz vous ?). En tout cas, c'était très sympathique et surtout, cela va de paire avec le spin off en lui même. "Makeover" saura donc exploiter Sarah Jessica Parker a bon escient et même la faire chanter sur un petit mash up de "The Way You Look Tonight / You're Never Fully Dressed Without a Smile" avec Kurt et Rachel. Ce mash up était amusant et rappelle aussi l'univers très mode de Jacques Demy.
vlcsnap-2012-09-28-13h13m51s148.pngJe ne sais pas pourquoi j'ai pensé à lui, mais c'est bel et bien le premier réalisateur de comédies musicales qui m'est venu à l'esprit. Mais ce spin off est aussi réussi parce que Sarah Jessica Parker est un bon personnage dans la série. Ian Brennan (le scénariste de l'épisode) a su trouver le juste milieu afin de ne pas transformer son personnage en clone d'Anna Wintour (la rédactrice en chef de Vogue mais ça, tout le monde le sait déjà). C'était donc un choix judicieux et je trouve assez dommage que l'actrice ne reste pas plus d'épisodes (ou fasse des apparitions régulières dans cette saison). Mais je ne vais pas bouder mon plaisir. Le spin off new-yorkais offre également un duo assez sensuel à Brody et Rachel sur "A Change Would Do You Good". J'ai adoré la mise en scène de cette partie de l'épisode. Il y avait quelque chose d'aérien et inspiré. C'est aussi ce que je peux aimer avec Glee, qu'elle tente des choses avec sa manière de réaliser ses scènes.

Du coup, cette scène de l'épisode est à mon sens l'une des meilleures que j'ai pu voir depuis un bon bout de temps en termes de numéro musicaux (et pourtant, je suis très loin d'être fan de la chanson en elle même mais avec les images cela passe tellement bien). On a clairement envie d'en voir plus. Pendant ce temps à McKinley, il s'en passe aussi des choses intéressantes. Ce que j'ai bien aimé dans cette partie de l'épisode c'est que l'on laisse volontairement de côté certains personnages sans pour autant qu'ils ne soient pas présents. C'était une assez bonne idée finalement qui donne le ton d'un épisode particulièrement différent de ce que l'on peut voir habituellement dans Glee avec le besoin constant de faire évoluer 15 personnages dans le même épisode. De plus, les New Directions sont beaucoup moins nombreux cette année par rapport à l'an dernier ce qui permet là aussi d'aérer un peu les intrigues et les personnages. J'ai beau ne pas aimer Blaine, cette saison commence sérieusement à me le faire apprécier.
vlcsnap-2012-09-28-12h13m30s39.pngAprès deux épisodes d'errance autour du personnage, Blaine se rend compte que sans Kurt, il n'est plus rien et a besoin de s'occuper l'esprit pour ne pas ressentir la solitude. J'ai beaucoup aimé cet épisode parce que l'on commence enfin à voir le petit couple parfait connaitre une crise sans précédent. Blaine se sent seul, il est venu à McKinley uniquement pour Kurt et se rend compte qu'au fond, il n'est pas quelqu'un d'intéressant et d'important. C'est pourquoi il va se présenter pour être Président des élèves de l'école contre Brittany et va logiquement gagner. La course entre les deux personnages était amusante et j'ai également plutôt bien aimé l'association Sam / Blaine. Les deux personnages, par définition, ne vont pas ensemble et pourtant, l'épisode tente les associés en tant que candidats. Glee ne se prive donc pas d'un petit numéro musical entre Sam et Brittany sur "Celebrity Skin". La scène en elle même est fun, complètement barrée et c'est aussi ce qui m'a plu. C'était tellement loin de ce que l'on pourrait imaginer de Glee.

J'ai retrouvé une ambiance un peu old school des années 80 quand on pouvait regarder Grease et autres comédies musicales. Une bonne idée en somme. L'épisode n'abuse pas des numéros musicaux, ce qui au fond n'est pas plus mal. Le dernier (et qui est en fait le numéro d'introduction) "Everybody Wants to Rule the World" est la seule reprise qui à l'oreille ne m'a pas donné envie de partir en courant (encore une reprise de Blaine, je vais finir en hôpital psychiatrique d'ici la fin de la saison). Une mise en scène assez enfantine et pas toujours là où j'attendais Glee, mais intéressante puisqu'elle montre combien Blaine se sent seul. Ce que Glee tente cette année c'est de nous parler de chacun des personnages de la série dans les épisodes. Après Brittany dans le 4.02, c'est au tour de Blaine dans le 4.03. Je ne sais pas sur qui sera centré le prochain épisode, mais il y a fort à parier que cela sera potentiellement un petit nouveau (Marley peut être ? Même si elle a déjà eu droit à ses présentations dans le 4.01).
vlcsnap-2012-09-28-12h04m57s27.pngDans un registre différent, Will se rend compte qu'il n'a plus d'idées et qu'il pourrait bien se perdre dans son rôle de coach des New Directions. Je pense que Glee prépare le départ potentiel de Will Shuester (ce qui ne serait pas une mauvaise idée) d'ici la fin de la saison. Je ne sais pas trop comment ils pourraient faire mais étant donné que l'acteur n'aime plus du tout son rôle (il avait dit qu'il était coincé pour 7 ans dans Glee et qu'il regrette amèrement de s'être engager autant de temps), je pense qu'il est aussi bon de faire de l'air. Et Sue retrouve son côté pimenté durant quelques répliques assez cinglante se moquant une fois de plus des misfits de l'école (mais cette fois des professeurs obèses et alcoolo). On se rend compte lors de la Présidence des Glee Club que Will n'est pas heureux et pourtant c'est ce qu'il a toujours voulu. Au final, Glee remet en question quelques histoires de la série (et de la saison) avec beaucoup de zèle sans se prendre la tête. La saison continue donc d'être fraiche et rafraichissante.

Note : 7/10. En bref, un nouveau bon épisode de Glee. Et si cette saison 4 était celle que l'on n'attendait pas ?

Commenter cet article

delromainzika 28/09/2012 16:37


Ca serait une bonne idée même si mon rêve reste Holly Holiday :D Elle était géniale .

Reaper 28/09/2012 16:03


Bien aimé aussi cet épisode, mais il reste en dessous du 402 perso.


 


Les scénaristes mettent enfin de la profondeur dans leurs personnages, la remise en question de Brittany, maintenant Blaine les rend plus attachants. Ce serait pas mal qu'avant de revenir vers
Marley, ils mettent Tina en avant par exemple.


 


Et si Will part (yeaaaah), j'espère que Sue reprendra le Glee Club